Image
HubInsitute-EuroRennes-article-interview

Dassault Systèmes mise sur le jumeau numérique pour des villes plus résilientes

Par : Sandrine Cochard
5 octobre 2020
Temps de lecture : 6 min
Chapo

Démographie, nouveaux défis climatiques ou encore gestion du trafic et des services aux administrés... Les villes sont, par nature, un système complexe en constante évolution. Alors que les habitants ont des attentes toujours plus hautes en terme de qualité de vie et de sécurité, les villes recourent de plus en plus à la data pour piloter et anticiper ce qui peut l'être, à l'image de Rennes et Singapour qui s'appuient sur le jumeau numérique développé par Dassault Systèmes.

En partenariat avec
Body

HUB Institute: Quels sont selon vous les enjeux des 5 prochaines années des villes en matière de résilience ?

Jacques BELTRAN, Vice-Président des affaires internationales de Dassault Systèmes : Dans une récente tribune, Alexandre Missoffe le directeur général de Paris-Ile-de-France capitale économique tendait à préférer à la résilience des villes la notion de "sérénité". C’est une idée intéressante. La ville sereine, ce n’est pas la ville sans risque. C’est la ville qui sait anticiper et s’organiser pour mieux appréhender ces enjeux et ces risques à court, moyen et long terme.

Les enjeux (économiques, sociaux, environnementaux, démographiques…) de la ville sont finalement relativement partagés entre les grandes métropoles, même si leur intensité varie bien entendu d’une ville à l’autre. Ce qui est intéressant, c’est que la plupart de ces villes appréhendent ces enjeux au travers d’une triple temporalité :

  • Le temps de l’action publique, qui – tout du moins dans les systèmes démocratiques - est celui des cycles électoraux
    Le temps des transformations profondes des villes (voulues ou subies : croissance ou diminution démographique, bouleversements environnementaux, attractivité ou perte de compétitivité…) qui est généralement un temps long et qui pose justement la question de son articulation avec les cycles électoraux
  • Le temps des crises, souvent soudain et brutal, qui met les organisations sous une tension extrême si elles ne sont pas dotées des outils permettant de comprendre les situations et d’offrir à leurs dirigeants la possibilité de prendre des décisions immédiates.

HUB Institute: En quoi consiste le jumeau numérique d'une ville ? Quels éléments sont reproduits, pourquoi et quel est le bénéfice/ l'intérêt de recourir au jumeau numérique de sa ville? 

Les villes, confrontées à d'immenses défis, sont, par nature, des environnements en constante évolution, dont la complexité ne cesse de croître. Heureusement, comme pour tout système complexe, l'utilisation des technologies numériques permet de modéliser, simuler, visualiser et expérimenter l’ensemble des caractéristiques d’une ville : son architecture, son plan d’urbanisme, ses usages, les conséquences de ces usages (pollution, niveau sonore, prix immobilier etc.), ses réseaux (de transport, d’énergies etc.), les flux qui l’animent (de personnes ou de marchandises, d’air etc.) ou encore les ressources dont elle dispose (sol, sous-sol etc.) Cette modélisation, c’est ce que l’on appelle le jumeau numérique. Le jumeau numérique ce n’est pas seulement la vision 3D d’une métropole. C’est l’agrégation de données multiples dans une représentation de la ville qui permet de transformer ces données en information et de guider l’action publique ou privée.

Rennes jumeau numérique Dassault Systèmes

Ce jumeau numérique de la ville et de ses usages est un outil structurant pour organiser la résilience de la ville selon trois axes qui correspondent aux trois temporalités évoquées précédemment

Le jumeau numérique permet tout d’abord de mesurer et donc d’accroître l’efficacité des politiques publiques. Il permet d’intégrer des données issues de sources diverses, structurées ou non, et de les agréger sous la forme d’un référentiel unique pour éclairer la décision des responsables politiques et administratifs. De manière croissante, les administrations cherchent à s’inspirer des méthodes héritées de l’industrie, à commencer par la mesure de la performance en QCD (qualité, coût, délai). J’y ajouterais le "C" de la "concertation", essentielle pour garantir l’acceptabilité des décisions publiques. Or, mesurer l’impact "QCDC" de politiques urbaines est une gageure sans jumeau numérique capable de révéler les succès ou les dysfonctionnements de ces politiques.

