Video time
11 min

Arkéa, banque entreprises : encourager l’investissement responsable

Depuis plus d’un an, Arkéa propose à ses clients de placer leurs comptes chez eux avec la promesse de financer des projets écoresponsables. Bertrand Blanpain, Directeur Général d'Arkéa Banque Entreprise & Institutionnels, était sur la scène du Sustanaible Paris Forum pour nous partager cette culture éco responsable, centrée sur l’innovation en adoptant une approche collaborative.

  • Parmi les 12 000 clients d’Arkéa, figurent les collectivités territoriales, les régions françaises, la quasi-totalité des départements, ainsi que les communautés d’agglomération. Tous les clients qui le désirent peuvent s’engager au Comité de Sélection des Projets afin de mettre en avant leur participation au financement de projets durables.
     
  • Arkéa a soutenu l’une des propositions faites par les entreprises collaboratrices, à savoir la mise en place des comptes à terme RSE. L’idée est de proposer aux clients Arkéa de placer leurs fonds en les rémunérant par des taux plus bas. Cette proposition est accompagnée d’une promesse : les intérêts non-versés serviront à financer des projets écoresponsables. Arkéa se positionne depuis près d’un an sur les produits de placement 100% responsables. Tous les clients, entreprises, institutions ainsi que les collectivités territoriales peuvent souscrire à ce type de placement.
     
  • L’objectif d’Arkéa est d’accompagner les clients via la finance responsable sur la transition écologique. Voilà maintenant huit ans qu’Arkéa a créé le speed-dating de l’immobilier. Un carnet d’adresse ouvert au client où les projets naissent des échanges entre les promoteurs privés et les collectivités locales, les aménageurs, logements sociaux.  Il permet de rassembler 700 personnes et de travailler sur des projets tels que la SEMOP de Chatenay-Malabry. La banque a également réduit sa gamme de fonds à dix. Sur les 10 fonds, 2 sont des produits du groupe, 8 sont ceux de banques concurrentes pour des fonds ISR (Investissement Socialement Responsable).
     
  • Les acteurs de l’immobilier doivent se conformer aux réglementations gouvernementales relativement strictes. Aujourd’hui, il semble difficile pour ces acteurs d’envisager les projets immobiliers sans constructions durables, à faible taux d’émission. Les clients d’Arkéa participent et s’adaptent à cette nouvelle transition écologique.
     
  • Pour l’année 2020, la vente en bloc s’est grandement développée : 60% de ventes faites en bloc contre 40% de ventes en immobilier particulier. La construction éco responsable réalise une croissance exponentielle. La volonté d’investir dans des biens responsables s’incarne en tendance de fond pour le secteur institutionnel, marqué par cette augmentation. Bertrand Blanpain précise qu'il “va falloir renouveler beaucoup plus de logements en 2030 qu’en 2019."

Rédactrice: Océanne Hérilus