Image
pitchy-video-hubday-advertising

Comment internaliser la création vidéo ?

Par : Marion Letorey
2 juillet 2018
Temps de lecture : 1 min
Chapo

Support incontournable tant pour atteindre des objectifs business que pédagogiques, Benjamin Chouraqui, fondateur de Pitchy, entend bien aider les entreprises à internaliser la production vidéo. Il présente son outil comme étant “le prêt-à-porter de la vidéo professionnelle” et a pour ambition de débrider la créativité et l’industrialisation des contenus corporate.

Body
  • Le constat est le suivant : les annonceurs sont dépendant d’agences spécialisées pour créer des vidéos sur-mesure alors même que ces processus sont longs et coûteux.

  • Sachant que “la durée de vie moyenne d’une vidéo sur le web est de 3 heures”, il faut désormais “alimenter sa communication avec de la vidéo éphémère” voire “jetable”. Et donc automatiser la production.

  • Avec Pitchy il est possible d’exploiter des templates personnalisables via des outils ayant fait leurs preuves telles qu’After Effects. On peut y incruster très facilement tous les contenus dont on dispose : sous-titres, voix off, pictos, images et même d’autres extraits vidéo.

  • "L’idée est de permettre à chaque collaborateur, même hyper novice, de créer sa vidéo en toute autonomie." Un grand pas vers l’internalisation de ces compétences.

Envie de nous partager vos insights ?
Profile picture for user Marion Letorey
Marion
Letorey
Consultante senior

Directrice-conseil au sein du HUB Institute depuis plus de 3 ans, Marion accompagne les clients du retail et du luxe dans leur transformation digitale. Marion a auparavant exercé la fonction de responsable pédagogique au sein de IONISx – filiale de IONIS Education Group –
Leader de l’enseignement privé en France.

Elle a accompagné les Écoles business du groupe IONIS dans leur transformation digitale par l’introduction d’enseignements en classe inversée ou blended learning.
À l’initiative de...