Image
HUB Institute garden

Résultats du Sustainability Maturity Survey

Par : HUB Institute
13 juillet 2021
Temps de lecture : 3 min
Chapo

Le HUB Institute, Think Tank engagé depuis 10 ans dans les transformations, et ses partenaires l’OCDE, le Ministère de l’Economie et le C3D (Collège des Directeurs du Développement Durable) ont remis à Olivia Grégoire, Secrétaire d'État chargée de l'Économie sociale, solidaire et responsable, l'édition 2021 du Sustainable Maturity Survey, une grande étude internationale sur la maturité sustainable des entreprises et des organisations.

En partenariat avec
Body
HUB Institute

Objectif de l'étude

L’objectif de cette étude n’est pas d’établir une hiérarchie entre les entreprises mais de réaliser un constat sur l’état d’avancement de l’intégration des enjeux de durabilité dans la stratégie et le modèle de production des entreprises. Notre ambition est de favoriser les échanges, partager les bonnes pratiques et identifier les priorités d’actions pour accélérer la transition écologique.

Les chiffres clés

  • 52 grands groupes
  • 1.5 millions de collaborateurs concernés
  • 190 milliards de chiffre d'affaire cumulé
Notre enquête a été construite autour des 8 enjeux de la transition durable de la matrice du HUB Institute. Les résultats nous ont permis d'établir une base représentative de la réalité du "sustain" dans les organisations.

- Vincent Ducrey, Président du HUB Institute

Vincent ducrey photo

 

La compétitivité, la durabilité et la rentabilité de nos entreprises reposent sur deux piliers : la performance extrafinancière autant que la performance financière.  Je salue la qualité du travail réalisé pour mener cette enquête sur les enjeux de la transition durable dans plus d’une cinquantaine de grandes entreprises. Le Sustainability Maturity Survey s’inscrit dans une démarche complémentaire de ce que nous avons lancé avec la plateforme Impact.gouv.fr au service des TPME, des ETI et des grands groupes pour permettre à chacun de partager ses savoir-faire et de faire savoir ce qui est déjà fait et bien dans leurs pratiques environnementales, sociales et de bonne gouvernance.

- Olivia Grégoire, Secrétaire d’État auprès du Ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance, chargée de l’Économie Sociale, Solidaire et Responsable

 

Barbara Pompili

Tous les secteurs représentés

Notre enquête de a été construite autour des 8 enjeux de la transition durable de la matrice du HUB Institute. Les résultats nous ont permis d'établir une base représentative de la réalité du "sustain" dans les organisations.

maturity survey

Les 6 enseignements majeurs de l'étude :

  1. Les enjeux de la transition écologique sont compris par les directions des grands groupes mais les programmes de formations sont encore largement minoritaires : 76% considèrent que la direction de leur entreprise maitrise et pilote les enjeux sustain pour l'ensemble de l'organisation cependant seulement 20% mettent en place des programmes de formation.
     
  2. Les critères du durabilité sont pris en compte dans les processus d'achats mais il est encore difficile de tracer l'impact de l'approvisionnement : 79% ont mis en place un process d'achat prenant en compte des critères de durabilité mais 76% ne sont pas en mesure de tracer l'impact de leur approvisionnement.
     
  3. L'économie circulaire est mise au coeur de la stratégie des entreprises mais elles manquent encore de solutions concrètes pour transformer leur chaine de valeur : Si 77% ont établi une stratégie de réduction des déchets et de gestion de la surproduction, seulement 12% ont une démarche d'éco-conception généralisée et les 5R (Refuser, réduire, réutiliser, recycler, composter) ne sont pas encore maitrisés par les organisations.
     
  4. Des efforts importants sont à fournir dans la logistique et la transports des marchandises, la part du transport durable est faible et les impacts encore trop peu mesurés : Maturity Score le plus faible avec 32/100. 60% intègrent moins de 30% de transports durable dans leur chaine logistique et 35% ne peuvent mesurer l'empreinte carbone de leur chaîne logistique.
     
  5. Les entreprises respectent les normes légales et les engagements généraux en faveur de l'environnement mais encore trop peu d'organisation tentent d'aller plus loin : Le Global compact, les normes ISO (14000 et 21000) sont respectés à 65% mais les initiatives plus poussés d'engagement sont largement moins plébiscités. Le 57% ne vont pas plus loin que le reporting RSE obligatoire.
     
  6.  La collaboration avec l'ensemble des parties prenantes directes et indirectes de l'organisation, nécessaire à l'élaboration d'une transition environnementale holistique, est encore trop faible : Les contacts sont trop peu fréquent avec les élus, les ONGs ou encore les mouvements citoyens. La transition écologique est soumise à l'intégration d'avis multiples dans la construction des modèles de production durables.

Pour accéder à l'étude "Sustainability Maturity Survey", contactez-nous.

etude sustainability maturity

Les résultats en direct lors du Sustainable Leaders Forum :

Envie de nous partager vos insights ?