Image
photo header-synthèse-HUBFORUM-Maxime Tricoire.jpeg

HUBFORUM 2021 : 3 tendances clés à retenir de ce premier jour !

Par : Maxime Tricoire
12 octobre 2021
Temps de lecture : 20 min
Chapo

Événement incontournable de la transformation digitale, le HUBFORUM fêtait cette année sa 11ème édition ! Pour l’occasion, le HUB Institute a rassemblé sur la scène de la Maison de la Mutualité quelques-unes des entreprises motrices de la Next Economy. Retour sur les interventions de la première journée.

Body

Nouveau call-to-action

Rejoignez le HUB Institute pour le deuxième jour du
HUBFORUM "Lead The Next Economy"


HUBFORUM 2021

Pour débuter cette 11ème édition du HUBFORUM, Emmanuel Vivier évoque 5 des 7 grandes tendances qui impacteront l'année 2022 :

  • Le Big Remix, qui se caractérise par une période de forte disruption et l'apparition de la Next Economy.
  • La réinvention du monde du travail.
  • L'importance croissante des stratégies data driven des entreprises.
  • Une régulation accrue de la part des gouvernements envers les Big Techs, notamment en Chine, aux USA et en Europe.
  • L'émergence d'univers numériques (NFT, metaverse, jumeau numérique)
Le futur du business c'est de passer d'une vente à une relation, où l’on suit un client tout au long du parcours. Diagnostiquer, recommander personnaliser… telles sont les nouvelles missions de l'entreprise

- Emmanuel Vivier co-fondateur (HUB Institute) 

#1 - La data, clé de réinvention des entreprises

HUBFORUM 2021

UCAR & Hitachi Solutions, l'analytics pour tous. L'usage des solutions analytics est indispensable au pilotage business des entreprises. Mais comment disposer d'une visibilité à 360° lorsque le business d'une entreprise s'opère à la fois à travers ses propres agences et celles d'un réseau de franchisés ? C'est le sujet abordé par Jean-Claude Puerto (PDG de UCAR) et Rob Worsley (Head of Data Analytics d'Hitachi Solutions) lors de leur montée sur la scène du HUBFORUM. Le but : doter les franchisés du groupe d'une solution unique de pilotage business. Le succès de cette collaboration peut être résumé en 3 points :

  • Un alignement des objectifs analytics avec les enjeux business, notamment grâce à la consolidation des indicateurs business du groupe.
    Une adoption forte de l'outil par les équipes, notamment du fait de l'implication des équipes métiers dans le processus de création mais également d'une ergonomie simplifiée, rendant l'adoption plus aisée.
    Une simplification, une rationalisation et une industrialisation des rapports analytics, permettant notamment aux équipes franchisées de mieux monitorer leurs points de vente et d'anticiper la demande future.
On pense que le partage est l’avenir de l’automobile et peut-être sa seule solution pour la faire rentrer dans une économie circulaire

- Jean-Claude Puerto, PDG (UCAR)

HUBFORUM 2021

Petits écrans mais grandes ambitions (publicitaires) ! Le pilotage par la data, c'est également la capacité pour les marques de monitorer précisément l'efficacité de leurs dépenses publicitaires. A l'aube de l'avènement de la publicité TV adressable, les régies publicitaires multiplient les initiatives ! Emmanuelle Godard, Directrice marketing digital & innovation de Canal+ Brand Solutions, a dévoilé la nouvelle offre du groupe en matière d'optimisation des campagnes TV : Connect+. La plateforme promet de mesurer et d'optimiser l'impact des campagnes TV menées sur les chaînes du groupe en fonction des KPI de l'annonceur. Pour cela, Canal + et l'annonceur font dans un premier temps converger leurs données clients au sein de la plateforme SaaS. La donnée est ensuite anonymisée (partenariat avec l'entreprise britannique Retency) afin de répondre aux directives de la CNIL. La plateforme permet alors de prouver le lien entre l'exposition à un spot publicitaire et le passage à l'acte d'achat.

