Sustainable Cities : quelles tendances pour les territoires de demain ?

Par : Maxime Tricoire
10 décembre 2020
Temps de visionnage min

Depuis plus d’un an, le HUB Sustainable référence et fédère les initiatives en termes de villes durables. En 2020, les équipes du HUB Institute ont réalisé un tour de France pour aller à la rencontre des acteurs publics et privés qui créent les territoires de demain. Lors du Sustainable Paris Forum, Vincent Ducrey et Lila Ricci, respectivement CEO et Chef de Projet Sustainable du HUB Institute, nous présentent les 4 tendances fortes de ce tour de France.

Repenser l’aménagement du territoire 

Comme le rappelle Lila Ricci " Les villes dites brownfield n’ont aujourd’hui plus 1m ² ouvert à la construction. Innover, c’est rénover ! ". Le réemploi de zones existantes, dont les friches industrielles, s’avère ainsi indispensable. À Lyon, le projet Duvivier prévoit la construction de plusieurs logements sociaux, bureaux et équipements sociaux. À Arles, la réhabilitation des espaces existants est aussi un moyen de promouvoir la culture, comme le montre le Projet Luma qui accueille des structures culturelles sur un ancien site industriel de la SNCF. Enfin, la métropole de Nice accompagne le renouveau urbain via la création de l’Écovallée qui met les mots écologie et économie en son centre.

Favoriser la mobilité douce et la verdisation des villes 

Enjeu majeur des villes et métropoles, l’avènement des mobilités douces et la végétalisation des espaces urbains suivent leur cours. Pour que ces derniers soient utilisés, ils doivent être pleinement intégrés dans les stratégies de rénovation urbaine. C’est le cas à Toulouse où la rénovation du cœur de ville a poussé à repenser le plan de transport, de manière à intégrer les mobilités douces dans le quotidien des utilisateurs. La ville de Grenoble s’inscrit également dans cette tendance avec la présence de près de 360 kilomètres de pistes cyclables sur l’ensemble du territoire. Côté végétalisation, on citera la verdisation de la Promenade des Anglais entreprise par la métropole de Nice ou bien l’exposition " La Ville-Forêt " à Lyon.

Innover et co-construire la ville de demain :

Si elles sont souvent considérées comme des lieux de vie, les villes et métropoles sont également des territoires d’innovation. En ce sens, de nombreuses communes développent des tiers-lieux dédiés au sujet. C’est le cas à Lyon, avec l’incubateur TUBA qui accueille grands groupes, startups, laboratoires de recherche, mais également citoyens, en son sein. On citera également Monaco qui a été l’un des territoires privilégiés lors des phases d’expérimentation de la 5G. Pour que ces démarches d’innovations soient un succès, elles doivent également pleinement intégrer le citoyen. Pour ce faire, la ville de Grenoble a mis en place, depuis 16 ans, un budget participatif. Les habitants peuvent ainsi présenter des projets de développement urbains et voter pour l’adoption de ces derniers.

Cohabiter avec son environnement :

Le dérèglement climatique impacte aujourd’hui directement les villes et leurs habitants. La fréquence des catastrophes naturelles a été multipliée par 4 par rapport à la décennie précédente et près de 6 Français sur 10 y sont aujourd’hui confrontés. Pour s’y adapter, la ville de Cannes a lancé #MyPredict, une plateforme pour améliorer la gestion de crise en se basant sur les données des incidents précédents. Pour conclure ce tour de France, les équipes du HUB Institute se sont également rendues au Mont-Saint-Michel pour avoir une vision concrète de la menace du changement climatique sur nos villes.