Image
L'usine extraordinaire

Industrie 4.0 : Comment Sanofi implémente le digital à tous les étages

Par : Sandrine Matichard
6 décembre 2018
Temps de lecture : 2 min
Chapo

L’événement L’Usine Extraordinaire, qui s'est tenu du 22 au 25 novembre dernier, a permis à un public nombreux de découvrir les axes de transformation de l’industrie Française. Les principales utilisations de l’AI dans l’industrie étaient représentées, dans un objectif de pédagogie. A travers l’exemple de Sanofi, on perçoit tous les enjeux majeurs de gains de productivité et d’innovation qu'implique l'Industrie 4.0.

Body

Dans le cadre de L'Usine Extraordinaire, le Groupe pharmaceutique Sanofi exposait de nombreuses démonstrations, parmi lesquelles les 3 fondamentaux de l’usine connectée.

Le jumeau numérique : une deuxième usine

Réplique exacte de l’usine en 3D, le jumeau numérique a deux utilisations principales chez Sanofi, selon Emilie Linteau, responsable de production de Sanofi Pasteur :

  • La formation et l'onboarding : la visualisation du futur univers de travail permet de mettre un peu de fun dans la formation et de donner un véritable impact aux messages importants. Sanofi Pasteur compte déployer à très court terme cette voie pédagogique
    La prédiction : Une usine c’est un ensemble d’équipements monitorés. Le jumeau numérique associe à chaque équipement  des données en temps réels, par exemple, l’historique des 48 dernières heures pour la culture d’un médicament : grâce à ces datas, le système fait une prédiction précise du temps de fabrication du médicament. Cette optimisation doit faire l’objet d’une discussion avec les autorités de santé, il s’agit donc d’une amélioration de moyen-long terme.

La maintenance prédictive : prévenir la rupture d’approvisionnement

Utiliser l’AI pour prévenir les arrêts machine et donc la rupture d’approvisionnement, tel est le principe de la maintenance prédictive. L’intelligence détecte les baisses de performance de l’équipement et en analyse la cause. Une plateforme partagée entre toutes les usines fournit les instructions de changement de pièce. L’opérateur de maintenance reçoit sur sa tablette l’information précise, mise en situation dans le jumeau numérique, et peut ainsi agir rapidement.

La digitalisation de la supply chain end to end

Quand on dispose de 76 centres de production, de plus de 100 centres de distribution et de centaines de fournisseurs externes, il est essentiel de rationaliser la Supply Chain. Dans ce contexte, Sanofi a mis en place 2 types d’action :

  • Une transformation des métiers de la Supply Chain avec un programme de formation ambitieux (« Supply Chain Academy pour former en ligne, partenariat avec des universités…)
    La mise en place d’une « Supply Chain Tower » : à l’image d’une social room, ce centre de données en temps réel tracke tous les imprévus et facteurs de changement (Allergènes, catastrophes naturelles, grèves de transports, etc.) qui impactent la supply chain et les restitue sur une interface unique. Sur des variables simples, le système peut réallouer les ressources automatiquement, et alerter les équipes sur les autres facteurs pour une prise de décision humaine. L’objectif est de distribuer la bonne quantité de médicaments au bon endroit, de tracer les produits pour garantir leur intégrité et leur sécurité, de réduire le délai d’adaptation au changement.

Retrouvez ici la story photo de L'Usine Extraordinaire

Et découvrez notre cycle Industrie 4.0 ici

Profile picture for user smatichard
Sandrine
Matichard

Sandrine Matichard est Content & Insights Director au HUB Institute.

Transformer les médias avec un double regard éditorial et business, tel est le fil de son parcours de journaliste, puis de marketeuse au sein de médias grand public (L'Equipe TV, L'Equipe.fr, La Tribune, Libération...), et enfin d'éditrice, à la direction du média BtoB Stratégies. Elle se consacre désormais à la stratégie éditoriale, pour les marques ou pour les médias : fond, forme, temporalités, déploiement multi-canal,

Sandrine Matichard est Content & Insights Director au HUB Institute.

Transformer les médias avec un double regard éditorial et business, tel est le fil de son parcours de journaliste, puis de marketeuse au sein de médias grand public (L'Equipe TV, L'Equipe.fr, La Tribune, Libération...), et enfin d'éditrice, à la direction du média BtoB Stratégies. Elle se consacre désormais à la stratégie éditoriale, pour les marques ou pour les médias : fond, forme, temporalités, déploiement multi-canal, nouveaux concepts...

Lire la suite