Image
smart-city-labos

Smart City : zoom sur 4 villes "laboratoires" en France et leurs enjeux

Par : HUB Institute
23 mars 2020
Temps de lecture : 3 min
Chapo

Toute transformation numérique comporte des risques, la transformation de nos villes en "smart cities" n'y échappe pas. Pourtant, le meilleur moyen d'avancer est encore d'expérimenter et itérer. Certaines villes françaises font ainsi figure de pionnières et ouvrent la voie à une nouvelle gestion locale optimisée par la technologie, mais pas seulement. Zoom sur les enjeux et solutions de 4 d'entre elles : Toulouse, Bordeaux, Angers et Paris.

Body

Toulouse Métropole : laboratoire de la mobilité de demain

Alors qu’elle est en passe de devenir la troisième métropole de France, les administrateurs de Toulouse Métropole se sont très vite impliqués dans les problématiques liés à la smart city. Doté d’un budget de près de 500 millions d’euros, la métropole a su développer son projet d’une manière singulière en misant sur des logiques de coconstruction tout en remettant le citoyen au cœur du dispositif. Bertrand Serp, vice-président en charge du numérique de Toulouse Métropole, est monté sur la scène du HUB Cities Forum pour nous parler de mobilité.

Chaque année, la métropole toulousaine gagne en moyenne 15 000 nouveaux habitants et voit se créer près de 7000 emplois. En résulte une explosion des déplacements quotidiens qui nous oblige à repenser nos solutions de mobilités.

 

Connectivité, mobilité, énergie : les projets Smart City de Bordeaux Métropole

Présent au HCE (Huawei Eco-Connect Europe Paris) pour une intervention passionnante autour de la Smart City, Christophe Colinet, chargé de mission métropole intelligente pour Bordeaux Métropole, a répondu à nos questions. Il dresse pour le HUB Institute un panorama des projets et enjeux de Smart City pour la ville et les citoyens.

Aujourd'hui nous sommes partie prenante dans des projets européens de Smart City. [...] Ces projets nous permettent de rayonner, d'expérimenter et d'échanger avec tous nos collègues des autres villes sur ce sujets là.

 

Cadre et objectifs du projet de smart city "à la française" d'Angers Loire Métropole

Grande actualité en matière de Smart City, Angers annonçait il y a quelques jours le consortium vainqueur de son appel d’offres pour son projet de transformation. C’est ainsi le groupe d’acteurs présidé par Engie, et composé de Suez, Vyv et Laposte qui répondra aux besoins modernes de la communauté d’agglomération comptant plus de 300 000 habitants. Un projet représentant un investissement de 178 millions d’euros dont Michel Perrinet, porte-parole d’Angers Loire Métropole Territoire Intelligent nous détaille les enjeux.

Depuis les années 60, c’est à Angers que s’assemble l’électronique en France. En outre, la ville héberge la French Tech. Il y a donc un écosystème traditionnellement porté sur l’IoT et le public craint moins le phénomène des smart cities.

 

Le Grand Paris fédère les parties prenantes de la ville pour transformer la vie de quartier

En 2008, la capitale française débute, avec le soutien du gouvernement, son projet d’urbanisme « Grand Paris ». La ville la plus dense de France doit alors se réinventer et réduire l’usage de l’automobile dans ses rues. Ce faisant Paris ambitionne de réduire son impact écologique et de restaurer la qualité de vie de ses habitants. Jean-Louis Missika, Adjoint au Maire en charge du Grand Paris revient sur les grands enjeux de ce projet d’urbanisme.

Réduire l’espace alloué à l’automobile va reconnecter les commerces avec la rue et les passants.