L'événement à ne pas manquer : "HUBDAY Data & AI for Business"

Canal+ dispose d’un actif unique : la data des abonnés, soit +3,5millions de box qui collectent la data TV de toutes les chaînes, toute l’activité des abonnés.

 -  Emmanuelle Godard, Directrice Marketing Digital et Innovation (CANAL+ Brand Solutions)

HUBFORUM 2021

Comment concevoir une architecture data marketing à l’épreuve du temps ? Jérôme Colin (55) et Laurent Laporte (Groupe Renault) tentent de répondre à cette question en prenant en exemple les travaux entrepris par la marque automobile. La mise en place de cette nouvelle architecture s'est déroulée en 3 étapes :

  • La mise en place de fondations solidse, basées sur la circulation de la donnée et sur l'ownership de cette dernière. Cela passe également par la mise en place d'une taxonomie commune autour de la donnée et de sa mesure.
  • Le déploiement, qui doit mêler cohérence et adaptation aux spécificités régionales. L'important est ici de disposer de guidelines communes avec les représentants sur les marchés mais également avec les agences médias impliquées.
  • L'activation, avec la définition de use cases business. La mise en place d'un SPO a par exemple permis de gagner 15% d'efficacité dans le domaine de l'achat programmatique.
Nous sommes passés d'un marketing de conviction à un marketing data driven, ou la mesure de la performance se retrouve à tous les étages.

 - Laurent Laporte, Director Marketing Activation Services (Groupe Renault)

HUBFORUM 2021

SUEZ, récit d'une transformation data. Parmi les grandes entreprises ayant misé sur la data pour se réinventer, le Groupe SUEZ fait office de pionnier. Le spécialiste français de la gestion de l'eau et des déchets, à travers l'intermédiaire de Meriem Riadi sa CDO, a tout d'abord commencé par évoquer brièvement la feuille de route de sa transformation data driven. Cette dernière s'organise autour de 4 axes :

  • La gouvernance, en infusant la data dans chaque business unit. Chacune d'entre elles compte un ou plusieurs data stewards afin de maximiser les échanges inter-départements.
  • La culture, en faisant de la data un sujet global pour l'ensemble du groupe.
  • Les projets, en montrant clairement l'impact de la data sur la gestion et la livraison des projets.
  • Les plateformes, afin de mutualiser les efforts.

En 2 ans, ce sont pas moins de 50 projets data-driven qui ont vu le jour : algorithme d'identification pour les déchets ne pouvant être incinérés, outils de maintenance prédictive, segmentation data pour personnaliser les recouvrements… Au total, ce sont plusieurs millions d'euros que le groupe réussit à économiser chaque année. 

Le digital c’est l’usage de la data : comment on l’obtient, comment on la traite, on l’analyse et l’exploite. La data a plus de valeur lorsqu'elle est partagée avec d’autres.

-  Pierre Andrade, Senior Vice President Digital & Decentralized Solutions (SUEZ)

HUBFORUM 2021

Quand les projets data prennent leur envol. Si le secteur du travel a connu un net recul durant l'année dernière 2020, la période a également été l'occasion pour les acteurs de se réinventer grâce à la data. C'est le cas du groupe Vinci Airport (45 aéroports, 250 millions de passagers par an) qui a collaboré avec Equancy pour accélérer sa transformation data pour 2 raisons : l'apparition de nouvelles exigences qui demandent plus de data et la volonté de préparer dès maintenant l'après crise.

En 6 mois, 4 cas d'usages autour du trafic, du commerce, des solutions de stationnement et des RH sont mis en place dans certains aéroports puis, en cas de succès, sont répliqués sur des aéroports disposant de la même typologie. Côté technologie, Vinci Airport et Equancy ont misé sur le cloud computing. Pour Hervé Mignot (Associé en charge de la data science et des technologies d'Equancy) et Rémi Maumon de Longevialle (Chief Financial Officer de Vinci Airport) la technologie permet en effet de "démarrer rapidement avec une infrastructure dimensionnée à l'échelle du projet tout en assurant la capacité à industrialiser et à répliquer le projet."

