Video time
10:08 min

La coconstruction : seule solution pour un aménagement urbain qui répond aux attentes des habitants

Par : Thibault Deschamps
11 décembre 2019
Temps de visionnage10:08 min

Sur la scène du HUB Cities Forum, Vincent Gollain, directeur du département économie de l’Institut Paris Région nous interroge sur la manière de produire des infrastructures urbaines contribuant au bonheur des citoyens. Pour parvenir à cet objectif, il en est convaincu, les plans doivent être coconstruits avec toutes les parties prenantes de la ville.

  • Point de départ de la réflexion de Vincent Gollain : la réputation de Paris à l’internationale. « La bonne réputation de Paris est avant tout liée à son espace public. Il s’agit d’une ville où il fait bon se promener. » Pourtant, au-delà de la réputation, il admet qu’on « a beau voir de très belles photos l’expérience des touristes et des habitants est parfois bien mauvaise et peu inclusive. » Prenant ici en exemple la faible accessibilité de Paris pour les personnes handicapées et parfois son manque de propreté
     
  • La ville a été pensée de manière fonctionnelle pour permettre le mouvement d’une majorité sans prendre en compte la population dans son entièreté. « Aussi, tous nos plans d’urbanisation s’articulent désormais autour de trois piliers : embellir, aménager et équiper. »
     
  • Pour être en mesure de proposer des plans d’urbanisation correspondant aux attentes de l’habitant « mais aussi des touristes et des passants », Vincent Gollain s’inspire de la pensée de William H. Whyte. « Avant d’être urbaniste, il est sociologue et journaliste. Il donne naissance au mouvement de place making contribuant à rendre les espaces plus accueillants. » La méthode de cet urbaniste étant d’interroger et d’intégrer à sa réflexion l’ensemble des parties prenantes de l’espace afin de proposer une solution coconstruite.
     
  • « Aujourd’hui écouter habitants et visiteurs est relativement aisé. Il existe de nombreux commentaires négatifs sur les plateformes en ligne (comme Tripadvisor) qui sont riches d’enseignements. Bien sûr, il faut aussi savoir travailler directement avec l’ensemble des publics et aller à leur contact dans une démarche de consultation. » A l’opposé, Vincent Gollain souligne qu’il est vital d’éviter de planifier l’urbanisation et l’aménagement des villes par des méthodes top-down.
     
  • L’Institut Paris Région propose en open source une boîte à outil pour permettre d’établir ces démarches consultatives et de coconstruction, notamment à l’aide d’une « grammaire permettant d’activer toutes les manières de travailler dans l’espace public. »