Video time
13 min

Zeriodes : piloter les calculs bas carbone en temps réel

L’empreinte carbone, qui mesure le volume de dioxyde de carbone émis par l’activité humaine, est devenue un enjeu stratégique majeur pour les entreprises. Le calcul de cette empreinte est très disparate d’une entreprise à l’autre. Mais surtout, comme nous l’explique Frédéric Daniel, COO de Zeriodes, les entreprises ne disposent pas d’outils suffisamment fiables, réactifs et efficaces pour répondre à cet enjeu.

La méthode Bilan carbone, élaborée par l’Ademe, a vocation à être exhaustive dans la prise en compte des facteurs d’émission des gaz à effet de serre qu’il s’agisse d’émissions directes ou indirectes. Or, ce processus est très lourd et complexe, en particulier dans certains secteurs comme l’informatique, du fait de l’accumulation d’innovations technologiques. Selon Fréderic Daniel, il faut donc une véritable expertise pour aller chercher en profondeur ces données au sein de l’entreprise. " Pour agir, il faut mesurer, on ne peut pas prétendre lancer un plan d’actions sans mesure ", affirme Frédéric Daniel.

  Quels sont les enjeux pour les entreprises ? 

 Il y a tout d’abord un enjeu fiscal. La taxe carbone est passée de 4 à 45 euros la tonne en 4 ans. A cela s’ajoute le dernier amendement voté dans la dernière loi de finance pour 2021 à savoir une amende de 375 000 euros pour les grandes et moyennes entreprises, en cas de manquement aux obligations de publication du rapport annuel sur le respect de leurs engagements climatiques. 

Mais au-delà de ce pragmatisme, il s’agit d’un enjeu sociétal massif. 

A quand le "Carbone-Yuka" des consommateurs pour n’acheter que les produits à faible empreinte carbone ? Les entreprises seront-elles plus rapides à se doter des bons outils de pilotage en temps réel de leur empreinte carbone ?

- Frédéric Daniel, COO de Zeriodes 

Des process obsolètes et non dynamiques

“Aujourd’hui les mesures de l’empreinte carbone en entreprise sont essentiellement manuelles, longues, figées, et peu fiables, les entreprises ont donc besoin d’une solution automatisée, garantissant la fiabilité des donnés, et mesurant leurs évolutions au fil de l’eau". Le calcul de l’empreinte écologique des entreprises de service, dont le poids économique est important, repose à 80% sur des données génériques. Les mêmes bases qui affichent des taux d’incertitude de l’ordre de 30 à 80%!

Selon Fredéric Daniel, il est donc urgent de se doter d’outils fiables et efficaces mais également motivants pour les équipes, avec des données à jour et des succès à très court terme.

Les solutions Zeriodes 

Zeriodes a développé un logiciel qui s’installe en SaaS et On-premise et permet d’automatiser le processus de collecte. Dans le meilleur des cas, les pratiques actuelles calculent un bilan carbone en trois mois.

Ce logiciel vérifie les sources et l’intégrité des données et est capable de mesurer l’efficacité des actions en temps réel comme par exemple l’utilisation d’outils de visioconférence. Cela permet de faire des choix stratégiques au sein de l’entreprise. 

Un démonstrateur simple, facturé sur une base forfaitaire accessible, est installé en deux semaines pour une utilisation d’un mois. Il permet aux clients d’utiliser leurs propres données en commençant sur un périmètre restreint, un processus métier puis sur une division et enfin sur l’entreprise. 

Dans une économie digitalisée les enregistrements informatiques auxquels accède Zeriodes, permettent d’obtenir toutes les données de gestion de l’entreprise et calculer leur empreinte carbone de manière fiable

- Frédéric Daniel, COO de Zeriodes
 

Rédactrice: Delphine Laloum