Mes 3 conseils pour ce type de projet : 1) partez du terrain et des business units car ce sont eux qui savent faire le mieux, 2) restez humble, ne cherchez pas à faire complexe dès le départ, 3) misez dès le début sur une infrastructure qui vous permettra d'industrialiser votre projet, tout en y intégrant des spécificités à mesure.

 - Rémi Maumon de Longevialle, Chief Financial Officer (Vinci Airport)

HUBFORUM 2021

Et si votre service client était une mine d'or ? Selon Cristopher Kuehl, Global VP, Data & Insights (Sitel Group) et Graeme Matheson, Planning & Performance Lead (John Lewis) l'usage des technologies "speech analytics" dans le domaine du service client permet de résoudre de nombreux pain points. En analysant les différents échanges il devient possible de capter une data forte utile aux entreprises, d'autant plus à l'heure où ces dernières doivent renforcer leurs stratégies data first party. Côté collaborateur, le speech analytics permet également de mieux former les équipes à la résolution des problèmes.

HUBFORUM 2021

Data & IA, un cocktail gagnant. Si la crise a lourdement affecté les secteurs de la restauration et du voyage, certaines marques ont su résister grâce à l'usage approfondi de la donnée. C'est le cas du groupe Pernod Ricard, présent sur plus de 73 marchés et numéro 2 mondial des ventes de vins et spiritueux, qui a profité du HUBFORUM pour afficher ses ambitions en matière de data et d'IA. Pierre-Yves Calloc'h, CDO de Pernod Ricard, est ainsi revenu sur le lancement de 3 programmes data au sein du groupe français :

  • Matrix : une solution de mesure de l'efficacité marketing permettant à la marque de mesurer le ROI des campagnes publicitaires de façon extrêmement précise. L'outil permet également à Pernod Ricard de mieux allouer les investissements publi-promotionnels entre marques et entre médias. Cette solution déployée sur plus de 10 marchés a permis d'engranger 7 millions d'euros de gains supplémentaires sur 2 d'entre eux.
    Rev-up : une solution mesurant l'efficacité des mécaniques promotionnelles en magasin et la capacité à dégager des insights pour optimiser ces dernières (type, montant, fréquence, saisonnalité…)
  • D-Star : une solution data-driven à destination des forces de vente. Chaque vendeur peut avoir recours à la solution afin de visualiser les données importantes dans le cadre d'une négociation commerciale.
Les 3 ingrédients du succès de la transformation data de Pernod Ricard : le sponsorship du top management, la présence de projets avec un ROI clairement démontrable et avoir une culture de l'échec rapide.

 - Pierre-Yves Calloc'h, CDO (Pernod Ricard)

#2 – Installer l'expérience comme un pilier indispensable des stratégies d'entreprise

HUBFORUM 2021

​​

La data au cœur de l'expérience. À ce titre Thomas Husson, VP de Forrester, a tenu à démontrer lors de son intervention la corrélation entre expérience client, expérience collaborateur et performance business :

  • 86% des entreprises avec un score d'expérience collaborateur élevé délivrent une bonne ou une excellente expérience client.
  • 81% des collaborateurs des entreprises avec un score d'expérience employé élevé recommandent leur job.
  • 31% des entreprises avec un score d'expérience collaborateur élevé ont un taux de croissance du CA supérieur à 10%.

Parmi les autres points soulevés par l'expert, on retrouve notamment l'importance de maitriser la gouvernance de la donnée (afin de proposer des expériences personnalisées de plus en plus hybrides) et la nécessité d'instaurer un climat de confiance entre toutes les parties prenantes de l’entreprise, qui devient pour l’expert le nouvel avantage concurrentiel pour les entreprises.

L'émotion est ce qui fait la différence dans l'expérience client, de la même manière que la motivation est le driver principal dans la notion d'expérience collaborateur. Outre le fait que ces notions soient difficilement mesurables, la symétrie des attentions montre une corrélation claire entre ces deux éléments.

