Image
jumeau numérique

Industrie : Le jumeau numérique, à quoi ça sert ?

Par : Alexandre Lacour
4 juin 2019
Temps de lecture : 2 min
Chapo

Défini comme la représentation numérique d’un objet ou d’un système réel, le jumeau numérique - ou digital twin - peut avoir différentes natures et différents modèles. Ce concept, apparu pour la première fois au début des années 2000, fait partie aujourd’hui de ces innovations au cœur de nombreuses industries. Quelques repères, en préambule de notre HUBTALK sur le sujet.

Body

Où en est le jumeau numérique ? A la croisée des chemins. Sur sa courbe « Hype Cycle for Technology", Gartner positionne le « digital twin » dans la section « Peak of Inflated Expectations », faisant référence à la mise en place des premières implémentations avec des retours plus ou moins réussis.

Que ce soit lors des phases de conception, de design, de production ou d’exploitation, le jumeau numérique est l'une clé de l’industrie du futur et touche l’ensemble des acteurs de la chaine de valeur. Comme nombre de ces nouvelles technologies, la démocratisation de son usage et son industrialisation amène son lot de défis tant techniques qu’économiques. Ajoutons la présence d’une offre très diversifiée de solutions utilisant le terme « jumeau numérique », on comprend qu'il est essentiel d’identifier l’utilisation souhaitée afin de tirer profit de cette technologie.

Les solutions proposées autour du jumeau numérique se densifient, avec notamment des approches issues de divers domaines tels que celui de la simulation numérique, de l’IoT ou des plateformes, des systèmes de supervision (GTB, SCADA…), de la CAO, des progiciels tels que les ERP, GMAO, PLM…

Elles permettent de répondre à des besoins métiers spécifiques tels que l’amélioration ou le pilotage de lignes de production ou d’usines, la surveillance d’équipements, la maintenance prédictive, la formation au travers de la réalité virtuelle ou encore la mise en place d’un référentiel numérique. Chaque industriel verra au travers du jumeau numérique des opportunités de créer une continuité numérique lui permettant de faire évoluer tant ses services que son modèle économique.

Du modèle de base au jumeau dynamique, les étapes de réalisation peuvent être plus ou moins complexes avec comme finalité un modèle capable d’évoluer, en temps réel ou en accéléré, à l’identique du monde physique tout en tenant compte du vieillissement de son clone physique. Ce modèle numérique issue d’un couplage entre une CAO allégée et simulation est stimulé par les données collectées des capteurs et par conséquence « data driven ».

Dans une industrie en pleine transformation, en quête de compétitivité, d’efficience et d’accroissement de valeur ajoutée, le jumeau numérique permet une meilleure transversalité pour l’ensemble des acteurs de la chaîne de valeur, tant en interne qu’en externe, et cela allant du concepteur à l’exploitant. Le déploiement de cette technologie, porté par l'innovation ainsi que par le besoin de réduire les coûts et le temps de développement des produits, est aussi accéléré par le déploiement de l’IIoT et du big data.

Quel défi en effet que de réussir à coupler conception, simulation, IIoT, big data, IA, réalité virtuel, cloud et edge computing et tout cela avec résilience disait-on au CES 2019…

Nouveau call-to-action

Profile picture for user Alexandre Lacour
Alexandre
Lacour

Alexandre Lacour est analyste, référent Industrie 4.0 au HUB Institute. Diplômé de l'Epitech, Alexandre a débuté sa carrière comme développeur. D'abord chef de projet puis Directeur exécutif de l'entreprise industrielle Someflu (pompes centrifuges anticorrosives), il est également en charge de la transformation digitale et de l'innovation du groupe, et développe de nombreuses activités autour des technologies pour l'industrie : sourcing de startups pour le fonds d'amorçage CTO Partners,...