Image
Vue de Shangai la nuit

EdTech, services BtoB, livraison alimentaire : ces entreprises chinoises qui se sont révélées pendant la crise du COVID-19

Par : HUB Institute
22 avril 2020
Temps de lecture : 2 min
Chapo

Premier pays touché par le Covid-19, la Chine a deux mois d’avance sur la gestion de la crise sanitaire et économique qui secoue le monde. Comment les entreprises chinoises ont-elles vécu le confinement et maintenu leur activité ? Quelles startups et quelles solutions se sont démarquées ? Gang Lu, fondateur et CEO de Technode - équivalent asiatique de Tech Crunch - et Vincent Ducrey, CEO du HUB Institute, ont échangé sur ces sujets lors de notre webinar organisé le 22 avril 2020. Retrouvez leurs interventions en vidéo.

Body

Pour la première fois depuis 1976, la Chine a connu la récession avec la crise du Covid-19, une situation que le pays entend laisser derrière elle rapidement. Vincent Ducrey, fondateur et CEO du HUB Institute rappelle que les capacités économiques du pays atteignent actuellement 82% de la situation antérieure, grâce un plan de relance à court terme de 542 milliards d'euros, mais avec de fortes disparités selon les secteurs. Food, commerce digitalisé, streaming et livraison ont été les secteurs moteur pendant le confinement : 

Taobao a accueilli les offres des agriculteurs sur ses marketplaces. Le farm to table devrait rester une tendance durable dans le domaine du food.
Les influenceuses chinoises ont véritablement permis à la mode de redémarrer grâce au Stream commerce.
Food et mode sur Taobao

 

La logistique a été le coeur du réacteur pendant la crise. Il a fallu notamment déployer la livraison par drone, notamment SF Express sur le matériel médical, et l'usage de petits robots pour la livraison du dernier kilomètre dans les banlieues moins denses, à l'image de Meituan Dianping.
Dans le domaine du tourisme, Eastern Air Catering, équivalent de Servair en France, a partiellement converti son activité pour servir des repas au sol et alléger ainsi sa charge financière.
La digitalisation du commerce s'est accentuée avec le confinement : 82% des utilisateurs de mobile ont utilisé une Appli de shopping au cours du mois de janvier 2020.

Gang Lu, Technode

Pour Gang Lu, fondateur et CEO de Technode, qui suit la vie des startups en Asie, la crise a touché de plein fouet les startups basées sur des activités off line comme le retail et le tourisme, celles qui s'adressent aux grandes entreprises et au secteur public - car elles subissent les plans d'économie - et enfin celle qui opèrent dans le domaine du commerce international. En revanche des jeunes pousses ont su révéler leur potentiel à la faveur de cette crise :

Parmi les startups gagnantes, Yuan Fudao est désormais l'entreprise la mieux valorisée dans le domaine de l'EdTech. En BtoB, l'appli collaborative DingTalk, et la suite Shimo Doc qui réunit partage de documents, chat et tableur dans un environnement adapté à l'esthétique chinoise, ont émergé avec l'essor du télétravail. Dans le domaine du Food, citons Meicai, plateforme de mise en relation entre agriculteurs et restaurateurs, qui s'est réorientée avec succès en Direct To Consumer.
Yuanfandao
Du côté des grandes entreprises, 3 innovations marquent durablement le paysage : le Health code d'Alibaba, QR code qui donne le statut sanitaire de son porteur, la livraison sans contact généralisée par Meituan et Alibaba, et la médecine en ligne, là encore avec Alibaba.
Les priorités des entreprises en sortie de crise : assurer le cash flow, digitaliser les business traditionnels, et enfin développer la tech for good (agritech, food tech etc.) pour mettre au centre le développement durable au service de l'humain. Il y a de nombreuses opportunités à saisir dans ce domaine.

Pour revoir le webinar, c'est ici !

Photo by Li Yang on Unsplash