Image
Article Conférence Mach France-Lora Radivojević

Vers le commerce composable : changer de paradigme grâce à la tech

Par : Lora Radivojević
19 avril 2022
Temps de lecture : 7 min
Chapo

Face aux attentes croissantes des consommateurs, agir lentement n'est plus une option viable. Les technologies d'architecture MACH fournissent les fondamentaux pour faire transiter très rapidement une entreprise. La conférence MACH France réunissait les leaders tech & métiers, pour leur permettre de discuter et partager des expériences autour du modèle MACH. Tour d'horizon des best practices, avec notamment les témoignages de Promod et Interflora !

Body

Qu'est-ce que la MACH Alliance ? 

The last generation technology was built for waterfall development. The latest generation was built for agile development, which is the only way to keep up with customers.

 - Joe Cicman (Senior Analyst, Forrester)

La MACH Alliance est une organisation à but non lucratif, dédiée à aider les entreprises à naviguer dans le paysage complexe de la technologie moderne. La communauté mondiale de la MACH Alliance est passionnée par la promotion des écosystèmes technologiques ouverts, le partage des connaissances, l’ouverture d’opportunités de collaboration et la démonstration de la façon dont MACH offre un chemin plus rapide et plus flexible vers le succès.

2 ans après le lancement de la MACH Alliance, elle compte 53 entreprises membres qui partagent la même vision autour de la création de l'architecture composable, dont Akeneo, Commerce tools, Contentstack, Valtech…

L’alliance dénombre aussi 21 MACH Ambassadeurs présents à l’international, dont Promod et Interflora.

Qu’est-ce que l'architecture MACH ?

L’architecture MACH est définie par 4 mots clés

  • Microservices : dans une architecture MACH, toutes les fonctionnalités individuelles développées peuvent être gérées de manière indépendante.
  • Api-First : toutes les fonctionnalités sont exposées via une API.
  • Cloud-Native Saas : SaaS qui exploite le cloud, au-delà du stockage et de l'hébergement, y compris la mise à l'échelle élastique et la mise à jour automatique.
  • Headless : la présentation frontale est découplée de la logique, du canal back-end, et du langage de programmation. Elle est aussi indépendante du framework.

Quels en sont les bénéfices ?

Les avantages de l’architecture MACH se traduisent par 3 piliers essentiels :

  1. L’innovation rapide et stable, car le modèle MACH permet :
    • l’adaptation rapide au changement 
    • le recours au meilleur modèle du marché
    • la scalabilité et la sécurité 
  2. L’expérience utilisateur unifiée, car le modèle MACH est un mix de :
    • le brand expérience unique
    • l’intégration de services
    • le commerce & storytelling
  3. La performance optimisée et l’environnement, car le modèle MACH rend possible :
    • la performance optimal et son optimisation continue 
    • la mise en place et la mise en oeuvre de la politique RSE (ex : la création des pages web légères pour économiser l’énergie côté serveur)

Pour y répondre, voici 2 cas d'usages de l'architecture MACH qui ont été implantés avec succès : 

Le cas d'usage de Sennheiser

Comment le recours à l’architecture MACH a permis à Sennheiser d’arriver au “time to market” extrêmement vite, tout en couvrant les besoins de 27 pays, 11 langues, et 15 shopify stores ?

Les raisons du succès de la stratégie :

  • Architecture composable hybride facilement adaptable
  • Une équipe agile
  • CI/CD et DevOps less hosting

L’adoption du modèle headless cumulé avec une expérience client personnalisée a résulté en croissances remarquables en seulement 3 mois :

  • L’ajout au panier a augmenté de 74,82%
  • L’e-commerce taux de conversion a observé une croissance de 136,7%
  • Le panier moyen a connu une hausse de 164% 

Le cas d’usage APRIL

Comment créer une expérience unifiée à partir de multiples sources de données et APIs ?

Les raisons du succès de la stratégie :

  • Le design system central au service de multiples destinations qui permet de développer un grand nombre de composants et les tester rapidement. Ce dernier est basé sur l’atomic design :
    • l’atome = une base atomic ultra simpliste (le texte, les formes, les couleurs)
    • le molécule, ex : un bouton créé à partir des atomes
    • l’organisme, ex : un formulaire créée à partir des molécules
    • le template qui est agencé de plusieurs composants combinés
  • La mise en place d’une équipe agile, un bon et facile échange avec les clients
  • L’architecture composable, la réalisation des projets rapides et efficaces

Lors du panel MACH Expert avec Promod et Interflora, Sylvain Lys - Head of Omnichannel Customer Experience (Promod) et Nicolas Pastorino - Group Chief Product & Technology Officer (Interflora), ont décodé leur vision de l’architecture MACH à travers de 5 questions :

I/ Vulgariser le modèle MACH en 1 minute !

