Image
banque-startup-IA-personnectics

Les banques placent tout sur l'IA - Les start-up à suivre (3/3)

Par : Thierry Derouet
1 juin 2018
Temps de lecture : 2 min
Chapo

La société israélienne Personetics a développé une solution clef en main pour les acteurs bancaires. Présentation avec trois points éclairants.

En partenariat avec
Body

Pour conserver ses clients et mieux répondre à leurs attentes, les banques doivent désormais anticiper leurs besoins. Détecter que ses clients vont devoir souscrire à un emprunt, comprendre qu’elles ont une capacité d’épargne mal exploitée, leur proposer de nouveaux produits sont autant d’éléments essentiels pour faire face aux nouvelles offres.  

  1. Le bénéfice apporté
    La start-up israélienne Personetics développe des solutions destinées à améliorer l’engagement des clients auprès de leur banque. Grâce à ses analyses prédictives s’appuyant sur l’historisation et l’agrégation des données bancaires, le dispositif personnalise les interactions et accompagne les clients dans la gestion de leurs finances.
     
  2. La solution trouvée
    Les technologies proposées par la plateforme reposent sur des algorithmes intelligents. Elles interagissent avec les clients qu’elles guident et conseillent sur toute la chaîne bancaire, de la consultation des comptes au choix des produits financiers les plus appropriés. Personetics propose aux clients qui le souhaitent d’analyser continuellement leurs schémas de dépenses. Les données leur sont restituées sous la forme de notifications push ou de quiz. D’un simple clic, les clients découvrent comment optimiser la gestion de leur compte ou de leur carte de paiement. Ils bénéficient également de conseils sur mesure en matière d’épargne.
     
  3. La technologie utilisée
    La start-up a développé un ensemble d’outils tels que Engage et Assist capables de guider les clients durant toute la chaîne bancaire, de la simple consultation de compte jusqu’au choix du bon produit financier. La solution proposée par Personetics permettrait d’anticiper les besoins des clients grâce à une analyse en temps réel de leur comportement. Complémentaire à ces outils, la solution Personetics Anywhere accessible depuis Facebook Messenger, Wechat ou encore Skype, permet aux banques de garder le contact avec leurs clients peu importe l’heure et le lieu où ils se trouvent, augmentant ainsi le taux de satisfaction des clients et le taux d’engagement pour certains produits financiers mis en avant par un algorithme auto apprenant. C’est une analyse comportementale réalisée en temps réel dont le secret est bien gardé qui serait au cœur de cette solution.  

Nouveau call-to-action

Deux autres exemples de start-ups bancaires exploitant des solutions d’IA  

La start-up britannique Mondo a fait sensation en levant un million de livres sterling en 96 secondes sur une plateforme de crowdfunding en mars 2017

Mondo veut se démarquer des établissements bancaires traditionnels par l'agilité et la simplicité de son offre : possibilité d'ouvrir un compte en quelques minutes, confort d'utilisation de l'application et frais réduits. Au vu du succès de sa campagne de crowdfunding, bon nombre de particuliers et de sociétés semblent déjà convaincus par son modèle. Avec son offre mobile first, la fintech allemande revendique 130 000 clients 15 mois après sa création

Number26, application bancaire 100% mobile

L'app propose une inscription ultra-rapide et un compte et une carte bleue gratuits, sans aucune commission sur les paiements en devises étrangères.

Profile picture for user ThierryDerouet
Thierry
Derouet

Journaliste / consultant en communication digitale, Thierry Derouet effectue une veille depuis son poste d’observation depuis plus d’une vingtaine d’années sur les évolutions technologiques et leurs applications au sein d’environnements B2C/B2B.