Marseille, vitrine de la transition

Friches urbaines, solidarité post-Covid, actions éco-citoyennes… En matière de transformation urbaine, la ville de Marseille regorge d’opportunités de développement comme de dynamisme. Sébastien Barles, Adjoint à la Maire de la Ville de Marseille et chargé de la Transition écologique, répond aux questions de Vincent Ducret, CEO du HUB Institute.

  • La ville de Marseille présente un foisonnement de friches industrielles et urbaines qui sont un levier de développement non négligeable. Pour le moment, la mairie oeuvre à répertorier ces sites potentiels, mais le projet est de créer un archipel d’oasis liées à la transition sur ces friches. Comme le souligne Sébastien Barles, "pour nous c’est essentiel de lancer un appel à manifestation d’intérêt", afin d’y accueillir des porteurs de projets culturels, solidaires, ou des entreprises de l’économie circulaire.
     
  • La crise de la Covid-19 a engendré une vague de solidarité de la part des habitants et de la municipalité auprès des plus précaires, avec la mise en place de mesures d’urgence par la ville. "En matière de logement, on a débloqué un fond d’urgence pour des travaux d’office" annonce Sébastien Barles, auquel s’ajoutent un encadrement des loyers et la lutte contre la précarité énergétique en cette période de confinement hivernal.
     
  • Les dernières semaines ont vu la multiplication d’actions de préservation du littoral initiées par les citoyens. Un engouement autour des démarches environnementales que la mairie encourage, comme toutes les actions de sensibilisation, ou défis comme la « rue zéro déchet » avec les commerçants. Sébastien Barles explique : "On est une ville qui malheureusement a maltraité son espace public, c’est pourquoi on cherche aujourd’hui à être exemplaire en matière de propreté des rues, ou de collecte des déchets organiques  en développant des composteurs de quartiers pour alimenter ensuite nos parcs et jardins".
     
  • Quelles perspectives pour la reprise économique au niveau local ? Sébastien Barles en est convaincu, "la transition écologique pour nous c’est une vraie chance, c’est une vraie opportunité pour les acteurs économiques". La priorité est un plan de rénovation énergétique qui s’appuierait sur tous les dispositifs d’aide et qui bénéficierait aux PME locales. "On souhaite, sur notre patrimoine municipal, développer un très grand plan de rénovation énergétique sur l’ensemble des bâtiments de la collectivité".

Rédactrice : Laetitia de Perthuis