Image
HUBLAB:Voice - un sanctuaire de la voix ouvre à Paris

HUBLAB:Voice - un sanctuaire de la voix ouvre à Paris

Par : Thibault Deschamps
16 février 2018
Temps de lecture : 3 min
Chapo

14 février 2018. Dans ses locaux situés 29 rue d’Astorg dans le 8e arrondissement de Paris, le HUB Institute ouvre un village bien particulier où les habitants communiquent avec la "voix". Oubliez la vision futuriste de Franck Herbert dans "Dune", ici la voix est pacifique et s’impose comme l’instrument de communication idéal entre l’homme et la machine.

 

Body
14 février 2018. Dans ses locaux situés 29 rue d’Astorg dans le 8e arrondissement de Paris, le HUB Institute ouvre un village bien particulier où les habitants communiquent avec la "voix". Oubliez la vision futuriste de Franck Herbert dans "Dune", ici la voix est pacifique et s’impose comme l’instrument de communication idéal entre l’homme et la machine.
"Ce saut et cette rupture technologique majeure sont aussi une formidable opportunité pour les entreprises françaises, la French Tech, la French Fab, particulièrement en pointe sur l’IoT et le deep learning"
Nouveau call-to-action
  Vincent Ducrey, notre CEO, souligne ainsi l’importance majeure des technologies vocales dans l’économie présente et future de la France, et plus largement du monde. D’après Capgemini, d’ici 3 ans le nombre de consommateurs utilisant un assistant vocal au lieu d’une application mobile ou d’un site internet va quasiment doubler pour atteindre les 40%. https://youtu.be/4rV1-0mNk4g À l’instar de ce que fût le boom du mobile il y a plusieurs années, la "voice economy" s’impose comme le nouveau tournant technologique à ne pas rater dans de nombreux secteurs comme le retail. C’est notre mission que d’accompagner les directions d'entreprises dans l’adoption réussie de la voix. L’ouverture du premier laboratoire d’expérimentation des technologies vocales en est la première étape. Le HUBLAB:Voice est né.

L’État anticipe la voice tech pour protéger le savoir-faire français

Preuve de l'impact disruptif économique et social de la "voice tech", Bruno Le Maire, ministre de l’Économie et des Finances, est venu présider l’inauguration du HUBLAB:Voice et apporter son soutien à l'économie vocale naissante et aux initiatives des entreprises françaises - startup et grands groupes - pionnières en matière de commande vocale. https://youtu.be/ldljkNWY7Yg
"La voix, c’est l’humanité, le vocal rapproche les technologies de l’humain. Ce n’est pas un gadget, mais une évolution profonde de notre mode de vie."
Rappelant avec force l'importance que joue l'innovation dans la croissance, le patron de Bercy s'est dans le même temps montré soucieux de s’assurer de la protection des emplois et du patrimoine immatériel (données, talents, technologies...) des entreprises françaises.
"Aussi bénéfiques soient-elles sur l’économie, le rôle de l’État est aussi d’anticiper l’impact de ces innovations sur l’emploi des Français et d’accompagner la transition vers une nouvelle ère technologique." Et de rappeler que "l’État vous doit, à vous entreprises qui dynamisez l’innovation et l’économie française, un environnement rassurant et surtout protecteur".
Derrière cette déclaration, Bruno Le Maire a tenu à souligner la politique actuelle de l’Administration Macron et du ministère de Bercy :
  • Soutenir l’innovation par diverses mesures phares dont le renforcement des "crédits impôts recherche" et le dégagement d’un fonds de soutien de 10 milliards d’euros par la privatisation des certains assets de l’État.
  • Protéger l’innovation en "empêchant le pillage du savoir français" par des entreprises étrangères dont le financement est soutenu par les États dont elles dépendent, mais aussi par la création d’un ensemble d’outils légaux visant à accélérer le dépôt de brevets et leur protection.
 
Nouveau call-to-action