Image
Replay-webinar-HUBCities-FranceVilleDurable-EAttract-Weco-Greenly-Yoyo-MaximeTricoire

Quel modèle de ville durable pour les communes de demain ?

Par : Maxime Tricoire
6 mai 2020
Temps de lecture : 8 min
Chapo

À l’horizon 2050, près de 5 milliards de personne vivront en zone urbaine. Une situation qui oblige les différents acteurs de la ville à repenser dès aujourd’hui le pilotage de la ville de demain. Mais la chose n’est pas aisée ! Dans le cadre de son initiative HUB Cities, le HUB Institute a convié différents experts du sujet à témoigner.

Body
Intervenant webinar

Panorama des solutions durables à l'international

Des solutions plus durables et inclusives sont aujourd’hui à l'essai partout autour du globe. Vincent Ducrey, CEO du HUB Institute, nous présente quelques-unes des initiatives en la matière et revient sur les grands challenges qui attendent les villes de demain.

En Suède, le gouvernement a lancé une véritable opération autour des produits de seconde main. Si en France nous possédons déjà quelques magasins positionnés sur la question, le pays a lancé un centre commercial entièrement dédié au sujet. Un moyen de valoriser la filière tout en augmentant le taux de rotation des produits.
La lutte contre l’isolement est un enjeu majeur de la ville durable, et encore plus à l’heure du COVID-19. […] Les initiatives allant dans ce sens se sont multipliées ces dernières années. On pense notamment à La Poste, qui teste des bouquets de services numériques auprès des personnes âgées peu digitalisés dans les Landes, ou à la plateforme belge « BIM » qui utilise le financement participatif pour aider les SDF à trouver formations et emplois.

- Vincent Ducrey, CEO (HUB Institute)


Ville durable : concepts et spécificités

Les urgences écologiques et économiques successives obligent aujourd’hui les villes à se repenser. Ces dernières doivent devenir durables, tant dans leur fonctionnement que dans leur développement. Mais comment effectuer cette bascule ? Hervé Allègre, délégué général de l’association France Ville Durable, revient sur le concept de ville durable et explique notamment les spécificités des différents modèles à travers le globe.

Il existe aujourd’hui un débat qui oppose ville durable et smart city. À mon sens, la ville doit d’abord être durable pour être vivable. Le numérique ne fonde pas totalement la durabilité d’une ville et n’est pas une fin en soi. C’est un outil, utile et important, mais qui doit être au service des objectifs des villes.
Une ville durable est avant tout une ville qui réunit 3 caractéristiques. C’est une ville sobre, qui œuvre pour l’efficacité énergétique et valorise la nature et les circuits courts. C’est une ville résiliente, qui est préparée aux crises et adapte ses infrastructures à ces dernières. Enfin, c’est une ville inclusive qui évite la segmentation sociale du logement et facilite la proximité fonctionnelle.
En France, nous sommes assis sur une tradition urbaine qui veut que les décisions publiques soient prises au niveau local dans le cadre d’une réglementation nationale. […] Outre cette tradition, c’est surtout une méthode de développement urbain qui repose sur une planification territoriale décidée et un aménagement simultané des infrastructures et des superstructures. […] Ce n’est pas le cas dans les pays émergents ou dans certains états des USA pour des causes de manque de gouvernance.
La ville de demain peut aujourd’hui prendre 4 formes distinctes. La « Citta Slow », qui est ancrée dans son patrimoine et est technophobe, mais qui s’avère difficile à mettre en place sur des grandes villes. La « Smart City Sécuritaire », qui utilise la technologie comme un outil de gestion et de contrôle des populations. La « Smart City Servicielle », promu par les GAFA et BATX, mais qui répond à une logique de marché. Enfin, la « Ville Durable à l’Européenne » qui donne à la décision au niveau local et à l’intérêt général, un rôle majeur.
C’est par l’intérêt général que nous aurons un pilotage durable […] Nous avons vu que la gestion excessivement comptable du système de santé français a rendu difficile la lutte contre le COVID-19. Le marché seul ne permet pas d’atteindre la résilience. À l’inverse, la non-mise en place d’un service minimum lors de la grève des transports de 2019 est également allée à l’encontre de l’intérêt général.

- Hervé Allègre, délégué général (France Ville Durable)


Améliorer la gestion des eaux usées : le cas WeCo

La gestion des eaux usées est aujourd’hui une thématique majeure des projets de ville durable. Si l’enjeu est bien entendu écologique, il est également économique pour les communes qui doivent s’assurer de la viabilité des systèmes mise en place. Cécile Dekeuwer, CEO de Weco, nous apporte quelques éléments de réponse à travers la présentation d’un nouveau genre de toilette publique entièrement autonome.