- Thomas Husson, VP (Forrester)

L'événement à ne pas louper : "HUBDAY Future of Retail & E-Commerce"

HUBFORUM 2021

Expérience client : repartir sur de bonnes bases. Pour faire de l'expérience client un focus, il est parfois nécessaire de repenser l'architecture de son site internet. C'est le point de vue défendu par Alexandre Giros (Directeur de l'innovation, du digital et de la data de La Banque Postale) et Luc Dammann (VP & Managing Director Western Europe d'Adobe), lors de leur venue sur la scène du HUBFORUM. Avec l'ambition de devenir la banque préférée des Français à l’horizon 2030, la filiale du Groupe La Poste concentre ses ambitions autour de 3C (clients, collaborateurs, citoyens) et de 3D (digitalisation, diversification, différenciation). Pour mener à bien son entreprise, la banque a fait appel à Adobe pour repenser les surfaces d'interactions en fonction de leurs usages. Très vite, les deux entreprises déploient Adobe Experience Manager, la solution du groupe américain alliant CMS et DAM. L'usage d'AEM a notamment permis : 

  • D'améliorer les performances du site et de l'application.
  • De mieux orienter le trafic vers les pages produits (+230% de trafic en moyenne).
  • De simplifier l'accès à l'information.

La création de ce socle digital permet en outre à La Banque Postale de mieux capitaliser sur la data. L'objectif : utiliser cette dernière pour déployer des outils de self-care et augmenter le conseiller en agence pour le rendre toujours plus efficace.

Le diable réside dans le détail, et réside dans notre capacité à impliquer toute l'entreprise dans cette transformation, du top management au guichetier du bureau de poste. Cela passe par des vidéos, des simulateurs, des fiches de produit… Le but : que le collaborateur teste et comprenne pour accompagner au mieux le client.

- Alexandre Giros, Directeur de l'innovation, du digital et de la data (La Banque Postale)

HUBFORUM 2021

L'expérience client à grande vitesse. Les confinements successifs ont poussé les consommateurs à reconsidérer les liens qu'ils entretiennent avec leurs entourages respectifs. Cette notion de maintien du lien coïncide avec la mission que se sont fixée 2 entreprises : OuiSNCF et Facebook. Comme l'explique David Nedzela (CMO de OuiSNCF) et Florence Trouche (Business Director France de Facebook), les actions de la filiale de la SNCF sur la plateforme se sont organisées autour de : 

  • La notion de lien, avec le challenge #VoyageALaMaison.
  • La réassurance, avec des campagnes promouvant les gestes barrières
  • L'inspiration au voyage, notamment dans le but de rattraper le temps perdu, avec la création de la campagne "Billet de rattrapage" sur Instagram avec le duo d'influenceurs "Studio Danielle”.

Au-delà de la crise, les applications du groupe Facebook sont également l'occasion pour OuiSNCF de repenser l'expérience qu'elle propose à ses clients. L'usage des canaux conversationnels en est un bon exemple. A travers Messenger, le consommateur peut placer une alerte sur un trajet proposé par OuiSNCF (20k alertes envoyées/mois), réserver son billet (16K billets achetés/mois) et recevoir les informations importantes concernant son voyage (8K notifications/mois).

Chez OuiSNCF on est passé d’un enjeu commercial à un enjeu de relation client

- David Nedzela, CMO (OuiSNCF)

HUBFORUM 2021

Le digital au service de l’innovation. Comme l'explique Charles-Antoine Duron (Head of Travel & Mobility de Google France) et Alix Boulnois (Chief Digital Factory Officer d'Accor Monde) "Le travel et le marketing digital sont à des moments charnières. Le travel car malgré la baisse des dépenses des foyers, le secteur est reparti. Le marketing digital, car l'écosystème est en pleine mutation, notamment dû au sujet de la privacy." Pour traverser la crise, le groupe Accor a misé sur l'innovation et ce notamment grâce à la data. On citera en exemple le lancement d'un premier algorithme anti-déchets, ou encore une plateforme basée sur l'IA pour transformer les hôtels en bureaux à destination des entreprises.

