Video time
10:16 min

Délivrer des données en temps réel avec les capteurs Upciti

Par : Eulalie Vignais
11 décembre 2019
Temps de visionnage10:16 min

Dans un monde où la donnée est partout, il faut savoir la mettre à jour et surtout, la délivrer en temps réel. Mais l’infrastructure pour délivrer des données précises, localisées et en temps réel existe-t-elle ? Jean-Baptiste Poljak, Directeur de Upciti nous présente des capteurs mis au point par ses équipes… 

Upciti se positionne comme un fournisseur de données en temps réel, issues d’un réseau de capteurs conçu par l’entreprise. Ces capteurs n’envoient pas d’image ni de flux vidéo sur des serveurs et réalisent localement leur analyse. Un moyen de s’installer plus facilement dans les villes en contournant des obligations de sécurisation liées au transfert de données.

À quoi sert le temps réel ? Deux réponses :

  • Le temps réel est requis pour certains usages : le stationnement, des événements impromptus sur le trafic, la détection de piétons dans des zones dangereuses ou d’objets, la détection d’incidents, l’optimisation du trafic…
     
  • Beaucoup de services aujourd’hui sont basés sur des  données statistiques, de l’open data, des applications participatives… ces données ont des niveaux de qualité variables et ont du mal à se recaler quand un événement inattendu survient. Ces services ont donc besoin d’avoir des données  temps réel pour se recaler et pouvoir donner des prédictions qui soient le plus juste possible.

 Quels sont les types de données qu’on peut avoir en temps réel ? Le point de vue de Upciti est qu’il faut avoir 3 sens sur les 5

  • La vue : tout ce qui est visible par l’oeil humain peut être capté par un capteur
  • L’odorat : principalement pour la qualité de l’air
  • L'ouïe : quand on parle de nuisance sonore, on a besoin d’avoir ces informations pour améliorer la qualité de vie

Certains grands principes à respecter :  

  • Le respect absolu de la vie privée
  • Avoir des capteurs mutualisés
  • La faible consommation électrique
  • Être évolutif : il faut pouvoir mettre à jour les capteurs
  • L’ouverture : il faut que les capteurs d’aujourd’hui puissent transmettre les données de demain

Grâce au système “park and ride” les citoyens sont informés au préalable des places disponibles dans les parkings réduisant de ce fait le trafic en centre-ville de 15% dans certains cas d'usage.

"Aujourd’hui déployer un réseau de capteurs qui n’aurait pas ces fonctionnalités, c’est certainement une erreur. On peut déployer des réseaux de capteurs et devenir smart très rapidement. Soyons intelligents, ambitieux et n’attendons pas. C’est maintenant que ça se passe." - Jean-Baptiste Poljak, Directeur de Upciti