Image
Voice Summit 2018 Newark
Tribune
Evénement
voice

VOICE SUMMIT 2018 : 5 conseils à suivre pour initier votre stratégie vocale

Par : Sabrina Delale
20 août 2018
Temps de lecture : 5 min
Chapo

Alors qu'Alexa vient d'être lancée en France, le Voice Summit, organisé par Modev, s'est tenu pour la première fois du 24 au 26 juillet au New Jersey Institute of Technology. Passionnés, chercheurs, marques, médias, agences, investisseurs, spécialistes du langage naturel et de l’IA conversationnelle, UX designers, développeurs venus de 15 pays ont pu approfondir leurs connaissances à travers 200 talks, 175 sessions et 100 heures de workshops. Présente sur l'événement, Sabrina Delale, consultante, identifie 5 grands points stratégiques pour tous ceux qui s’engagent dans une stratégie Voice.

Body

Preuve de l'intérêt pour les enjeux de la voix, cette première édition soutenue par Alexa, a réuni près du double du nombre de participants attendus.

Dès l’ouverture du Summit, le ton est donné par Dave Isbitski, Chief Evangelist, Alexa et Amazon Echo, qui rappelle la vision d'Amazon : « La voix représente la prochaine disruption majeure de l'informatique » et « le plus important à propos de cette technologie ce sont les gens » ! La voix change la façon dont nous interagissons avec la technologie. 

L’adoption rapide et massive des smart speakers renforce l’usage des assistants.

progression de l'implantation des enceintes connectées

Présentes depuis bientôt 4 ans sur le marché US, les enceintes connectées (smart speakers) sont la technologie à l’adoption la plus rapide parmi la population américaine d’après une étude d’Activate.

Au-delà de ce succès, les Smart Speakers sont la porte d’entrée vers une utilisation croissante des assistants vocaux (Alexa, Siri, Google Assistant, Bixby…) et un positionnement davantage top of mind du vocal dans l’esprit des utilisateurs (voir ici). Les assistants sont intégrés de façon croissante directement par les fabricants dans les smartphones, enceintes, TV, voitures, robots compagnons… ; ils permettent de contrôler vocalement un nombre croissant de devices domestiques compatibles et sont de plus en plus utilisés pour effectuer des recherches web ou converser avec les marques.
 

Diversité d'utilisation des enceintes connectées

Par son ubiquité, la voix contribue à une expérience multicanale et sans couture pour les prospects, clients, utilisateurs...

En développant leur application vocale, les marques proposent de nouvelles expériences adaptées à l’évolution des usages et devices, elles enrichissent leur relation avec leur audience. Le canal vocal propose un mode d’interaction rapide, utile et divertissant. Néanmoins, plusieurs challenges sont à relever pour une application vocale réussie : 

1. Trouvez votre brand voice !

Les interfaces vocales impliquent de mener une réflexion sur l’image vocale et les assets sonores de la marque. Quelle est la voix de ma marque ? Comment rendre ma marque identifiable sans interface graphique ? Ma marque dispose-t-elle d’un jingle, d’une empreinte vocale, d’un design sonore singulier ? Quel mode d’interaction propose-t-elle ? Quel registre de langue ? Quel registre émotionnel ? Quelle expérience ? Sur quels contenus capitaliser ? Quels contenus créer ? Comment les scripter ? Faut-il avoir recours à des acteurs ? Quelle data collecter ? Autant de questions qu’il conviendra de se poser pour travailler l’image et l’expérience conversationnelle proposée aux utilisateurs.

2. Designez multimodal

Les smart speakers évoluent et des modèles avec écran sont désormais disponibles (Echo Spot, Echo Show, Google/Lenovo Smart Display…). Cette évolution et plus largement le nombre croissant de devices avec écran embarquant les intelligences artificielles (smart TV notamment) implique de considérer l’opportunité d’intégrer des informations visuelles dans la conception des applications.  Si l’expérience proposée demeure « voice-first », le support écran s’avère être un excellent complément : utile, rassurant ou plus engageant pour les utilisateurs selon les cas d’usage (ex. voice shopping, jeux…) et les différents contextes d’utilisation de l’app.

3. Pensez rétention

Consensus des participants au Voice Summit sur la première étape : sélectionner un nombre de cas d’usage limité, identifier un besoin utilisateur ou un point de friction qui serait pertinent sur un canal « voice-first ». Assurez-vous que le canal vocal soit bien approprié, plus rapide et direct pour l’utilisateur. Ne négligez pas le travail de design vocal, il est absolument déterminant pour la qualité de l’expérience et l’engagement de vos utilisateurs ! 

Travaillez un cas d’usage de façon extrêmement approfondie en menant des tests à toutes les étapes. Applause, leader mondial du crowdtesting, recommande de tester les dialogues, les aspects fonctionnels et de mener des tests exploratoires afin d’approfondir et enrichir l’expérience proposée. 

Le Playbook proposé par ConnectedLab pourra vous aider à structurer votre projet. Faites vos jeux !

4. Visez la récurrence d’usage

Privilégiez un cas d’usage impliquant une utilisation récurrente de votre application vocale. Selon l’expérience proposée, il vous faudra peut-être envisager une production de contenus spécifiques. A l’exemple de la skill Chompers produite par Gimslet Media avec le sponsoring de P&G : un véritable show audio de 2 min proposé deux fois par jour aux enfants entre 3 et 7 ans pour les inciter à brosser leurs dents.

5. Favorisez la découverte

Les utilisateurs doivent savoir comment convoquer votre application vocale de façon rapide et intuitive à une heure où le canal vocal n’est pas encore top of mind. Pensez-y au moment de définir son nom d’invocation !

Par ailleurs, concernant le sujet crucial de la monétisation, Amazon a mis en place un programme de rémunération visant à récompenser les applications qui ont un fort taux d’engagement, une excellente expérience, des contenus récents et une fiabilité technique élevée. La possibilité d’effectuer des achats in-skills (dans les applications vocales Alexa) a été lancé récemment. Peu de retour d’expérience sur ce point.

Dans l’immédiat les marques qui se sont lancées s’attachent essentiellement à développer l’audience et l’engagement pour leur(s) application(s), collecter des data et affiner leur stratégie conversationnelle. 

La voix est là, il convient maintenant de travailler sur l’expérience qui va avec…

Bravo à Pete Erickson et ses équipes pour cette première édition fantastique qui a permis à la communauté vocale internationale enthousiaste, passionnée et avide de connaissances de se rencontrer IRL pour partager à propos de l’état de l’art des technologies vocales et des best practices. Vivement la prochaine édition !

Retrouvez ici tous les chiffres 2018 du marché de la voice.

#VOICE18 #voicefirst #voicesummit.ai #CUI #VUI #GUI #VUX #Voiceapp #Alexa #GoogleAssistant #GoogleHome #Amazon #Google 

Si vous avez des questions ou commentaires sur cet article, veuillez m’adresser un mail à [email protected] ou me contacter via Twitter @SDelale

Voice Summit
Sabrina Delale
Alexa
Google
voix
application vocale
design vocal
Profile picture for user Sabrina Delale
Sabrina Delale

Sabrina Delale est consultante en marketing digital et communication - Designer UX conversationnelle.

Sabrina Delale est consultante en marketing digital et communication - Designer UX conversationnelle.

Lire la suite