La data seule n'est rien ! C'est la qualité de la data qui permet de comprendre finement le business

 - Charles-Antoine Duron, Head of Travel & Mobility (Google France)

HUBFORUM 2021

L'expérience, vaccin contre la "retailpocalypse" ? Pour Frédéric de Gombert (Co-fondateur & CEO de Akeneo) inutile de se demander quand aura lieu la "retailpocalypse" : cette dernière a déjà lieu. Seul remède contre ce mal selon l'expert : abandonner la guerre du prix pour gagner celle de l'expérience et réinventer par la même occasion le modèle du retail. L'expert avance en exemple le succès de la startup nantaise River Home, spécialisée dans l'ameublement. Et pour cause : l'expérience de recherche et d'achat d'un produit s'organise autour d'un quizz (pour comprendre les besoins) et de la création d'un projet d'aménagement (avec un modeling 3D et une sélection personnalisée de meuble réalisé par un architecte d'intérieur). Un succès rendu possible par 3 composantes indispensables:

  • La profondeur de l'offre, avec près de 15 000 références produits enregistrées sur le site internet. Un nombre grandissant qui oblige à sans cesse mettre à jour le catalogue.
  • Une information produit riche, accessible et harmonisée, afin de faciliter le travail de l'architecte d'intérieur.
  • L'omnicanalité, avec des réseaux sociaux qui jouent un rôle prépondérant notamment dans la création de la communauté de marque.
HUBFORUM 2021

Transformer une friction en un levier de performance. Les acteurs du retail le savent : les processus de paiement restent aujourd'hui l'un des pain points majeurs des parcours clients, un constat d'autant plus réel pour les marques de luxe. Pour pallier cela, la maison Lancel a déployé la solution de paiement en plusieurs fois éditée par Alma. Si le procédé a longtemps souffert d'une image négative, la réalité change. Pour Elisa Piano, Retail Director Europe de la marque de luxe, l'outil contribue aujourd'hui pleinement au déclenchement d'achat ! En résulte une croissance des ventes conséquentes : +10% en moyenne dans les magasins où l'outil a été adopté ! Prochaines étapes : le déploiement du service sur le site e-commerce, dans le but de fournir une véritable expérience omnicanale. 

Dans un passé encore récent, le paiement en plusieurs fois souffrait d'une image négative. Pourtant, cette pratique rencontre un engouement grandissant et encore plus auprès des 20-25 ans ! Le fait de pouvoir y accéder en un seul clic contribue pleinement à l'expérience.

- Elisa Piano, Retail Director Europe (Lancel)

#3 – Innovation & nouveaux sens : créer dès aujourd'hui l'entreprise de demain 

HUBFORUM 2021

SNCF Réseau, sur les rails de l'avenir. "Nous sommes les héritiers d'un outil industriel ancien, mais notre priorité est la digitalisation et la réinvention de l'entreprise." C'est avec cette phrase que Luc Lallemand (président de SNCF Réseau) affirme les ambitions de l'entreprise : moderniser et digitaliser le réseau, étendre sa capacité tout en créant de nouvelles infrastructures (TGV, RER…). La capacité à innover s'avère donc clé, et SNCF Réseau peut compter sur un écosystème dynamique. Parmi les différentes initiatives mises en place : des rames dopées au digital pour contrôler l'infrastructure, création du "Rail Open Lab" pour réinventer la gestion digitale du réseau, collaboration avec des startups (Midnight Trains, Railcoop…), utilisation des infrastructures pour le développement de la fibre optique pour de grands acteurs industriels…

Rejoignez le HUB Institute à l'occasion du Retail & E-commerce Immersive Experience !

Tout ce que nous mettons en place part de nos clients. Ces clients, ce sont avant tout nos 42 opérateurs ferroviaires, mais aussi et de plus en plus, leurs clients. Tout cela nécessite un changement culturel fort de notre part. […] Notre objectif est de doubler la part de marché du rail en 10 ans !

