Video time
10:03 min

Comment recréer du lien social dans la ville ? La vision de Philippe Baudillon, CEO de Clear Channel

Par : Eulalie Vignais
11 décembre 2019
Temps de visionnage10:03 min

À l'ère du tout digital, la question de la place du citoyen dans les villes se pose. Pourtant, les gens n’ont jamais été aussi demandeurs d’espaces communs. Interviewé par Vincent Ducrey, Co-Founder et CEO du HUB Institute, Philippe Baudillon, CEO France - Président International - Smart City chez Clear Channel nous explique comment recréer du lien social dans la ville.

Vous avez publié un baromètre il y a quelques semaines, pouvez-vous nous en parler ?
Philippe Baudillon : Pour la quatrième année, nous avons sorti un baromètre avec une association qui s’appelle “Centre-Ville en Mouvement” afin de comprendre ce qu’il se passe dans les coeurs de villes qui sont vraiment des lieux essentiels si on veut garder les villes vivantes. Il est question de commerces, de services, et aussi de savoir comment ces besoins évoluent.

Premièrement, on remarque que les jeunes sont très demandeurs de lieux où ils peuvent se retrouver. Le centre-ville est un point très important pour les millennials. On remarque un attachement fort des gens entre eux, ils ont besoin de vivre des choses ensemble, de partager des expériences.

On remarque aussi que les gens sont de plus en plus en demande de connexion…
Philippe Baudillon : Le digital qui est en train d’arriver arrive en complément de l’espace physique qui reste extrêmement important. On le voit avec les espaces de coworking : les gens on besoin de se retrouver, de travailler ensemble, de vivre des choses ensemble, et le digital permet d’agrandir, d’intensifier ces expériences. Ce n’est donc pas une fracture, mais un réel moyen de connecter les gens entre eux.

Cela exerce une  certaine pression sur les élus  ?
Philippe Baudillon :
 Les maires sont référencés comme étant au coeur du lien social et cette demande s’explique très clairement. Le citoyen est également consommateur, à la différence qu’il est habitué à avoir une demande très exigeante au niveau des marques, qui évoluent sous la pression du client, mais également au niveau des élus qui sont aussi sous cette pression. Les citoyens sont très exigeants et ont besoin de nouveauté, ce qui engendre une nouvelle pression pour les maires.

Vous êtes un acteur incontournable en France, parlez-nous de Clear Channel
Philippe Baudillon :
 Nous sommes un média de la rue, dans un sens très large. La rue que nous connaissons, mais aussi tous les espaces publics, ces lieux de vie où on consomme, mais aussi où l’on se retrouve. Nous sommes très impliqués dans ces questions de commerce qui sont des lieux d’animation pour la ville, plus de la moitié de notre chiffre d’affaires et d’ailleurs fait par des annonceurs locaux.

C’est très important que les petits commerces fassent savoir où ils sont, ce qu’ils proposent. Avec nos différents partenaires, nous guidons les gens vers ces commerces. On est dans l’animation de la rue, on tend à être une plateforme de communication, nous avons d’ailleurs passé des accords avec un certain nombre de médias comme brut qui propose des sujets très citoyens, et qui permet de donner de l’information dans la rue à des gens qui se promènent.

Vous avez évolué progressivement, vous devenez maintenant fournisseur de la smart city… 
Philippe Baudillon :
 On a deux métiers, un pour permettre aux gens de s’exprimer dans l’espace public et un de prestataire de service dans la rue. Il y a maintenant cette révolution extraordinaire du digital, qui nous permet d’amener des nouveaux services, mais aussi de nouveaux contenus et quelque chose qui fasse que les gens se retrouvent ensemble et puissent avoir un certain nombre d’informations qui leur sont utiles.  Notre utilité, c’est d’amener du service aux citoyens qui en ont besoin.

Pouvez-vous nous parler du projet “Extended Monaco” ?
Philippe Baudillon :
 Monaco va devenir une principauté smart sur plusieurs thématiques extrêmement intéressantes.  Ce projet s’appelle “Extended Monaco”, il a commencé il y a quelques mois et nous sommes évidemment partenaires pour la partie rue/espace public. C’est une révolution en dans l’immobilier, dans la “smart santé” ou comment amener la santé à domicile, comment amener des services d’informations aux touristes et aux citoyens. 

Monaco est une plateforme incroyable en termes de tourisme et il y a un vrai besoin. Nous avons des bornes de services qui permettent de donner des informations utiles qui sont d’ailleurs captées directement sur la data de la principauté et on agrège tout ça pour en faire un élément intéressant et positif pour les gens qui sont dans la rue. 

Toute cette révolution digitale est en train de nous arriver dessus de manière extraordinaire, la 5G  est arrivée à Monaco et elle va bouleverser l'écosystème que l’on connaît aujourd’hui dans tous les domaines.  C’est une opportunité incroyable pour nous.