Video time
6 min

Lessive de Paris : fabriquer un produit qui réduit vraiment son impact en CO2 grâce au x circuits-courts

Pour lutter contre le réchauffement climatique, la France s’est fixée comme objectif de diviser par 4 ses émissions de CO2 d’ici 2050. Les circuits-courts qui consistent à penser, produire et distribuer localement, vont grandement contribuer à relever ce défi. Hubert Michaux, fondateur de La Lessive de Paris, en est convaincu et nous présente les bienfaits du circuit-court, appliqué à un produit en particulier : la lessive.

Une industrie actuelle très polluante 

En France la lessive représente 300 millions de bidons en plastique par an.

- Hubert Michaux, fondateur (La Lessive de Paris)

Dans le rayon produits ménagers des supermarchés, même les lessives bénéficiant de l’écolabel européen, ne sont pas réellement éco-responsables. En effet, elles sont souvent fabriquées à des centaines de kilomètres de leur lieu de distribution et génèrent donc beaucoup de transport. De plus, leur emballage en plastique produit énormément de déchets. Quant à leur formule, elle n’est pas totalement naturelle.

La solution La Lessive de Paris : digital et circuit-court

Nous avons associé une digital native vertical brand et une fabrication hyper locale

- Hubert Michaux, fondateur (La Lessive de Paris)

Les produits sont vendus directement en ligne et toutes les étapes du circuit de fabrication et de distribution sont réalisées dans Paris intra-muros. La lessive est fabriquée à la main, à base de produits naturels, dans un atelier parisien. Elle est ensuite mise dans des bouteilles en verre consignées, puis est livrée directement chez le client, à vélo. Les bouteilles sont ensuite reprises et lavées. 

Une alternative 100% éco-responsable 

La startup est véritablement écologique puisqu’elle supprime les livraisons en camion, les emballages plastique et jetables, ainsi que tous les intermédiaires. Toutes ces suppressions permettent de baisser massivement les émissions de CO2, mais aussi de proposer aux clients un prix final maîtrisé et compétitif, de 6,90€ le litre. 

 La beauté de ce modèle hyper local est d’arriver à faire beaucoup mieux sans transports, sans déchets et sans plastique, à un tarif compétitif 

- Hubert Michaux, fondateur (La Lessive de Paris)

Rédactrice : Julie Subervie