Image
CES 2018 : coup d'oeil sur les innovations françaises

CES 2018 : coup d'oeil sur les innovations françaises

Par : Ilana Cael
19 janvier 2018
Temps de lecture : 8 min
Chapo

Parmi les  innovations sourcées par nos analystes lors du CES 2018, de nombreuses sont françaises, témoignant du dynamisme de l’écosystème start-up tricolore. Découvrez une partie de notre sélection, extraite du HUBREPORT CES 2018.

 

Body
Parmi les  innovations sourcées par nos analystes lors du CES 2018, de nombreuses sont françaises, témoignant du dynamisme de l’écosystème start-up tricolore. Découvrez une partie de notre sélection, extraite du HUBREPORT CES 2018. Avec 7% des entreprises exposantes cette année au salon mais près d’un tiers des startup présentes dans l’Eureka Park (277 startup), juste derrière les Etats-Unis, la FrenchTech était de nouveau présente en masse au CES pour exposer ses pépites technologiques notamment dans la deep tech et l’IoT, lesquelles trouvent des débouchés dans les secteurs de la maison connectée, des transports intelligents ou bien encore de l’e-santé. Avec bien souvent, en fil conducteur et argumentaire, de multiples bénéfices à la fois économiques mais aussi sociétaux : si elles servent le portefeuille et le confort des parties prenantes, particuliers, entreprises ou collectivités locales, elles servent aussi le progrès humain et global en offrant un meilleur bien-être de nos aînés, une plus grande sécurité de nos maisons et voitures, un territoire mieux desservi et moins congestionné et pollué.   Comme chaque année, nous étions sur place pour guider les grands groupes et sourcer les dernières innovations pour le marché français. Nous en avons profité pour recueillir directement la parole des entrepreneurs : ces pépites françaises nous exposent leur business model et les principales fonctionnalités innovantes de leur produit.

Interview de Robeau : le débit mètre connecté qui fait gagner jusqu’à 40% d’économie d’eau

Répondre à un besoin du consommateur tout en contribuant à résoudre le problème public de la gestion de l’eau : la start-up Robeau fait coup double avec son innovation, le débit mètre connecté. Premier au monde de sa catégorie, l’objet connecté permet de connaître sa consommation d’eau par point d’eau en temps réel et  offre la possibilité de configurer des alertes pour localiser les fuites. Résultat : 20 à 40 % d’économie d’eau par an ! Une innovation technologique d’intérêt général : une fois de plus  les experts du Sommet mondial de l'eau qui s’est tenu à Stockholm l’été dernier, sonnaient l’alerte quant à la raréfaction de l’eau au cours du siècle. Lutter contre le gaspillage, c’est aussi le créneau de Lancey Energy Storage, qui a créé un radiateur intelligent récompensé d’un Best-Of Innovation Award au CES.

#SmartHome #Energy

Chauffage : divisez votre facture par deux avec Lancey Energy Storage

Equipé d’une batterie intégrée qui se charge aux heures creuses et se décharge aux heures pleines, ce radiateur intelligent s’appuie sur une ergonomie ultra-simple avec juste trois boutons pour le paramétrer. Sa technologie de machine learning lui permet rapidement de comprendre le juste besoin de chaque espace pour mieux y optimiser le chauffage. De l’habitat au bureau jusqu’aux bâtiments publics comme les écoles ou l’hôpital, le concept devrait séduire autant le marché BtoC que BtoB. En effet, tout en procurant un plus grand confort, ce radiateur intelligent vous permet de diviser votre facture par deux !

#SmartHome #ChatBot #Accessibilité

“Netatmo Smart Home Bot” : Fred Potter présente son chatbot de pilotage des objets connectés

On ne présente plus Netatmo, le spécialiste français de la maison connectée. Cette anné, son président nous présente en vidéo son innovation : le “Netatmo Smart Home Bot”, un chatbot qui permet de piloter tous les produits connectés Netatmo de l’extérieur  depuis une interface unique (Facebook Messenger). Par exemple, si j’indique à mon chatbot que « je quitte la maison », celui transmettra automatiquement l’information pour couper le chauffage, mettre en marche la caméra, éteindre les lumières, etc. Avec cette annonce, Netatmo renforce l’accessibilité de sa gamme de produits. L’entreprise qui commercialise désormais 16 services connectés, du thermomètre à la station météo en passant par la caméra à reconnaissance faciale, s’appuie en parallèle sur la voice (Alexa d’Amazon, Google Home, Apple Home Kit) pour permettre aux utilisateurs de piloter leur smart home à partir des interfaces vocales. Outre la commande vocale et textuelle, la startup Otodo a développé un nouveau moyen de piloter sa maison. Nous avons interviewé son président, Eric Denoyer.

