Image
cleaning ride hailing business

Pour DiDi, géant chinois des VTC, “il ne faut jamais sous-estimer l’importance des opérations offline”

Par : Lila Ricci
23 avril 2020
Temps de lecture : 2 min
Chapo

Didi Chuxing, compagnie de de VTC chinoise comptant plus de 550 millions d’utilisateurs à travers le globe, a subi comme nombres d’entreprises du transport la crise du COVID-19. Pour cela, l’entreprise n’a pas hésité dès le début de la crise à mettre en place une série de mesures de fond pour  protéger ses chauffeurs et utilisateurs, soutenir les communautés et venir en aide à ses partenaires.

Body

Didi a su diversifier son offre et aider les villes à se remettre sur leurs pieds en proposant des trajets sûrs et fiables pour répondre aux besoins de mobilité. La compagnie a ainsi été en mesure de surmonter les obstacles et adapter son service à la crise. Présent lors de notre webinar du 23 avril Kevin Chen, Président Exécutif de Didi Chuxing, est revenu sur les décisions prises et les leçons apprise

“[Après que Wuhan ait fermé ses portes fin janvier] La période la plus difficile a duré 2 ou 3 semaines. C’était le chaos, mais du début à la fin nous avons su nous concentrer sur notre travail, mettre la flotte en place, qu’elle soit prête à venir en aide les travailleurs médicaux et les communautés. Je pense que le fait que nous ayons réagi en conséquence déployé tous ces efforts dès le début a porté ses fruits.
Les plate-formes technologiques et technologies des données ont su faire leur preuves et aidé les autorités sanitaires dans leur combat. Par exemple, les VTC sont entièrement traçables. Il y aura forcément une période durant laquelle les gens seront porteurs du virus, et être capable de suivre leurs déplacements [par précaution sanitaire] s’avère très utile lorsqu’il faut protéger la population et contenir le problème.
Didi était principalement perçue comme une société de technologie, mais s’il y a bien quelque chose que l’épidémie des derniers mois nous a appris, c’est qu’il ne faut jamais sous-estimer l’importance des opérations offline. Il y a des choses qui doivent se faire hors ligne, en physique. Par exemple, installer des protections en plastique à l’intérieur des véhicules, et ouvrir des stations de désinfection pour protéger et soutenir les chauffeurs et les passagers.
Photo DiDi

 

Il faut que nous renforcions nos partenariats avec tout l’écosystème du secteur du transport, y compris avec les FEOs, les sociétés de location et les compagnies d’assurance, etc. Une épidémie n’affecte pas que la santé de la population, elle affecte également l’économie. Voilà pourquoi nous avons travaillé en étroite collaboration avec des partenaires en amont et en aval pour faire face à cette situation.
Certaines des relations que nous avons avec les villes et les communautés ont changé. Il faut que nous puissions nous allier afin de construire un réseau de transport smart, main dans la main.

- Kevin Chen, President Exécutif (DiDi Chuxing)  

Profile picture for user Lila Ricci
Lila
Ricci
Chef de Projet HUB Cities