Les jumeaux numériques permettent aussi – et ce n’est pas là le moindre de leurs atouts -  de transformer les organisations qui les adoptent. C’est l’outil par excellence pour casser les silos et favoriser la collaboration inter-services. Parce qu’ils constituent la source unifiée de données sur la ville, les jumeaux numériques induisent naturellement la collaboration et la transformation des méthodes de travail: les différentes directions d’une collectivité contribuent à la fois à les nourrir en données et à les faire vivre en tant qu’outils opérationnels pour comprendre, visualiser, tester, simuler, décider, mesurer, collaborer, communiquer.

 

L’anticipation du prévisible Le jumeau numérique c’est à la fois la mémoire d’une ville qui en révèle les grandes mutations et l’instrument par excellence de préparation de l’avenir. Planifier de grands aménagements pluri-annuels, penser un nouveau plan d’urbanisme, anticiper les effets du réchauffement climatique en définissant et en mettant en œuvre une politique de rénovation énergétique ou de lutte contre les ilots de chaleur, adapter le plan de transport d’une ville aux besoins et aux aspirations de ses habitants, favoriser les mobilités douces, affiner sa stratégie d’attractivité économique… Le jumeau numérique offre aux collectivités qui l’adoptent la possibilité de mieux travailler dans la durée et de bâtir des stratégies de long terme. Un jumeau numérique ce n’est pas une photographie de la ville à l’instant T. C’est une mémoire et une anticipation qui seules permettent de penser la ville à long terme.
 

La gestion des crises Enfin, la force des jumeaux numériques c’est qu’ils permettent aux responsables d’une ville de passer sans transition du temps de paix au temps de crise. Ils permettent tout d’abord de préparer la ville à la crise en "jouant" des scenarii : catastrophes naturelles, crises sanitaires ou sécuritaires, etc. Les outils de simulation permettent aujourd’hui d’anticiper des phénomènes complexes comme des inondations, d’en visualiser les impacts et d’en déduire les plans d’urgence. Et lorsque la crise survient, les jumeaux numériques permettent de visualiser la situation, de décider et de communiquer en temps réel. Car au fond, en situation de crise comme dans le cadre d’une réflexion stratégique à long terme, c’est sur la base des données de la ville rendues intelligibles grâce au jumeau numérique, que les bonnes décisions sont prises.

La crise COVID a d’ailleurs provoqué dans les administrations centrales et les collectivités territoriales une réelle prise de conscience de la nécessité de rattraper un retard certain en matière numérique. Le gouvernement français l’a bien compris en incluant dans son plan de relance un fonds dédié à la modernisation des administrations d’Etat ou des collectivités avec un accent particulier mis sur la digitalisation de la mise en œuvre des politiques publiques. C’est une excellente chose.

HUB Institute: Comment accompagnez-vous vos clients sur cette technologie et auriez-vous un exemple de ville, pour laquelle vous avez créé un jumeau numérique, à nous partager ?

Accompagner un client dans la construction d’un jumeau numérique c’est avant tout un partenariat. Avec les autorités et services de la ville bien sûr pour définir le besoin et construire la solution en capitalisant sur l’existant, mais aussi avec l’ensemble de l’écosystème qui sera amené à contribuer et à bénéficier de cet outil. Cela inclut donc le tissu économique et notamment les acteurs locaux de l’innovation mais aussi très souvent les milieux académiques qui sont directement associés au projet.

Jumeau numérique Singapour

C’est ce type de démarche que nous mettons en œuvre par exemple à Rennes ou à Singapour ; deux métropoles avec lesquelles nous travaillons maintenant depuis plusieurs années et pour lesquelles nous avons bâti des jumeaux numériques devenus des références mondiales.

Plus de détails sur 3DEXPERIENCity Virtual Rennes 

Découvrir le projet 3DEXPERIENCity Virtual Singapour

Replay Sustainable Cities Summit

Profile picture for user Scochard
Sandrine
Cochard
Head of Content

Journaliste depuis plus de 15 ans, Sandrine a travaillé pour BFMTV, Europe 1 et 20 Minutes, où elle a suivi de près la révolution numérique, ses enjeux et ses impacts business, consommateurs et citoyens. Aujourd’hui, elle scrute plus particulièrement les sujets de smart cities, d’industrie 4.0, de gouvernance numérique et de cybersécurité.