Video time
06:44 min

Schneider Electric : l'énergie au service de la performance industrielle

Par : HUB Institute
8 décembre 2020
Temps de visionnage06:44 min

L’énergie se trouve au cœur de la révolution industrielle. Communément appelée « l’usine 4.0 », cette dernière fait évoluer les emplois et permet plus d’efficience pour correspondre aux enjeux définis par L’Accord de Paris. Gilles Vermot Desroches, Directeur Développement Durable chez Schneider Electric, revient pour nous sur la raison d’être de ce groupe présent à l’international afin d’« d’offrir à chacun l’opportunité d’utiliser au mieux notre énergie et nos ressources, en conciliant progrès et développement durable pour tous »

Si Schneider Electric est à l’origine de beaucoup d’initiatives dans le sens du développement durable, selon Gilles Vermot Desroches, cela est d’une importance capitale car « l’énergie, c’est la vie » et elle est « clé » dans l’étape qui mènera au renouvelable et au changement de nos modes de consommation.

  • Deux exemples de « vitrines industrielles » du groupe Schneider Electric témoignent d’ailleurs de leur implication sur ce sujet : l’usine de Batam en Indonésie, qui vient de recevoir le prix de l’industrie 4.0, et l’usine du Vaudreuil en France, qui, pour être en cohérence avec les enjeux énoncés, s’emploient à suivre une logique de traçabilité et de transparence
     
  • Bien que l’industrie ne recueille pas la meilleure presse, elle génère cependant beaucoup d’emplois. Le groupe Schneider Electric compte plus de deux cents usines dans le monde, soit plus de 160 000 salariés dans plus de cent pays. Il se veut être un pôle d’attractivité pour les jeunes ainsi que pour les innovations, et souhaite mobiliser ses efforts pour faire face aux défis qui se profilent, rappelant que l’industrie aujourd’hui se trouve au cœur de « cette nouvelle réalité du XXIème siècle, indispensable au développement durable ». 
     
  • Largement reconnu comme un acteur incontournable autour des ESG, Schneider Electric évolue depuis vingt ans autour du pilier de la cohérence, pour continuer à faire face aux nouvelles logiques de responsabilité et aux nouveaux programmes particuliers établis au fil du temps. L’ambition du groupe avec l’outil maison « le Schneider Sustainability Impact » est de continuer de dérouler cette vision à long terme qui l’anime afin d’atteindre ses objectifs comme, par exemple, la sortie sur le marché, à horizon 2050, de produits neutres en carbone. 
     
  • Cette logique de transparence à chaque étape permet au groupe Schneider Electric de faire évoluer son offre et d’accompagner ses clients et ses fournisseurs vers un progrès social et environnemental. De même, l’ensemble des indicateurs mesurés dans le monde par Schneider Electric est publié en fin d’année, en même temps que leurs résultats financiers. 
     
  • Enfin, Gilles Vermot Desroches conclut en soulignant l’importance de l’innovation pour accroître la performance de manière raisonnée : « on ne gagnera pas les enjeux du siècle qui vient si on ne fait que de l'efficacité...…} l’innovation va construire le monde meilleur ». 

Rédactrice : Charlotte Massoni