Image
influence

Lobbying : les entreprises les plus actives à Bruxelles

Par : Loris Gendreau
13 mai 2019
Temps de lecture : 1 min
Chapo

Le lobbying est une pratique-clé du processus décisionnel au sein de l’Union Européenne et près de 25 000 lobbyistes y sont actuellement actifs afin de défendre des intérêts des organisations qu’ils représentent. Quelles sont les entreprises qui investissent le plus dans ce domaine ? Le HUB Institute vous propose, avec l’infographie de la semaine, une plongée au cœur de la capitale belge où les lobbyistes font partie du paysage.

Body
lobbying

Le grand nombre d’acteurs de l’influence fait de Bruxelles la deuxième ville au monde du lobbying après Washington. On pourra cependant penser que cette semaine, Paris sera aussi un haut-lieu de lobbying tech, à l’occasion de Viva Technology, rendez-vous mondial des acteurs de l’innovation, du 16 au 18 mai. Les géants européens pourront ainsi y défendre leur place au sein d’une économie technologique dominée par les États-Unis et la Chine. 

Parmi les dix entreprises qui dépensent le plus en lobbying, on retrouve Google au premier rang avec un budget de plus de 6 millions d’euros et 8,5 lobbyistes à temps plein, suivi de Microsoft et Facebook, respectivement en deuxième et quatrième place. Le reste du classement est composé de grandes entreprises issues du secteur pétrolier ou encore de la chimie (Shell, Bayer, ExxonMobil, BASF…). Les multinationales françaises ne sont pas présentes dans ce top 10 même si Total, Engie et EDF sont aussi installées à Bruxelles et consacrent au lobbying près de 2 millions d’euros par an.

HUBREPORT BEST OF VIVA TECHNOLOGY 2019