Nous proposons le recyclage des effluents directement sur site. Pour cela, nous utilisons conjointement des solutions basées sur la technologie et l’électrolyse pour nous assurer du bon traitement de l’eau. […] Tout ceci marche en circuit fermé, nous permettant ainsi de réutiliser l’eau présente dans le circuit à l’infini.
Le grand intérêt de notre solution est sa mobilité. Puisque nous fonctionnons en circuit fermé, nous pouvons adapter le déploiement de nos toilettes au besoin de la ville tout en limitant les couts d’installation.

- Cécile Dekeuwer, CEO (WeCo)


Aménagement des territoires : et si la réponse était dans la data ?

L’attractivité des territoires est un enjeu majeur tant pour les acteurs publics et privés que pour les citoyens. Elle est devenue de fait, un outil important dans la planification des aires urbaines. Et la data a, ici aussi, son rôle à jouer ! C’est en tout cas le point de vue de Pierre-Yves Nury, CEO d’E-Attract, qui nous présente les différents services de son entreprise.

Vivrou est un outil qui accompagne salariés et citoyens dans leur choix de résidence. Nous agrégeons la donnée pour sourcer les "lieux 3 A" : accessibles, adaptés, abordables […] À partir de cette agrégation, nous possédons une meilleure compréhension des besoins ce qui amène une meilleure planification pour les aménageurs et les acteurs de l’immobilier.
Notre outil SimplanterOu va notamment permettre aux entreprises d’évaluer leur impact en CO2. Nous avons par exemple collaboré avec Keolis lors d’un projet de déménagement de site. Nous avons automatisé le processus d’étude et avons pu mettre à disposition des employeurs, en moins d’une heure, un rendu cartographique et le processus d’étude en question.

- Pierre-Yves Nury, CEO (E-Attract)


Vers une gestion plus humaine de la collecte et du tri des déchets

La gestion des déchets est aujourd’hui un sujet épineux pour les collectivités locales. Le sujet est même devenu crucial à l’heure du COVID-19, où l’arrêt de certains systèmes de tri à entamer la confiance des citoyens envers le dispositif. Éric Brac De La Perrière, fondateur de Yoyo, nous présente une alternative au système de collecte et de tri des déchets traditionnel.

Nous sommes partis d’un constat simple : là où l’on consomme le plus, c’est là où l’on collecte et on trie le moins. […] Si l’on prend l’exemple de la mobilité, on voit que des dizaines d’offres sont disponibles et permettent aux usagers d’adapter leurs déplacements à leurs besoins. Pour les déchets il n’y en a qu’une. C’est là qu’intervient Yoyo : nous proposons une solution qui apporte complémentarité et innovation.
Le rôle de la communauté joue un rôle prépondérant dans notre solution […] En plus des collectes automatisées, nous proposons des lieux de rendez-vous physique où les citoyens peuvent rapporter leurs déchets. Les communautés sont gratifiées par leurs actions et créées dans le même temps du lien social. C’est ce qui nous permet dans des quartiers prioritaires de passer de 10 à 90% de déchets recyclés.

- Éric Brac De La Perrière, fondateur (Yoyo)


Repenser ses dépenses à l’heure des prises de conscience écologique

La prise de conscience écologique a directement impacté la manière dont les Français consomment. Ils sont aujourd’hui demandeurs de plus de transparence sur leurs achats, qu’il s’agisse de traçabilité ou d’impact écologique. C’est la mission à laquelle tente de répondre Greenly. Anne-Lou Cabarat, Responsable CRM & Data Marketing de l’entreprise, nous présente son projet.

S’il y a eu une prise de conscience collective autour de l’environnement, peu d’actions ont suivi. Cela est en grande partie dû à un manque d’information : on ne sait pas quels sont les actes polluants, quels sont les objectifs ou comment s’améliorer. […] Greenly permet au citoyen d’agir en personnalisant ses challenges et en proposant des solutions alternatives.
Greenly permet à chaque citoyen de mesurer l’impact de sa consommation. […] Pour cela, nous faisons appel à Lynxo, un agrégateur bancaire, qui nous permet d’analyser et de catégoriser les dépenses en fonction des émissions de CO2 rejetées.

- Anne-Lou Cabarat, Responsable CRM & Data Marketing (Greenly)

Profile picture for user mtricoire
Maxime
Tricoire
Content Producer

Diplômé du MBA Digital Marketing & Business de l’EFAP, Maxime s’appuie sur sa culture du monde digital pour dénicher les dernières tendances et insights. Fort de plusieurs expériences du côté de l’annonceur, il met sa plume au service de nos partenaires pour les aider à élaborer des contenus à fortes valeurs ajoutées. Ses buts : découvrir, informer et éduquer.