Image
18-Replay-HUBDAY-DATA-AI-HUBInstitute-Didomi.

Didomi : faire rimer privacy avec profit

Par : Maxime Tricoire
21 avril 2021
Temps de lecture : 3 min
Chapo

Les consommateurs sont aujourd’hui plus critiques que jamais vis-à-vis de l’utilisation de leurs données personnelles. Ils veulent pouvoir identifier facilement l’usage qui en sera fait et être en mesure de modifier à tout moment leurs préférences. Une situation bien comprise par Didomi, qui a lancé une solution facilitant la gestion du consentement pour les entreprises. Raphaël Boukris, VP-Sales & Co-founder de Didomi, était présent sur la scène du HUBDAY Data & AI for Business. Il nous présente la solution de son entreprise.

Body

Retrouvez dès à présent l'ensemble des interventions du HUBDAY Data & AI en vidéo !

Nouveau call-to-action

Comme le rappelle Raphaël Boukris, les enjeux autour de la collecte et la gestion du consentement de la part des consommateurs sont aujourd’hui plus cruciaux que jamais. Les nouvelles réglementations en termes de cookie ont par ailleurs achevé d'asseoir l’importance de ces nouvelles pratiques pour les entreprises. D’autant plus que cette gestion du consentement, associée à la transparence, peut s’avérer gagnante pour ces dernières "Une étude menée par CISCO montre que 1 € investi dans la privacy génère un retour sur investissement de l’ordre de 70 %", indique Raphaël Boukris.

Afin d’éviter de percevoir la privacy comme une contrainte, les entreprises doivent concevoir des produits, services et expériences privacy by design. Cela passe par deux éléments. Le premier, s’assurer d’obtenir le consentement de chaque utilisateur en le sollicitant progressivement tout au long du parcours client. Cependant, Raphaël Boukris rappelle que les marques ne sont pas toutes égales face à ce phénomène "Certaines marques récolteront beaucoup plus facilement le consentement que d’autres. Il y a de grandes inégalités en termes de brand equity". Le second réside dans le fait de centraliser l’ensemble des ces consentements, qu’ils soient on ou offline, en un endroit unique. C’est ce que propose Didomi avec son Preference Center.

Notre solution possède 3 avantages : elle propose une expérience transparente à 360°, sa granularité facilite la récolte du consentement et enfin, les préférences récoltées permettent d’enrichir la donnée first party des entreprises.

- Raphaël Boukris, VP-Sales & Co-founder (Didomi)

Didomi fournit ainsi aux annonceurs une solution permettant de collecter et stocker l’ensemble des consentements des utilisateurs sur une plateforme unique. Ce dernier peut ainsi télécharger ses préférences à tout moment, tandis que l'entreprise bénéficie d’une vue unique pour s’assurer de la bonne récolte des consentements, ce qui facilite d’éventuels contrôles. La solution est notamment utilisée par Pierre & Vacances pour gérer la notion de consentement dans un univers multimarque. Didomi est en outre interfacé avec les autres solutions marketing du groupe, tel qu’Adobe Campaign.

"En 2022, près de 30% des entreprises B2C prévoient de mettre en place une solution pour centraliser les préférences des utilisateurs", explique Raphaël Boukris. Pour conclure, l’expert revient sur les 3 étapes indispensables que les entreprises doivent franchir pour mettre en place ce type de plateformes :

  • Référencer l’ensemble des points de contact concernés, et ne pas hésiter à se faire aider par des partenaires externes.
  • Recenser l’ensemble des intégrations à effectuer. Si le plus souvent la plateforme est couplée à un CRM, certaines marques comme Décathlon connectent cette dernière à leur "data lake", ce qui permet par la suite de renvoyer celle-ci dans l’ensemble du stack technique de l’entreprise.
  • Déployer des phases de tests et d’itération, afin d’adapter les campagnes aux préférences des utilisateurs. Pour cela il est nécessaire de travailler en équipe pluridisciplinaire, accueillant notamment le DPO et les équipes marketing. 
Pour nous, la transparence et une meilleure gestion du consentement sont indispensables. Les géants du net l’ont bien compris : on peut critiquer les GAFAM mais il est très simple chez eux de modifier ou révoquer un consentement. Mon conseil : lancez- vous tôt ! La privacy a beaucoup de valeur et plus les projets sont lancés tôt, mieux ils marchent.

- Raphaël Boukris, VP-Sales & Co-founder (Didomi)

Retrouvez dès à présent l'ensemble des interventions du HUBDAY Data & AI en vidéo !

Nouveau call-to-action

Envie de nous partager vos insights ?
Profile picture for user mtricoire
Maxime
Tricoire
Content Manager

Diplômé du MBA Digital Marketing & Business de l’EFAP, Maxime s’appuie sur sa culture du monde digital pour dénicher les dernières tendances et insights. Fort de plusieurs expériences du côté de l’annonceur, il met sa plume au service de nos partenaires pour les aider à élaborer des contenus à fortes valeurs ajoutées. Ses buts : découvrir, informer et éduquer.