Video time
10 min

AXA : un engagement environnemental tridimensionnel

Par : Maxime Tricoire
10 décembre 2020
Temps de visionnage10 min

L’environnement et la transition écologique rythment aujourd’hui le quotidien de nombreuses entreprises et citoyens. Les mutuelles et assurances sont tout particulièrement en première ligne sur le sujet. Pour en discuter, nous recevions sur la scène du Sustainable Paris Forum, Éric Lemaire, Directeur de la communication de la marque et de la RSE d’AXA France.

  • Comme le rappelle Éric Lemaire, les citoyens sont aujourd’hui directement confrontés au dérèglement climatique. "La fréquence des catastrophes naturelles a été multipliée par 4 par rapport à la dernière décennie. 6 Français sur 10 ont été confrontés à une catastrophe naturelle ces dernières années." De fait, l’engagement dans la transition écologique est un sujet important pour AXA, et fait même partie des 5 priorités présentées aux actionnaires du groupe. "La transition écologique est une responsabilité collective et face à ce constat, la seule solution est d’agir" explique-t-il.
     
  • Pour être acteur de cette transition, AXA agit depuis plusieurs années à travers ses 3 différentes casquettes :
    • En tant qu’investisseur, en se désengageant progressivement depuis 2015 des énergies fossiles telles que le charbon. En parallèle, le groupe met en place un fonds d’investissement vert d’une valeur de 12 milliards d’euros. Ce dernier était porté à 24 milliards d’euros en 2019. Le groupe conçoit également des produits labellisés "Offre Citoyenne", garantissant un impact positif sur la société et l’environnement. "Nous ne concevons plus une offre d’épargne sans évaluer et limiter ses impacts" indique Éric Lemaire.
       
    • En tant qu’assureur, en proposant notamment aux entreprises victimes de sinistre de reconstruire avec des garanties vertes en termes d’isolations, de chauffages, etc… Côté consommateur, le groupe s’engage également en incitant les assurés à opter pour des véhicules verts ou en compensant les pertes de revenus ou d’énergies en cas de problème avec des équipements plus durables.
       
    • En tant qu’entreprise, en essayant de réduire son impact environnemental et en tendant à la neutralité carbone "En 8 ans, nous avons baissé nos émissions de CO2 de 42%. De plus, 92% de nos sites fonctionnent aujourd’hui à partir d’énergie renouvelable." explique Éric Lemaire.