- Luc Lallemand, président (SNCF Réseau)

HUBFORUM 2021

Plongée dans l'entreprise apprenante. Après 18 mois de crise, les entreprises sont plus que jamais impliquées dans leurs processus de transformation. Dans le cadre de la sortie de la 7ème édition du "Référentiel de l’Entreprise Apprenante", Marc Bensousan (Président d'IBM Interactive) accompagné d'un panel de 7 décideurs, est revenu sur les 4 piliers de ces transformations :

  • Sens : 93% des consommateurs déclarent que la pandémie a changé leur vision du développement durable, et 62% se disent prêts à modifier leurs comportements d’achat dans ce sens.
    Hybridation : l’hybridation est partout : 43% du travail en France a été effectué à distance en 2020, et 62% des employés souhaitent conserver leur mode de travail actuel même après avoir été vaccinés. L'enjeu est donc de déterminer le degré d'hybridité en fonction des tâches de chacun.
    Ouverture : l'ouverture à d'autres acteurs de son écosystème devient primordiale pour créer des synergies et profiter des expertises de chacun. Cette notion d'ouverture est également synonyme d'inclusion.
    Accélération : il est aujourd'hui impensable de ne pas être rapide. 60% des organisations ont accéléré le rythme de leur transformation depuis le début de la pandémie, et l'agilité s'inscrit durablement dans les entreprises.
Certains parlent de devoir faire un choix entre modèle physique et modèle virtuel. Je n'y crois pas, le futur sera 100% hybride.

- Marc Bensousan (Président d'IBM Interactive)

HUBFORUM 2021

Le design, clé de l'innovation. Pour Julien Villeret, Chief Innovation Officer d'EDF, le design représente l'un des piliers de notre avenir. Pour le prouver, Julien Villeret évoque 2 exemples concrets mis en place par EDF :

  • Chaîne de robotisation pour panneaux solaires : l'entreprise a détourné l'usage de robots, à destination du retail, pour simplifier les processus de maintenance et de nettoyage des fermes solaires.
  • Thermomètre papier : pour lutter contre la précarité énergétique, l'entreprise a réalisé un thermomètre en papier s'accrochant aux poignées de porte afin de savoir si un consommateur surchauffe son lieu de vie ou non. Ce dernier est distribué gratuitement aux personnes qui le demandent.
Le design ce n'est pas à quoi ça sert ou à quoi ça ressemble. C'est comment ça marche.

 - Julien Villeret, Chief Innovation Officer (EDF)

HUBFORUM 2021

Préparer l'avenir dans le territoire. Les territoires jouent aujourd'hui un rôle prépondérant dans l'éclosion d'écosystèmes digitaux. Présent sur la scène du HUBFORUM, Geoffroy Boulard, VP de la Métropole Grand Paris a présenté 3 projets concrets soutenus par la Métropole du Grand Paris :

  • À Créteil, le DIPbike est un triporteur écologique partant à la rencontre de certaines populations afin de lutter contre la fracture numérique
    À Aulnay-sous-Bois, la ville mesure en temps réel l'état du parc de stationnement grâce à une série de capteurs posés sur les candélabres.
    À Aubervilliers, un projet avec Fieldwork Architecture vise à créer des îlots de fraîcheur tout en intégrant les différentes populations éloignées de l'emploi.
L’enjeu de notre programme Innover dans la ville est de rapprocher les acteurs privés et publics, toute cette intelligence collective, pour apporter l’innovation et permettre d’avoir un territoire plus résilient, plus durable, plus attractif, où il fait bon vivre.

