Image
hubtalk-tourisme-replay

Tourisme : « Avec l'IA, il est temps de transformer vos données en actions intelligentes »

Par : Thibault Deschamps
21 décembre 2018
Temps de lecture : 3 min
Chapo

En 2030, le monde comptera plus de 2 milliards de touristes. Ce marché, qui comprend à la fois les branches du transport civil, de l’hôtellerie ou encore de la restauration, fait face à sa propre transformation numérique. L’émergence de nouveaux acteurs digitaux transforment les usages et complexifient les attentes du consommateur. Dans ce replay HUBTALK Travel & Hospitality, nous revenons sur le potentiel de l’IA appliquée à un secteur confronté à de nombreux défis.

Body

Vincent Ducrey, CEO du HUB Institute, introduit le propos sur l’intelligence artificielle au service des acteurs du tourisme. Cette révolution technologique apportera de considérables avancées tout au long du parcours client : en amont via l’optimisation des offres et publicités, mais aussi pendant l’expérience de voyage, en améliorant le transport ou les services proposées aux clients à destination… 

Pour illustrer ces tendances de cas concrets, Sandrine Matichard, Content & Insights Director du HUB Institute, nous propose une table ronde réunissant des acteurs représentatifs de l'ensemble des composantes du secteur :

Expedia et sa marketplace de réservation pour tous les éléments du voyage. La société exploite l’IA pour traiter les données transactionnelles issues de son activité (plus de 15 milliards de réservations de vol, et d’hôtels). Elle en tire des insights qui sont partagés à tous ses partenaires business, afin qu’ils puissent proposer une expérience client personnalisée efficace. Le bénéfice est ainsi partagé sur l’ensemble de la chaîne de valeur. L’IA permet en outre d’animer les multiples chatbots d’Expedia qui servent, avec appui de l’humain, à accélérer les procédures de litiges.

Flixbus qui assure un service de transport transeuropéen. Nouvel arrivant sur le marché en pleine croissance du transport humain, Flixbus doit se digitaliser très vite pour développer une offre flexible qui correspond aux attentes multiples des voyageurs. L’IA est très vite mise à l’épreuve pour interpréter les données collectées depuis son service de bus et optimiser dynamiquement les lignes de transport en fonction des usages.

Best Western France, acteur historique de l’hôtellerie. L’entreprise exploite l’IA pour faire évoluer son marketing et le rendre prédictif. Celui-ci est complété par une expérience d’hébergement hautement personnalisée, car « aujourd’hui on ne loue plus une chambre, on vend une expérience. » Dans le cadre de cette expérience, la marque exploite des chatbots intelligents. Ceux-ci ont pour but de fluidifier la relation client, dans une logique où la communication verticale dite « de push » entièrement maîtrisée par l’entreprise est progressivement remplacée par une demande de conversation à la demande du client.

Les touristes sont les premiers ambassadeurs des acteurs de leurs voyages. Ils partagent tous leurs moments sous forme de vidéos et photographies sur les réseaux sociaux etc. Et si finalement ce n’était plus l’image d’un moment passé que l’on partageait, mais bien toute l’expérience du voyage en lui-même ?

C’est le pari de myAtlas. La start-up propose une plateforme où chacun est libre de partager un carnet de voyage entièrement dynamique. L’idéal pour reproduire l’expérience réussie d’un ami, et ainsi générer l’engagement d’une communauté forte autour d'une marque.

L'usage de l’IA au service de la relation client est souvent illustré avec l'exemple des enceintes intelligentes (ou smart speakers). C’est en tout cas de cette manière que dans de nombreux secteurs, notamment le retail, les marques entendent exploiter des appareils tels que Google Home ou Amazon Echo. Ces équipements ont pourtant leurs limites, notamment en termes de protocole de communication (sans Wi-Fi la plupart de ces terminaux ne fonctionnent pas). Dans un tel cas de figure, la technologie devient une friction dans le parcours du client, qui doit se plier à ses règles pour la faire fonctionner.

Parti de ce constat, Genki propose sa propre version du smartspeaker aux chaînes d’hôtels. L’Octagon prend en charge la totalité des protocoles de communication existant (Wi-Fi, bluetooth, …) et est donc inter-opérable avec la grande majorité des terminaux de la clientèle. De plus, l’appareil dispose de son propre espace de stockage local, permettant à la marque propriétaire de s’éviter de coûteux services de cloud et surtout de rendre leur solution entièrement dépendante d’une connexion Internet stable.

HUBTALK Innovation CES & NRF

Profile picture for user thibaultDeschamps
Thibault
Deschamps

La mission de Thibault en tant que Content Manager est de concevoir un storytelling performant associant la richesse des contenus de nos partenaires (IBM, Microsoft, Linkfluence, …) et les performances de nos formats éditoriaux (interviews, articles de fond, case study, condensés d’étude...) afin de leur garantir le meilleur rayonnement . 

Titulaire d’un master de journalisme et d’un DUT Services et Réseaux de Communication, Thibault s'appuie également sur sa culture de l’IT et du marketing,

La mission de Thibault en tant que Content Manager est de concevoir un storytelling performant associant la richesse des contenus de nos partenaires (IBM, Microsoft, Linkfluence, …) et les performances de nos formats éditoriaux (interviews, articles de fond, case study, condensés d’étude...) afin de leur garantir le meilleur rayonnement . 

Titulaire d’un master de journalisme et d’un DUT Services et Réseaux de Communication, Thibault s'appuie également sur sa culture de l’IT et du marketing, acquise au sein de rédactions spécialisées comme Stratégies.fr, Forbes.com, LaRéclame.fr ou encore ITespresso.fr et Silicon.fr.

Lire la suite