Partenariats, communautés et technologies : le futur de l’entreprise à l’ère de la confiance

Au fil de l’évolution de notre monde, ce dernier devient de plus en plus volatil et incertain (ou comme certains le disent : VUCA, pour Volatility, Uncertainty, Complexity and Ambiguity). Les entreprises cherchent alors à s’adapter à cette nouvelle donne. En jeu : la relation qui unit marques et consommateurs, mais également leur compétitivité face aux concurrents historiques et aux nouveaux entrants. Réunis pour le temps d’une table ronde, Prisma Media, Coca-Cola, AG2R la Mondiale et Made.com), nous livrent leurs techniques pour construire le futur des entreprises.

  • Data, vocal, robots… Pour Emmanuelle Saudeau, Directrice Digital, Marketing, Relation client et Communication d'AG2R La Mondiale"la technologie nous permet de mieux remplir notre mission et réinvente chaque jour les modèles économiques". Elle dote les entreprises d’une plus grande souplesse dans leurs process. À cet effet, Philippe Schmidt, CTO de Prisma Media, conseille aux entreprises d’internaliser ces nouveaux outils si elles ont atteint la taille critique le leur permettant.

  • Tous les participants s’accordent sur ce point : aujourd’hui, la création de valeur passe par la coopération. C’est dans cette optique que Coca-Cola travaille avec Amazon pour améliorer sa visibilité et démocratiser certains services proposés par la firme de Seattle (Alexa, AmazonFresh...) "Cette entraide a permis une croissance de 150% des ventes sur certains canaux" confie Alexandra Joly, Associate Director e-commerce Europe de Coca-Cola.

Pour qu’outils et partenariats remplissent pleinement leurs rôles, ils doivent se mettre au service de l’humain et des communautés. Parmi elles, deux se distinguent particulièrement :

  • Les communautés extra-entreprise, connues depuis longtemps par les entreprises, évoluent et accordent difficilement leur confiance aux marques. “On parle de confiance, mais il n’y a pas de confiance sans transparence” explique Jessica Delpirou, DG France de Made.com. Pour instaurer cette transparence, l’entreprise n’hésite pas à demander à ses clients de l’évaluer et d’y contribuer.

  • Grandes oubliées, les communautés intra-entreprise (composées de leurs collaborateurs) jouent un rôle primordial. Ce sont elles qui chaque jour sont en contact avec les clients et font avancer l’organisation "Dans notre ADN, nous avons des valeurs sur lesquels nous ne transigeons pas. People First en est une" explique Philippe Schmidt. Prisma Media applique programmes intrapreneuriaux et systèmes de notation “bottom up”.

Rédacteurs : Maxime Tricoire et Jérôme Becker