Le féminisme 2.0 et ses nouveaux enjeux

Dans les objectifs de développement durable, l’égalité des sexes est primordiale. Très engagée sur ce sujet, Angélique Gérard, experte du numérique, a écrit l’ouvrage " la ville à l’heure du féminisme 2.0 ". En tant que business angel, dirigeante, entrepreneuse mais aussi femme et mère, ce livre lui permet de témoigner et d’ouvrir une nouvelle voie. Elle nous éclaire sur les fondamentaux du mieux vivre ensemble au travail et en ville.

  • Angélique Gérard, pour s’imposer dans un univers dominé par le masculin, a dû  " jouer des coudes au quotidien ". Comme entrepreneuse, convaincre deux fois plus, et comme business angel, lutter contre les stéréotypes, dans des milieux marqués par le sexisme. Son ouvrage est un appel à accélérer le changement vers plus d’égalité.
     
  • Les femmes ont longtemps été tenues éloignées du pouvoir, sans même avoir le droit, à titre d’exemple, à des noms correspondant à leurs fonctions, le mot de chirurgienne n’existait pas encore jusqu’en 2019. La répartition des tâches au travail comme à la maison leur est toujours défavorable et pendant la période du confinement, leur charge mentale s’est encore alourdie.
     
  • Les femmes sont aussi insuffisamment représentées aux postes clés des entreprises et la COVID-19 a parfois conduit à des comportements de repli, comme dans les Médias, où leur taux de représentation a dégringolé de 45 à 22%.
     
  • Les lois prennent donc toute leur importance pour garantir un meilleur équilibre, avec des avancées plus récentes comme l’allongement du congé de paternité ou encore la loi Coppé- Zimmermann qui fait des merveilles en imposant des quotas.
     
  • Angélique Gérard recommande, pour lutter contre l’héritage néfaste du patriarcat, de favoriser un meilleur dialogue hommes-femmes. Elle prône l’avènement dans la société de l’adelphité, qui unit les notions de sororité et fraternité, afin de mieux rassembler la communauté d’être humains.
     
  • Dans les villes, quelle forme peut prendre ce féminisme 2.0 ? Il est urgent de les rendre moins hostiles aux femmes et de lutter notamment contre les bulles socioculturelles les excluant de certains quartiers. Développer la sécurité, la civilité, l’adaptation du mobilier urbain, la facilité de circulation, … passera par une meilleure représentation des femmes dans les instances politiques locales pour faire émerger de nouvelles solutions.

Rédactrice: Hélène Messager