Image
Replay-conference-FutureOfImpact-MaximeTricoire-HUBInstitute

Comment mettre l’AI et la data au service de la cohérence de marque ?

Par : Maxime Tricoire
5 mars 2020
Temps de lecture : 5 min
Chapo

Nombreuses sont les entreprises qui cherchent à intégrer l’intelligence artificielle au coeur de leur business et de leurs processus. Mais cela ne s’improvise pas. Quelles sont les caractéristiques d’une AI company ? Eléments de réponse avec Gen-G et Deepkapha.ai.

En partenariat avec
Body

L’intelligence artificielle, et plus globalement la data et son usage, s’annonce comme un indispensable pour les secteurs du marketing et de la communication. Meilleur retour sur investissement, agilité accrue, aide à la prise de décision…telles sont les promesses de ces technologies. Et elles commencent à porter leurs fruits, comme l’a expliqué Gen-G en janvier dernier au HUB Institute.

Ce qui définit une IA Company

L’agence de communication et de relation publics avait convié de nombreux professionnels à réfléchir à l’intégration de l’IA dans leur stratégie. Pour Emmanuel Vivier, cofondateur et principal analyst du HUB Institute, l’intelligence artificielle n’est pas une technologie à part entière. "Il s’agit en réalité d’une multitude de technologies qui vont permettre de transformer la data de l’entreprise en actions intelligentes. Ces technologies sont en évolution constante, notamment grâce à l’augmentation des puissances de calcul ou l’apparition de la 5G".

"Quand on parle d’intelligence artificielle, on parle en réalité de machine learning et de deep learning. Si ces technologies peuvent faire peur, il s’agit basiquement d’algèbre", ajoute Tarry Singh, expert et CEO de Deepkapha.ai. Et selon lui, nombre d’entreprises se définissent comme des AI Company sans pour autant aller au bout de la logique. Les deux composantes majeures des AI Company sont la data et l’humain, rappelle Tarry Singh.

Mettre la data au coeur de l’entreprise

Moteur de l’intelligence artificielle, l’usage de la data à des fins business se démocratise. Et pour cause : si nombre d’entreprises se contentent de récolter des données à travers des services incrémentaux (applications mobiles, sites internet…) d’autres comme Amazon utilisent la data comme un moteur central capable de disrupter et d’inventer de nouveaux marchés.

Cette transformation est rendue possible par les algorithmes de machine learning, qui vont donner du sens à la donnée. Tarry Singh identifie les 3 ingrédients qui composent le succès d’un service de machine learning :

  • Les équipes machine learning scientifique : elles sont en charge de la conception des nouveaux algorithmes et modèles de machine learning.
  • Les équipes machine learning opérationnelles : elles sont celles qui écrivent et développent l’algorithme.
  • Les équipes d’ingénierie : elles ont pour mission d’intégrer les algorithmes précédemment conçus au sein des différents outils et plateformes de l’entreprise.

L’humain : clé de voûte des usages de l’intelligence artificielle

Pour autant, si la technologie est au coeur des AI Company , ces dernières savent également se concentrer sur l’écoute des besoins de leurs clients. Pour illustrer ce phénomène, Tarry Singh prend en exemple Netflix et son système de recommandation de contenus. Auparavant basé sur une notation allant de 1 à 5, le dispositif s’est révélé peu efficace, car incapable de prendre en compte les préférences de l’utilisateur lors du processus de recommandation. Pour son nouveau système, la plateforme a fait le choix de coupler la simplification de son interface (pouce en l’air et pouce en bas) avec des algorithmes d’intelligence artificielle. Une combinaison qui permet à l’entreprise de mieux analyser et comprendre les habitudes de consommation d’un utilisateur et de pousser les contenus les plus pertinents auprès d’autre usagers disposant d’un profil similaire.

La transformation de votre entreprise ne repose pas uniquement sur la technologie. Les véritables clés de voûte sont, et restent, la culture d’entreprise et votre capacité à embarquer vos employés et à écouter vos clients.

L’engagement des collaborateurs est également une composante importante des AI Company, à travers de nouvelles formes de management bien sûr, mais aussi l’engagement autour de la culture de l’entreprise. Le CEO joue ici un rôle primordial, car il est celui qui va incarner l’âme de l’entreprise et donner une vision et un sens à cette dernière.

Beaucoup d’investissements sont réalisés pour faire plaisir aux investisseurs. Pourtant, si vous n’écoutez pas les besoins de vos clients et n’y répondez pas, alors vous ne faites que perdre le temps de tout le monde.

Serons-nous bientôt tous des AI Company ?

Pour Emmanuel Vivier, les investissements massifs des géants technologiques (GAFAM et BATX en tête), vont permettre une réduction drastique des coûts liés à l’usage de l’intelligence artificielle. "À terme, l’usage de l’intelligence artificielle sera quasiment gratuit" estime-t-il. "La plupart des grands fournisseurs de solutions cloud intégreront ces technologies et feront payer ces dernières à l’usage". Une situation qui aboutira à la création d’une multitude de petites entreprises sans capitaux, qui seront pour autant capables de faire émerger de nouvelles solutions de nature à disrupter les acteurs historiques.

Aimpact, "the Future of impact Alliance" :
l’alliance d’entreprises et d’experts au service de la cohérence de la marque

Photo Laurence GabrielAgréger et exploiter l’ensemble des différentes données émises aujourd’hui par le secteur du marketing et de la communication peut se révéler ardu. Gen-G, Gootenberg, Deepkapha.ai, Fall in One, Synaps et Better Brand Better Business / Brand Finance France, ont décidé de lancer l’alliance Aimpact. Concrètement il s’agit de développer une solution de pilotage inédite sur le marché, en agrégeant et exploitant la diversité des datas disparates proposées aujourd’hui par les experts verticaux de la communication et du marketing.

Pour Laurence Gabriel, CEO de l’agence de communication Gen-G, "l’objectif de ce collectif est de définir de nouveaux critères d’évaluation et de prédiction pour cocréer de nouvelles méthodes de conseil agiles et performantes”, de piloter au plus près la cohérence de marque et le ROI des actions marketing et communication. L’alliance permet de fédérer ces spécialistes des questions liées à la marque et à l’expérience, et peut en outre compter sur l’expertise de Depkapha.ai et des 30 000 chercheurs internationaux en intelligence artificielle qui composent sa communauté.

Un pilote de la solution devrait être opérationnel avant l’été.

Profile picture for user mtricoire
Maxime
Tricoire
Content Producer

Diplômé du MBA Digital Marketing & Business de l’EFAP, Maxime s’appuie sur sa culture du monde digital pour dénicher les dernières tendances et insights. Fort de plusieurs expériences du côté de l’annonceur, il met sa plume au service de nos partenaires pour les aider à élaborer des contenus à fortes valeurs ajoutées. Ses buts : découvrir, informer et éduquer.