Video time
10 min

Le PMU "reboot" son image de marque au Grand Galop

Par : Thibault Deschamps
3 juillet 2019
Temps de visionnage10 min

En matière de publicités, le "Grand Galop" du PMU a récemment beaucoup fait parler de lui. Cette campagne signée Buzzman, tranche profondément avec le positionnement traditionnel de l’annonceur. Timothée Loizeau, Directeur Produits, Marque & Sponsoring du PMU revient sur le succès populaire de cette campagne et le contexte de sa genèse.

  • "Historiquement, le PMU a été créé pour soutenir toute la filière hippique en France. Aujourd’hui notre activité de pari la finance en intégralité. Pourtant, elle connait une érosion de 2,5% par an depuis 6 ans déjà." Timothée Loizeau, Directeur Produits, Marque & Sponsoring du PMU
     
  • "Ce ralentissement est principalement dû à l’ouverture à la concurrence du secteur ainsi qu’au vieillissement de notre image. Celle-ci est matérialisée par nos points de vente traditionnels, les bons vieux bars-tabacs de nos grands-parents ce qui n’emballe pas la jeunesse."
     
  • Pour conquérir un nouveau public, le PMU fait donc face à un enjeu concret d’amélioration de son image. "Plus que ça, nous devons accomplir un véritable reboot de l’interprétation des gens lorsqu’ils pensent aux paris hippiques et au PMU. Les courses équestres sont intenses, spectaculaires, tout cela doit transparaître dans notre positionnement."
     
  • "Notre agence nous accompagne dans une transformation du sol au plafond. La première étape a donc été le lancement d’une nouvelle signature : "que le meilleur gagne" rappelant que le pari hippique n’est pas une affaire de chance, mais bien d’expertise et de travail."
     
  • Le spot "Le Grand Galop" bat de nombreux records historiques pour le PMU. Il génère près de 21 millions d’affichages sur les réseaux sociaux avec 30% de partages. "Nous constatons un impact de la vidéo sur tous les items de la marque. Pourtant elle n’est ni conçue pour le mobile ni ne dure 6 secondes. Il s’agit d’un bon vieux film en 16/9e, mais la créativité a toujours plus d’impact."