Le modèle MACH est analogue à celui de Lego

 Sylvain Lys - Head of Omnichannel Customer Experience (Promod)

Dans la logique de modèle MACH, comme dans la logique Lego, on crée des pièces, on les assemble, on les réagence pour créer un nouvel objet. Ensuite, pour faire évoluer l’objet créé (ou le projet dans le cas du MACH), on construit une nouvelle pièce ou on la trouve ailleurs, parce que tout s’imbrique parfaitement grâce à l’existence d’une seule et même base.

Le modèle MACH est analogue à la composition d’un bouquet de fleurs.

 - Nicolas Pastorino - Group Chief Product & Technology Officer (Interflora)

Pour composer un bouquet, plusieurs types, couleurs et volume de fleurs unitaires sont disponibles,  avec une partie basique toujours standardisée comme le papier d’emballage des bouquets ou les nœuds. Ce qui fait la différence et qui satisfait le client, c’est l’assemblage final des fleurs unitaires. Le modèle MACH fonctionne de la même manière.

II/  Pourquoi recourir à l'architecture MACH : les motivations et les raisons

2 raisons qui ont stimulé l’adoption de l’architecture MACH chez Interflora citées par Nicolas Pastorino :

  1. La raison organisationnelle et technique : la présence du service d’Interflora dans de nombreux pays a poussé l’entreprise à recourir à l’architecture MACH, afin de lancer une stratégie de convergence et de simplification afin de réduire le nombre d’opérations, tout en fluidifiant le changement progressif, brique par brique.
  2. La raison culturelle : le déploiement de l’art du produit et la minimisation du “time to money” et “time to market”. Le modèle MACH a ainsi rendu possible l’agilité, la mise en marché rapide, ainsi que l’accélération de la mesure et l’itération dans les différents pays.

Côté Promod, Sylvain Lys a cité 2 pain points principaux dans la gestion du site internet qui ont poussé l’entreprise à adopter le modèle MACH :

  • la gestion du contenu
  • la gestion des données produit

Le 1er site web de Promod a été lancé en 1999, et les briques du site étaient adaptées aux services en magasins. En 2019, Promod a lancé un gros projet de refonte du site pour s’adapter à la logique de l’e-commerce, ce qui a été accéléré par la pandémie et la fermeture des magasins.

Les résultats de la refonte du site conforme à la logique MACH se traduisent par 2 aspects principaux:

  1. La liberté complète établie sur les fronts, ce qui est difficile à atteindre en appliquant d’autres  systèmes
  2. La responsabilité plus accrue des métiers et la plus grande exigence en matière d’autonomie des équipes

III/ Quelles sont les freins pour adopter la solution MACH ?

D’après une étude de la Mach Alliance, datant de février 2022, les barrières à l’adoption du système MACH sont :

  • La résistance au changement des départements IT 
  • Le rapport flou entre le coût et les bénéfices qu’apporte l’architecture MACH

Nicolas Pastorino (Interflora), à son tour, précise que le plus grand challenge à relever au sein de l’entreprise était d’expliquer les atouts de l’architecture MACH aux équipes tech, surtout en ce qui concerne la rapidité d'exécution. Une fois cette barrière surmontée,  les rapports entre les équipes se sont fluidifiés et la collaboration s’est drastiquement améliorée.

Du côté de Promod, Sylvain Lys explique que le modèle MACH a permis à l’entreprise de casser les contrôles en donnant beaucoup plus de responsabilité aux équipes et en limitant ceux du front.

IV/  Quelles sont la taille et l'organisation des équipes IT indispensables pour le fonctionnement du modèle MACH ?

Sylvain Lys (Promod) explique que les équipes transversales, qui travaillent main dans la main grâce à un médiateur mettant en relation les différents domaines, sont essentielles sur la partie front. Par contre leur synchronisation n’est pas encore totalement effective.

Nicolas Pastorino (Interflora) précise que l'approche MACH fonctionne bien avec plusieurs microservices ou des langages différents. Par contre, la multiplication des microservices ou la disparition d’un entre eux engendre un risque de désorganisation, ce qui accentue la pression sur les équipes.

V/ Quel est le conseil à adopter pour se lancer dans le modèle MACH avec succès ?

Allez-y étape par étape, par brique technologique. Pensez à apporter de la valeur opérationnelle, économique ou autre, à chaque fois, à chaque branchement d’une brique.

 Sylvain Lys - Head of Omnichannel Customer Experience (Promod)

Fail fast ! Allez vite vers le succès, n'hésitez pas à tester pour obtenir les effets rapidement.

- Nicolas Pastorino - Group Chief Product & Technology Officer (Interflora)

Envie de nous partager vos insights ?
Profile picture for user LRadivojevic
Lora
Radivojević
Insights Producer