Video time
10:54 min

Google Cloud et Hardis Group : L’innovation de la donnée au service de la transformation de l’industrie  

Par : HUB Institute
8 décembre 2020
Temps de visionnage10:54 min

Accélérer la capacité à se transformer numériquement grâce à une innovation basée sur la donnée sans délaisser la supply chain et la logistique, souvent marginalisés par le numérique. Cette problématique a mené à la collaboration entre Google Cloud et Hardis Group, afin de transformer ces activités grâce à la technologie Google, comme nous l’expliquent Chloé Bocquillon Business Manager de Google Cloud, Sébastien Gagelin Data Intelligence Group Manager et Damien Pasquinelli CTO en Cloud Transformation de Hardis Group.

L’objectif du partenariat entre Hardis Group et Google Cloud, formé en 2018, repose principalement sur la gestion de projets de modernisation d’infrastructures et d’innovation des systèmes d’information. La réussite de ces échanges est favorisée par l‘expertise Google Cloud qui propose des solutions adaptées à l’industrie et met à disposition sa plateforme alimentée par l’intelligence artificielle.

Hardis Group s’est d’abord penché sur la question de la transformation de la gestion des flux logistiques, activité fondamentale pour les échanges commerciaux. Pour Damien Pasquinelli, « la maîtrise de ces flux logistiques représente une formidable opportunité d’agir directement sur la réduction de l’empreinte écologique, en plus de favoriser la collaboration entre les acteurs et la réalisation de la promesse client ».

Cela passe par 2 leviers de transformation majeurs :

  • Une extension du réseau logistique et une diversification des plateformes pour permettre plus d’agilité et un rapprochement entre les lieux d’approvisionnement, de transformation et de distribution.
    Une optimisation des processus logistiques, indispensable pour répondre à la promesse client mais aussi pour éviter le gaspillage en termes de déplacements et de ressources.
  • Ces deux dimensions combinées “vont permettre à l’industrie d’inventer et de développer de nouveaux modèles, plus courts et plus vertueux”, explique Damien Pasquinelli.

Un deuxième élément central dans l’évolution de la logistique est la technologie Vision Insight d’Hardis Group, construite sur la reconnaissance visuelle et une structure Cloud. Comme l’explique Sébastien Gagelin, “elle permet d’analyser et de superviser les surfaces au sol que ce soit en entrepôt en usine ou en magasin”. Cette solution a 2 missions principales :

  • Identifier les dysfonctionnements dans les processus métiers, que ce soit des problèmes de sécurité ou de qualité.
  • Produire des données sur les blinds spots, zones grises pour lesquelles il n’y a pas de mesures objectives.

Ainsi, “l’objectif est d’offrir à nos clients la possibilité d’optimiser leurs processus métiers et d’aider les opérateurs dans leur tâche quotidienne”, insiste Sébastien Gagelin.
Pour ce qui est des perspectives futures, les deux entreprises ont pour projet de devenir plus durables et ce à tous niveaux de leur chaîne de valeur. Google Cloud est déjà avancé sur le sujet en étant devenu la 1ère entreprise à atteindre la neutralité carbone en 2007 et reste le plus grand acheteur d’énergie renouvelable au monde.

Cependant la route reste longue témoigne Chloé Bocquillon : “Nous avons aujourd’hui pour objectif de devenir la première grande entreprise à utiliser une énergie sans carbone […] et ce d’ici 2030”. Pour Hardis Group, c’est par un projet de dé-carbonisation totale que la firme va avancer sur les enjeux écologiques : “C’est une attente forte du marché, de nos collaborateurs et c’est un positionnement qui nous paraît évident aujourd’hui dans notre métier”, conclut Damien Pasquinelli.
 

Rédactrice : Noellie ROUSSEAU