#SmartHome #CommandeGestuelle

Commander sa maison au doigt et à l’œil : le pari d’Otodo avec son galet connecté Ugo

Commander sa maison au doigt et à l’œil, c’est le pari d’Otodo, avec sa télécommande connectée Ugo, récompensée d’un prix d’innovation au CES. Nous avons rencontré Eric Denoyer, son président qui nous explique comment elle fonctionne. Ugo est une sorte de petit galet permettant de piloter tous les objets connectés de la maison en tapotant la surface prédéfinie. Il suffit par exemple de tapoter sa table de nuit pour fermer les volets et éteindre la lumière. Au départ, Otodo a été lancée dans le but de démocratiser la maison connectée grâce à un premier produit : un “hub” qui permet de dialoguer avec tous les objets de la maison, qu’ils soient connectés ou plus anciens et télécommandables comme les volets électriques ou un portail. Compatible avec de très nombreuses marques et objets, Ugo ambitionne d’être la solution “smart home” des opérateurs télécoms qui, en quête de relais de croissance, se lancent de plus en plus dans de nouveaux services (bancaires, culturelles…).  

#SmartHome #RobotCompagnon

Rencontre avec Buddy de Bluefrog, un des robots compagnons star du salon

Jean-Michel Mourier, CTO de la startup Bluefrog, nous présente Buddy, l’un de ses robots faisant partie d’une nouvelle génération d’assistants. Buddy est un robot compagnon capable de rendre de multiples services à la famille : jouer avec les enfants, garder la maison, donner des infos en ligne (la météo par exemple), mais il est également capable d’apprendre les habitudes des membres du foyer. D’un point de vue technique, il est équipé d’un store et d’un SDK qui permet aux développeurs de créer de nouvelles applications et d’une application (disponible sur iOs et Android) qui permet d’échanger à distance avec le robot. Plongée dans la Smart City et les Smart Places : notre reportage vidéo depuis Las Vegas. Pour finir, si les robots compagnons de Bluefrog peuvent piloter notre maison, la startup Domalys souhaite quant à elle veiller sur les personnes âgées à domicile grâce à sa lampe “Aladin”. Explications.

#SilverEconomy #TechForHuman

La lampe magique Aladin de Domalys veille sur les personnes âgées à domicile

Avec un tiers de la population française composée de seniors d’ici 2050, la question du bien-être de nos aînés va s’imposer comme une question cruciale tant économique (dépenses de santé) qu’humaine. C’est partant de cet insight que la start-up Domalys a mis au point sa lampe connectée Aladin. Connectée au smartphone, elle veille sur les personnes âgées à domicile et agit en prévention grâce à des capteurs de mouvement et prévient les aidants en cas de chute. Si personne ne répond, elle appelle une ambulance. Pour en savoir plus sur cette tendance “Tech For Humans” : regardez notre vidéo reportage “Cap sur la santé connectée”.

#SmartCity #Mobilité

Le taxi autonome de Navya sur la route pour la première fois

Navya, la startup lyonnaise, dont les navettes exploitées par l’opérateur de transport Keolis sont en service à Las Vegas depuis novembre dernier, proposait des tours tests à bord de ses nouveaux véhicules sans chauffeurs. Interview avec Clément Michel, Président & CEO de Keolis North America, qui décrypte pour nous le rôle des véhicules autonomes au sein de la ville du futur.
 

Ujet : la cousine luxembourgeoise

Ujet a créé un scooter électrique qui est le premier mondial de sa catégorie à combiner technologies vertes, science des matériaux, smart connectivité et design. Le scooter Ujet est composé entre autres des premiers pneus au monde nano-augmentés, plus légers et plus sécurisant (+ 20% d’adhérence sur sol mouillé et humide) et d’un moteur électrique complètement intégré. Il est équipé d’une batterie détachable et donc rechargeable n’importe où, sans oublier un GPS, une caméra HD. Pour couronner le tout, le scooter est pliable. A noter également que les scooters électriques permettent une économie financière et une économie d’énergie. Pour parcourir 100 km, il faut compter environ 0,20€ d'électricité, ce qui représente une économie annuelle d'environ 500€ par rapport à un scooter thermique, sans parler de la pollution (monoxyde de carbone), également sonore et olfactive. En misant sur les gains d’économie et d’énergie, Ujet s’inscrit dans les enjeux plus globaux et sociétaux de la smart city : protection de nos ressources, diminution de la pollution, économie circulaire… Nous avons rencontré deux autres startups qui participeront à l’amélioration du monde de demain : Robeau pour l’eau et Lancey Energy Store pour le chauffage. La mobilité mène la danse : retrouvez notre reportage vidéo en direct du CES.   Pour plus d’informations et accéder à toutes les tendances décryptées par nos experts, vous pouvez télécharger notre HUBREPORT "Best of CES 2018".

Ce rapport contient: - 8 grandes tendances décryptées - PDF interactif de 230 slides - Powerpoint 100% éditable - Bientôt disponible en version anglophone

Télécharger le rapport
Profile picture for user ICael
Ilana
Cael

Junior Digital Consultant, étudiante à l'EFAP Paris, future étudiante du MBA Digital Marketing & Business, co-créé avec le HUB Institute. Digital native, adepte des réseaux sociaux et curieuse de tout ce qui touche à la transformation digitale.