Image
Replay-HUBFORUM-BackMarket-HUBInstitute

Quand reconditionné rime avec écologie : le combat de Back Market

Par : Judith Rodriguez
20 octobre 2020
Temps de lecture : 2 min
Chapo

Back Market n’est pas un marché d’occasion, mais du remis à neuf. La marketplace française fondée en 2014 est la première place de marché sur le reconditionné, en proposant des produits testés et garantis 12 mois. Pour Raoul Costa de Beauregard, Chief Operating Officer chez Back Market, c'est une alternative au neuf, qui attire de plus en plus de consommateurs. 

Body

Nouveau call-to-action

Retrouvez dès à présent l'ensemble des interventions du HUBFORUM 2020 en vidéo 

Pour nous, le recyclage c’est déjà du gâchis.

- Raoul Costa de Beauregard, COO (Back Market)

Au-delà de proposer des articles en "seconde vie", Back Market a aussi une offre de reprise des appareils électronique. Cela permet de créer une réelle boucle circulaire ou les produits sont remis à neuf pour le bonheur de quelqu’un d’autre, plutôt que d’être jeté ou certaines de ses pièces recyclées.  

Un marché en pleine expansion avec l’évolution des consommations

Si aujourd’hui le marché de la seconde main vaut déjà 80 milliards de dollars, il devrait doubler de volume à horizon de 2025. Alors que nous faisons face à une double crise économique et écologique, les comportements de consommations changent radicalement. Raoul Costa de Beauregard précise que 10% des acheteurs sur Back Market viennent principalement motivés d’un principe écologique. 

Par ailleurs, la crise sanitaire a bouleversé les comportements d’achat : les besoins augmentent alors que les moyens sont réduits. Les tendances se sont succédées pendant le confinement : 

  • Le besoin de s’équiper pour le télétravail et l’école à la maison a vu accroître massivement la demande d’ordinateurs et de tablettes au début du confinement.
     
  • Le besoin de se divertir a fait grimper la vente de téléviseurs et de consoles.
     
  • L’électroménager, tels que les Thermomix ont été grandement demandés sur la fin du confinement.
     
  • Depuis la sortie du confinement, c’est la demande de vélos et de trottinettes qui explose, dû à un rejet des transports en commun avec le virus en circulation.

L’expansion continue alors que 3 nouveaux pays ont été ouverts cette année malgré la crise, un quatrième viendra compléter la liste sous peu. L’objectif est simple : créer de nouvelles opportunités pour les reconditionneurs, tout en proposant à la population un produit moitié moins cher que neuf mais de même qualité. Tout cela en s’ancrant dans un cercle vertueux d’écologie responsable. 

Retrouvez dès à présent l'ensemble des interventions du HUBFORUM 2020 en vidéo 

Nouveau call-to-action

Profile picture for user JRodriguez
Judith
Rodriguez
Junior Digital Consultant