- Geoffroy Boulard, Vice-président, Maire du 17ème arrondissement (Métropole du Grand Paris)

HUBFORUM 2021

Feuille de route de la transformation d’une région. Après être revenu brièvement sur sa venue au HUBFORUM, deux ans auparavant, Bernard Giry, Directeur en charge des systèmes d'information et de la transformation numérique (Ile-de-France) évoque les next steps de la transformation digitale de la région Ile-de-France. L'objectif de cette deuxième saison : obtenir une vision à 360° des usagers et doter la région d'un véritable centre de service numérique. Pour cela, la région a notamment créé un département dédié à la transformation numérique de la région. Ce dernier, en plus de regrouper différents services déjà existants, se voit renforcer par une nouvelle direction dédiée à la donnée.

Quand nous sommes arrivés à la tête de la région en 2016, seuls 29% des lycées étaient équipés du très haut débit et aucun élève ou professeur ne disposait d'ordinateur ou de tablette. Aujourd'hui, nous avons totalement changé ce paradigme !

- Bernard Giry, Directeur en charge des systèmes d'information et de la transformation numérique (Ile-de-France)

HUBFORUM 2021

La transformation, une idée avant tout. Avant d'être un sujet technologique, la transformation numérique est avant tout un sujet de culture et d'humain. C'est ce qu'ont prouvé Bruno Clément (CEO de Zepresenters) et Matthieu Grymonprez (CDO d'Adeo), qui insistaient lors de leur intervention sur la nécessité de créer un fil rouge narratif autour des processus de transformation. Celui-ci sert autant à remporter l'adhésion des collaborateurs qu'à convaincre les actionnaires du bien fondé des investissements menés. Comme l’explique Matthieu Grymonprez : "Il faut exprimer une ambition suffisamment haute pour que tout le monde y adhère, mais qui soit dans le même temps suffisamment atteignable"

Les idées sont comme des aimants. Elles ont des pôles positifs et des pôles négatifs, c’est-à-dire qu'elles séduisent autant qu'elles divisent.

- Matthieu Grymonprez CDO (Adeo)

HUBFORUM 2021

Semaine de 4 jours : mythe ou réalité ? Préparer l’avenir, c’est aussi faire évoluer les manières de travailler ! Ces dernières ont d'ailleurs drastiquement changé ces dernières années ! Pourtant, selon une étude présentée par Caroline Notter, Head of Southern Europe d'Asana, 66% du travail est encore effectué sur des tâches peu stratégiques. En cause : une recherche d'information fastidieuse, une mauvaise communication inter-équipes et la multiplicité des outils. Une situation qui tend à transformer la semaine de 4 jours en une utopie.

Pour autant cette utopie peut devenir réalité comme le montre le cas Awin, entreprise allemande présente dans 15 pays et comptant plus de 1000 collaborateurs. Accompagnée par Asana, l'entreprise a mis en place une “pyramide de clarté”, permettant à chaque collaborateur de mesurer l'impact qu'il a sur l'organisation.

Asana permet de répondre à la question "Qui fait quoi, quand et comment ?". […] La plateforme permet d'aligner les équipes de haut en bas et de faire courir tout le monde dans le même sens.

Caroline Notter, Head of Southern Europe (Asana)

HUBFORUM 2021

HUB35, à la rencontre des nouveaux talents du digital. Et car les projets innovants sont également portés par les jeunes talents, le HUB Institute a présenté sur la scène de la Maison de la Mutualité la nouvelle promotion du HUB35, le palmarès des talents du digital de moins de 35 ans. Retrouvez dès à présent les portraits de ces femmes et hommes qui fascinent l'entreprise de demain.


Rejoignez le HUB Institute pour le deuxième jour du HUBFORUM "Lead The Next Economy"

Nouveau call-to-action

Envie de nous partager vos insights ?
Profile picture for user mtricoire
Maxime
Tricoire
Content Manager

Diplômé du MBA Digital Marketing & Business de l’EFAP, Maxime s’appuie sur sa culture du monde digital pour dénicher les dernières tendances et insights. Fort de plusieurs expériences du côté de l’annonceur, il met sa plume au service de nos partenaires pour les aider à élaborer des contenus à fortes valeurs ajoutées. Ses buts : découvrir, informer et éduquer.