Image
Miro

Miro : l’outil collaboratif qui répond aux besoins d’un monde hybride

Par : Marie Giuliani
13 juin 2022
Temps de lecture : 3 min
Chapo

Fondé en 2011 Miro a vu ses effectifs croître de 200 à 1800 personnes afin de répondre aux nouvelles attentes de 35 millions d’utilisateurs. Dans un monde qui mêle désormais travail en présentiel et à distance, cet outil répond aux besoins de collaboration et de co-création que réclame le secteur du travail de nos jours. Interview de Frederic ABITAN, Head of France de Miro. 

Body

HUB Institute : Pouvez revenir brièvement sur les débuts et spécificités de Miro et préciser quelles sont les raisons du succès grandissant de Miro ces dernières années ? 

MiroÉvidemment le confinement a beaucoup favorisé l’usage de l’outil et c’est en grande partie une raison de l’hypercroissance de Miro sur ces 3 dernières années même si la courbe a toujours été assez soutenue. Suite à l'abolition des dernières restrictions, cette courbe ne décline pas pour autant stimulée par le travail hybride. C’est un outil qui pendant les confinements et encore aujourd'hui permet à différentes équipes de collaborer et co-créer des projets dans le cadre de uses cases assez spécifiques et notamment avec des équipes asynchrones sur les horaires. 

On s’est rendu compte que l’usage qui était très vertical s'est retrouvé très horizontal c’est devenu une sorte de headquarter digital pour beaucoup d’entreprises.

- Frederic ABITAN, Head of France (Miro)

De par les capacités, les fonctionnalités du produit, les gens ont trouvé en Miro une plateforme unique qui est finalement le point d’entrée sur tous les processus de l’entreprise, toutes les sources de connaissances.  De plus, on a développé énormément de connecteurs à toutes les solutions du marché. Le deuxième acte a donc été de lancer des processus à travers Miro. Pour résumer, au départ c’était la partie knowledge puis ensuite c’est devenue une plateforme qui lançait des process. 

HUB Institute : Comment avez-vous vécu cette explosion d’activité de Miro suite à la démocratisation du  télétravail ?

On l’a vécu à deux titres : à travers nos clients et à travers de nouveaux uses cases. Un des uses cases principaux : l'onboarding des collaborateurs. En effet pendant 2 ans les sociétés ont continué à onboarder ces personnes et les former. Avec Miro, leur formation répondait aux attentes d’aujourd’hui notamment basée sur l’interaction. 

On est dans un espace de co-création et d’intelligence collective dynamique.

- Frederic ABITAN, Head of France (Miro)

J’aimerais également évoquer un autre use case assez classique qui concerne toute la partie design des interfaces, ce que l’on appelle l’UX design. Miro a été très plébiscité un peu partout dans le monde sur ce thème. Mais ce ne sont que des exemples parmi tant d’autres, encore une fois nous offrons la solution mais c’est notre communauté qui créé et module cette dernière pour répondre à ses besoins. Nous proposons d’ailleurs le Miroverse, un lieu dédié aux différents templates que peuvent créer les utilisateurs.

Miroverse

HUB Institute : Comment percevez-vous la stratégie de Miro dans un avenir proche ?  

Miro est un produit très actif en développement et nous travaillons en effet quelques nouveaux axes

  • La communauté d’utilisateurs : nous portons une attention particulière à leurs feedbacks, besoins et envies. On essaye donc de répondre aux demandes les plus pertinentes.
  • Discussion avec nos plus grands clients : interaction directe avec les utilisateurs les plus fidèles afin de déceler des points d’amélioration de la plateforme. 
  • Optimisation des connecteurs : afin d’être capable de se connecter à n’importe quelle données, sources de knowledge, n’importe quel type de produits ( tel que Asana ou Trello par exemple) et d’acquérir une place universelle.
  • Intégrer Miro dans une autre application spécifique à l’utilisateur : grâce à une communauté de développeurs qui vont pouvoir proposer des applications.

En effet, nous souhaitons que notre plateforme soit la plus ouverte possible. L’objectif est de laisser la capacité à des développeurs web, d’ajouter des fonctionnalités ou encore d’ “encapsuler” directement Miro dans un applicatif très spécifique. De là pourra naître une communauté de développeurs qui pourront proposer des applications boostées par Miro. 

Il n’y a pas une solution digitale qui ne puisse pas être remontée dans Miro ou faire appel à Miro.

- Frederic ABITAN, Head of France (Miro)

Envie de nous partager vos insights ?
Profile picture for user MGiuliani
Marie
Giuliani
Content Producer

Évoluant au milieu des métiers du marketing, de la communication et de la publicité. Marie met à profit sa polyvalence et ses capacités rédactionnelles pour vous informer sur le monde du digital.