Image
Article-recap-actu-sustainable-HUBInstitute

Blockchain, essor de la seconde main et indice de réparabilité... 10 infos Sustainable de l’été à rattraper

Par : Sandrine Cochard
25 août 2020
Temps de lecture : 4 min
Chapo

L’actualité ne s’est pas arrêtée cet été ! Pour vous aider à préparer au mieux votre rentrée, le HUB Institute vous propose de revenir sur les 10 actualités Sustainable qui ont marqué l’été 2020.

Body
  1. Système U se lance sur le marché de l’occasion. Baptisé U Occasion, ce nouveau service disponible dans certains magasins propose la vente de produits déjà utilisés, sur certains rayons (bazar, électroménager, multimédia ou culture). Un test pour voir "si ce métier est rentable. Car il s’agit bel et bien d’un autre métier. Il y a autant du savoir-acheter que du savoir-revendre", explique Système U à LSA.
     
  2. La Suède a inauguré le premier centre commercial dédié à la seconde main. Le "Re Tuna"  est le premier centre commercial au monde entièrement destiné aux produits réparés, recyclés et restaurés. Situé à Eskilstuna, il est composé de 13 boutiques de matériel informatique, livres, vêtements, jouets pour enfants, magasin d’ameublement et de déco. Un modèle qui consacre l’essor de cette nouvelle façon de consommer, plus durable.
     
  3. Vaude inaugure un index de réparabilité pour ses produits. La marque allemande de vêtements d'extérieur a annoncé qu’elle intégrait désormais la réparabilité de ses articles dès leur conception. Concrètement, son index note les articles en fonction de leur facilité de réparation ou de la possibilité de remplacer des composants, pour prolonger la durée de vie d'un article. L’indice de réparabilité était l’une des pistes de la loi anti-gaspillage présentée en France en février dernier, pour lutter contre l'obsolescence programmée. Cet indice, qui se présentera sous la forme d’une note sur 10, devrait entrer en vigueur au 1er janvier 2021.
     
  4. You mise sur la blockchain pour plus de transparence. La marque de produits ménagers propose aux consommateurs de consulter la composition de ses produits vaisselle et lessives via un QR Code. Les analyses sont réalisées par un laboratoire indépendant qui entre lui-même les résultats dans un serveur sécurisé. Cela fait plus d'un an que l'entreprise travaille sur ce projet. Cette initiative, d'abord proposée sur les liquides vaisselles et les lessives, devrait à terme concerner tous les produits You.
     
  5. La consommations responsable dopée par le confinement. La deuxième édition du Baromètre de la consommation responsable relevanC / LSA confirme l’ancrage de nouvelles habitudes de consommation, plus responsable. Trois tendances se dégagent particulièrement : la volonté de réduire son impact écologique, de limiter ses déchets et de soutenir les producteurs. 
     
  6. Nestlé rejoint la "European Clean Trucking Alliance". Cette coalition européenne rassemble des ONG, des expéditeurs, des entreprises de logistique et de biens de consommation autour d’un objectif commun : décarboner le transport routier des marchandises en Europe. "L'amélioration de l'efficacité de nos transports et de notre distribution est cruciale si nous voulons réduire de moitié nos émissions d'ici 2030 et atteindre la neutralité carbone d'ici 2050. Depuis 2014, nous avons réduit nos émissions de CO2 dans le secteur de la logistique jusqu'à 15 % en Europe”, explique Paul Lammers, responsable de la chaîne d'approvisionnement pour la zone Europe, Moyen-Orient et Afrique du Nord de Nestlé.
     
  7. Neutralité carbone : Microsoft et Procter & Gamble s’engagent. Les deux géants américains ont annoncé cet été leur intention d’atteindre la neutralité carbone en 2030. "P&G ira au-delà de son objectif de réduction de 50% des émissions de gaz à effet de serre”, a déclaré le CEO, David Taylor, lors d’un webinar, affirmant que ces efforts apporteront un bénéfice carbone qui compensera les émissions restantes au cours des dix prochaines années, permettant ainsi aux activités de P&G d’atteindre la neutralité carbone pour la décennie". Selon les estimations actuelles, le groupe devra compenser environ 30 millions de tonnes de carbone entre 2020 et 2030. De son côté, Microsoft ambitionne de compenser la totalité de son historique carbone à l’horizon 2050.
     
  8. Quelles sont les performances économiques réelles de l’agroécologie ? Une étude de France Stratégie publiée début août a passé ce secteur au crible, analysant les résultats de nombreuses publications scientifiques. Résultat : l’agriculture biologique apparaît comme la plus performante d’un point de vue économique et environnemental aujourd’hui, avec un gain de marge directe en AB, quoique très variable selon les productions, de 103 % en moyenne.
     
  9. Unilever, Patagonia, IKEA… distinguées pour leur durabilité. La résilience à long terme des marques dépend désormais de leur bilan en matière de développement durable et de leur capacité à innover et imaginer de nouveaux modèles commerciaux pour l'avenir. Dans une nouvelle enquête menée par le cabinet de conseil en recherche d'opinion publique GlobeScan et le groupe de réflexion mondial SustainAbility, les experts ont classé Unilever, Patagonia, IKEA, Interface et Natura & Co parmi les leaders du développement durable. Danone arrive 6e.
     
  10. New Balance sort une basket durable non teinte. La sneaker New Balance 327 est une nouvelle interprétation de la tendance du renouveau des années 70, mettant l'accent sur le passage à des modèles hérités plus simples et plus propres avec une touche moderne. Comme son nom l'indique, la 327 «Undyed» arrive sans aucune pigmentation ni coloration, économisant de l'eau, de l'énergie et des déchets dans le processus de production.
Chaussure new Blance undyed

 

HUBCITIES SUMMIT

Profile picture for user Scochard
Sandrine
Cochard
Head of Content

Journaliste depuis plus de 15 ans, Sandrine a travaillé pour BFMTV, Europe 1 et 20 Minutes, où elle a suivi de près la révolution numérique, ses enjeux et ses impacts business, consommateurs et citoyens. Aujourd’hui, elle scrute plus particulièrement les sujets de smart cities, d’industrie 4.0, de gouvernance numérique et de cybersécurité.