Twitter : l’oiseau bleu devenu phénix

En 2016, la plupart des médias scandaient la fin du réseau social Twitter. Et pour cause : l’entreprise ne connaît plus la croissance et accuse même des pertes nets (-167M$ au Q4). Pourtant, le réseau social fait aujourd’hui l’un des plus beaux comebacks de la décennie et se paie même le luxe d’établir des résultats records (+100M$ au Q2 2018). Mais que s’est-il donc passé lors de ces deux années ?

  • Twitter change son positionnement. De social média, il devient un acteur de l’actualité et adopte une catchline révélatrice “It's what's happening” (“c’est ce qui se passe”). Résultat : le réseau social se classe premier sur l’Appstore dans la rubrique actualité.

  • L’entreprise fait le choix de se recentrer sur certains projets au détriment d’autres. Elle adopte une posture de test&learn et déploie ces projets si ils sont satisfaisants (limite de caractère, fin du Fav, fonctions live). "Derrière chaque petit changement se cache des grandes décisions" explique Laurent Buanec, DGA France de Twitter.

  • Le réseau social met la confiance et le bien-être au cœur de son business model. Cela passe notamment par la suppression des faux comptes.

  • Twitter entend devenir la plateforme championne de l’engagement entre entreprises et consommateurs. Car comme le rappelle Laurent Buanec "61% des utilisateurs français sur Twitter privilégient les marques dont ils partagent les valeurs."

Rédacteur : Jérôme Becker