Image
logistique-replay

La logistique, pivot stratégique de la Smart Industry

Chapo

Maintenance prédictive, IoT, jumeaux numériques … l’industrie se digitalise à grande vitesse. Mais qu'en est-il de la gestion des marchandises ou des colis ? Alors que le consommateur actuel veut tout dans l’immédiat, la logistique s’impose comme un pilier de la smart industry.

Body

Traçabilité 4.0 : le « conteneur as a service » selon MAGMA Technology

Avec 9 milliards de contenants logistiques qui transitent dans le monde et 300 000 en France, la traçabilité logistique est devenue capitale. Pourtant, dans un marché très fragmenté, tracer la marchandise demande du temps et beaucoup de moyens.

L’essor de l’Internet des Objets apporte avec lui nombre de solutions pour relever cet enjeu. À travers le cas d’usage de Caterpillar, Mourad El Bidaoui, CEO de Magma Technology, nous explique comment sa société entend faire du conteneur industriel « as a service. »

 

En plaçant un objet connecté sur le contenant logistique au moment du chargement, on le transforme en smart-contenant. L’entreprise obtient une traçabilité temps réel par GPS du contenu et de la position de ses conteneurs. Chacun est identifié unitairement et dissocié de l’objet connecté après son arrivée à destination.

- Mourad El Bidaoui, CEO de Magma Technology  

Collecte et transit sécurisé de la donnée avec IBM et Sigfox

Si les industries passent au 4.0, les supply chains restent encore relativement peu concernées. Un comble, puisque ces dernières sont aujourd’hui l’épine dorsale des entreprises, impactant de fait toutes les autres activités. Retour sur l'intervention de Yassine Essalih, IBM Watson Supply Chain Technical Leader d’IBM et Lourdes Hernandez, Sales Manager France, Sigfox, lors du HUB Smart Industry Forum 

 

Aujourd’hui, les entreprises doivent adopter une approche globalisée. Elles doivent aller chercher la donnée, la partager à l’ensemble de leur écosystème et utiliser l’IA pour l’interpréter.

- Yassine Essalih, IBM Watson Supply Chain Technical Leader. 

Toute la difficulté était de trouver une solution alliant économie d’énergie et efficacité.

- Lourdes Hernandez, Sales Manager France de Sigfox

Une usine dans mon magasin ? L’Oréal réinvente la production personnalisée 

À l’ère où les consommateurs sont hyper connectés et écoconscients, la façon de consommer a évolué. Le client veut tout, tout de suite et... tout le temps ! Une réalité qui impose un changement dans la façon de produire, afin de proposer des produits sur mesure aux consommateurs. Agilité, interopérabilité, data, tels sont les maîtres mots d’une industrie transformée de l’usine à la commercialisation comme en témoigne Sophie Deygas – Personalized Beauty Industrialization director de L'Oréal.

 

Vous rentrez dans un magasin et nous allons scanner votre peau à l’aide d’un spectrophotomètre pour avoir une donnée de base de votre teint, afin de savoir exactement de quelle couleur, quelle couvrance et de quelle hydratation vous avez besoin.

- Sophie Deygas – Personalized Beauty Industrialization director chez L’Oréal

Dans le processus de personnalisation, on parle souvent de Test & Learn : il faut beaucoup d’humilité et de confiance en vue des challenges que nous nous fixons. La production personnalisée nécessite une utilisation massive et intensive de toutes les briques technologiques à notre disposition avec l’ambition de les mettre au service de nos vendeuses et du consommateur.

- Sophie Deygas – Personalized Beauty Industrialization director chez L’Oréal