CCI Pyrénées-Orientales : Développement du territoire, entre coeur de ville et périphérie

Laurent Gauze, Vice-Président Territoire de la Chambre Commerce et Industrie Pyrénées-Orientales, présente au Sustainable Paris Forum 2020 l’ambition du territoire et les pistes de développement de la métropole de Perpignan afin de mettre en lumière les stratégies adoptées par l’agglomération. Entre son positionnement géographique stratégique et ses 40 années de développement, retour sur la ville de Perpignan pour comprendre les enjeux et l’ambition de développement du territoire.

L’ambition à développer se déroule en deux plans : d’une part le développement et la stratégie des zones économiques d’une part, de l’autre la concertation et la prise de conscience entre le développement des zones économiques et leur cœur de ville, préoccupation constante des élus.

  • Le territoire sur lequel se situe Perpignan bénéficie d’un ensoleillement parmi les premiers français et européens, et dispose d’un pôle de compétitivité qui a permis d’avoir une réelle ambition sur la ressource naturelle du soleil et les installations sur le photovoltaïque. Un avantage concurrentiel pour permettre la récupération de l’énergie et sa transmission aux entreprises.
     
  • Sur l’ensemble des zones économiques, le territoire bénéficie également de l’énergie éolienne qui représente un attrait direct pour l’installation des entreprises en permettant un coût intéressant sur l’énergie qui représente en général pour beaucoup une charge importante.
     
  • Une ambition de 56 hectares, vendus sur l’ensemble de ces zones économiques lors du précédent mandat, pour développer une zone économique de demain : une zone économique moderne.
     
  • " On ne peut pas se permettre de consommer plus d’hectares que ce qu’il faudrait pour répondre à la demande ", affirme Laurent Gauze : c’est pourquoi il y a l’ambition portée de pouvoir déplafonner les hauteurs, de pouvoir mixer les activités, créer des structures pour les installations sur le territoire
     
  • Cinq points clés à intégrer : développement des zones économiques, intégration des modernités, déplafonnement des hauteurs, mobilité douce en zone économique, intérêt fort sur les zones commerciales pour pouvoir modéliser l’économie dans ces zones commerciales, tout en sachant qu’ " on ne peut pas vouloir développer l’économie sans avoir un intérêt fort pour le cœur de ville.", insiste Laurent Gauze.
     
  • Le développement du territoire passe par celui de ses atouts : un positionnement géo stratégique plus intéressant mais également un positionnement concerté, harmonisé de la ville de demain dû aux concitoyens, une ville sur laquelle le cœur de ville et la périphérie seront en développement constant et parallèle, une mobilité douce entre les différentes zones douces de la communauté urbaine et l’espace de vie qu’est la Plaine du Roussillon. Une ambition portée et suivie par des essais pour répondre aux enjeux de développement du territoire.

Rédactrice : Stéphanie Pairon