Image
tourisme-smartcity-culture-patrimoine

Comment transformer la ville en préservant son patrimoine ?

Par : HUB Institute
25 mars 2020
Temps de lecture : 2 min
Chapo

Dans un pays comme la France, la transformation des villes en Smart Cities ne peut s'effectuer sans prendre en compte l'existant : leur patrimoine historique et culturel. De quoi soulever de nouveaux enjeux en termes de rénovation du territoire, comme en témoigne Jeanne d'Hauteserre, maire du 8e arrondissement de Paris. Pour Alexandre Vesperini, Conseiller de Paris, élu du 6e arrondissement et Christian Mantei, Président d’Atout France, le tourisme citadin doit aussi être repensé "pour aller vers plus de qualité et non de quantité" et respecter "nos valeurs citoyennes".

Body

Le cas du 8e arrondissement de Paris

Jeanne d'Hauteserre est maire du 8e arrondissement de Paris, lieu hautement patrimonial. Comment se développement les questions d'innovation dans la ville ou d'inclusion dans cet arrondissement ? 

On peut amener l'intelligence artificielle dans les usages de nos concitoyens, mais il faut aussi prendre en compte la base de leurs besoins. Certains ne souhaitent pas être connectés ou aller vers les nouvelles technologies. [...] Nous ne pouvons pas tout faire.

 

Pour une politique intelligente du tourisme

Paris reste la première destination touristique du monde, mais la troisième en termes de recettes - et peut souffrir du sur-tourisme. Comment développer une politique du tourisme plus qualitative que quantitative, et en quoi la technologie peut-elle aider dans cette démarche ? Nous avons échangé avec Alexandre Vesperini, Conseiller de Paris, élu du 6e arrondissement.

Une politique intelligente du tourisme, c'est une politique stratégique du tourisme. Elle voit sur le long terme. Cela signifie que l'on doit se donner des objectifs à long terme, beaucoup plus liés à la qualité du tourisme qu'à la quantité.

 

Entre sur-fréquentation & attractivité, la data pour préserver les territoires

L’attractivité du territoire crée la dualité suivante : elle est un véritable avantage tout en étant l’origine de sur-fréquentations qui peuvent aller jusqu’à causer l’effondrement du site. Christian Mantei, Président d’Atout France, revient sur les enjeux créés par ces phénomènes de “sur-fréquentation” et les mesures que les territoires devront mettre en place à l’avenir, pour que l’attractivité cesse d’être une menace pour les territoires.

Le développement durable n’est plus une option, il doit constituer le socle de toutes les stratégies touristiques (...) Il faut créer de la valeur, sans renier nos valeurs.