Image
Vialytics

Quand l’IA simplifie la maintenance de la voirie

Par : Sandrine Matichard
12 novembre 2019
Temps de lecture : 2 min
Chapo

A l’occasion de HCE (Huawei Eco-Connect Europe Paris) les 4 et 5 novembre 2019, des startups européennes présentaient leurs solutions au service de la Smart City. Parmi elles, l’allemande Vialytics propose aux collectivités territoriales un monitoring de l’état des routes avec un dispositif léger et peu onéreux s'appuyant sur une IA de reconnaissance.

Body

Disposer d'un diagnostic permanent de son patrimoine routier est un facteur important d’optimisation des coûts de maintenance de la voirie : mieux informée, la collectivité peut agir à un stade précoce et minimiser ainsi les coûts, mieux planifier les réparations, ou anticiper les investissements à consentir. On peut également anticiper l’impact d’un autre chantier (par exemple, la rénovation du réseau électrique) sur des voies déjà dégradées.

Jusqu’à présent, ce type de diagnostic se faisait selon 3 méthodes :

  • l’inspection classique par des équipes,
  • le passage d’une voiture équipée (lidar, caméras, GPS, voir un exemple ici),
  • ou le passage d’un drone

Ces 3 méthodes sont coûteuses, donc utilisées avec parcimonie, en particulier dans les petites collectivités qui ne peuvent pas réaliser chaque année ce type d'inspection.

Vialytics a pour objectif de simplifier la phase de collecte des données. La plateforme se compose de 4 éléments :

  • Une appli pour collecter l'image : il suffit d’un smartphone confié aux véhicules municipaux (voirie, collecte des ordures) pour inspecter les voies dans le cadre de leurs circuits habituels et récupérer les données via wifi (avec un niveau de détail de 4 mètres).
     
vialytics

  • Un algorithme anonymise les images (personnes, véhicules) et identifie les types d’anomalies rencontrées.
     
vialytics 2

  • Les données sont phasées avec la cartographie du territoire. Une carte de chaleur restitue le diagnostic avec 3 niveaux de détails (quartiers, rues / points) et les photos de chaque dommage.
     
  • Une interface d’analytics sur le web : Ces données peuvent être analysées par localisation, par type de dommage, par degré de dégradation.
vialytics

 

​On peut ainsi identifier des zones prioritaires, planifier des chantiers par type de tâche, réaliser les réparations à un stade plus précoce, etc. 

La solution est facturée au kilomètre parcouru (100 € le km). Ce prix modéré permet donc une collecte plus régulière des informations (schématiquement avant et après l’hiver). Basée à Stuttgart, la société compte parmi ses clients des villes allemandes de toutes tailles, dont la ville de Leipzig. Elle espère exporter sa solution en Europe dans les prochains mois.

HUB Smart City Forum

Profile picture for user smatichard
Sandrine
Matichard
Content & Insights Director

Sandrine Matichard est Content & Insights Director au HUB Institute.

Transformer les médias avec un double regard éditorial et business, tel est le fil de son parcours de journaliste, puis de marketeuse au sein de médias grand public (L'Equipe TV, L'Equipe.fr, La Tribune, Libération...), et enfin d'éditrice, à la direction du média BtoB Stratégies. Elle se consacre désormais à la stratégie éditoriale, pour les marques ou pour les médias : fond, forme, temporalités, déploiement multi-canal,...