Paris CDG Alliance : La formation, solution de résilience pour assurer la pérennité de l'écosystème

Par : Marion Letorey
10 décembre 2020
Temps de visionnage min

Paris CDG alliance est un groupement d'intérêt public dont les membres, collectivités et entreprises, travaillent ensemble sur les enjeux de territoires autour de Paris CDG en matière d’attractivité et de développement. Marc Deman, Directeur adjoint de Paris CDG alliance, revient sur les actions mises en place en tant qu’acteur territorial pour accueillir à nouveau une clientèle internationale et rebondir face à la crise.

En 2020 CDG connaît un arrêt brutal, avec une chute de 85% du trafic passager et 24% de taux d’occupation des hôtels versus 80% en moyenne durant l’été, seule l’activité de fret et de logistique résiste véritablement. L’ensemble de la chaîne de valeur économique est très impactée, mais il faut que notre écosystème, entreprises et sous-traitants, continue à fonctionner.

Cette crise structurelle aura un impact sur la durée, la perte de 7 à 8% des effectifs est envisagée”, explique Marc Deman. En tant qu’acteur territorial, l’idée pour CDG alliance est d’accompagner l’écosystème et de contribuer à trouver des solutions pour réduire l’impact de la crise et éviter les cessations d’activité.
La situation et cette tension sur l’emploi fait que pour une fois on a l’opportunité de former à défaut de pouvoir recruter comme on le ferait en temps normal.

- Marc Deman, Directeur adjoint (Paris CDG alliance)

Cela oblige à repenser les parcours de formation car certains collaborateurs ne se sont pas formés depuis longtemps et ceux qui sont jeunes diplômés ne veulent pas se remettre immédiatement en formation. C’est pourquoi il a fallu travailler en proximité avec les DRH des grands groupes sur les dispositifs proposés par l’État pour faire face à la crise, et réfléchir à construire des parcours innovants inter filières et consolider le dispositif pour 2021.

Un outil a été développé pour rendre plus accessible la formation, quel que soit le statut de la personne qu’elle ait un projet professionnel ou pas. Cette crise peut être vue comme une opportunité pour réfléchir différemment la gestion des compétences sur un territoire.