Image
IT-Webinar-MetaNext-Redhat

Conteneurisation : accélérez le développement de vos applications pour accroître votre business

Par : Thibault Deschamps
14 juin 2021
Temps de lecture : 7 min
Chapo

Depuis 2016, leur utilisation a progressé de près de 300%. Les conteneurs amènent avec eux la promesse d’une nette augmentation de la vélocité et de l’agilité des processus de développement en entreprise. Toutefois, leur utilisation implique l’usage de plateformes spécifiques, ainsi que l’adoption d’approches de développement par microservices. Or ces différentes notions sont encore souvent méconnues . Au gré d’un webinar dédié à ces multiples enjeux, Metanext et Red Hat, partenaires et experts en la matière, lèvent le voile sur ces différents enjeux.

Body

Voir le replay vidéo

gif-metanext

Et si à la suite de cette introduction vous vous demandez ce qu’est un conteneur, ou même une approche DevOps, Alain Corenflos, CTO de Metanext, aura tôt fait de vous rassurer. Introduisant un webinaire dédié à l’intégration de ces technologies pour doper les performances IT des entreprises, il rappelle que “si l’utilisation des conteneurs est en très nette augmentation depuis 2016, il est encore courant que les entreprises ne disposent pas des compétences en interne et passent ainsi à côté du potentiel des conteneurs.”

Les bénéfices de l’utilisation des conteneurs

Un potentiel qu’il a par ailleurs déjà détaillé dans une interview croisée accordée au HUB Institute mais sur lequel il revient en soulignant que la containerisation permet d’aller plus loin que la virtualisation en encapsulant des microservices (des fonctionnalités spécifiques d’une même application) dans des conteneurs dédiés, indépendants les uns des autres, et n’ayant pas besoin d’abriter de système d’exploitation particulier (par opposition avec une machine virtuelle). 

Il souligne ainsi 6 grands bénéfices à l’utilisation des conteneurs :

  • Une meilleure optimisation de l’utilisation de l’infrastructure sous-jacente (en termes de consommation de ressources système : processeur, mémoire et stockage…) « On pourrait ainsi exécuter plus de 4 à 10 fois plus d’instances d’applications simultanées avec les conteneurs qu’avec les machines virtuelles ! »
     
  • Grande portabilité de déploiement des applications. L’autonomie des conteneurs et leur indépendance par rapport aux systèmes d’exploitation les rendent portables et capables de fonctionner sur n’importe quelle plateforme ou cloud, sans problèmes.
     
  • Un des autres avantages est également une vitesse de démarrage réduite des conteneurs par rapport à une machine virtuelle puisqu’ils sont légers et n’embarquent pas le système d’exploitation.
     
  • Le conteneur apporte également l’isolation des erreurs puisque chaque application conteneurisée est isolée et fonctionne indépendamment des autres. Une défaillance sur un conteneur n’affecte pas le fonctionnement des autres conteneurs évitant de fait les erreurs en cascade.
     
  • Un autre avantage, qui n’est pas des moindres, est la sécurité. L’isolation des applications en tant que conteneurs empêche par nature que du code malveillant ne puisse infecter d’autres conteneurs. « Par contre, cela ne se substitue pas au fait qu’il faille tout de même de mettre en place les bonnes pratiques de sécurité et accompagner l’initiative par un outillage de sécurité adapté », conseille Alain Corenflos.

Et enfin, les conteneurs accentuent énormément l’agilité des processus IT en complétant parfaitement une approche par microservices du développement applicatif (l’application n’est plus conçue comme un bloc monolithique, mais comme un ensemble de fonctionnalités indépendantes et chacune contenue dans des conteneurs). “Cela vous permet par exemple de mettre à jour ces différents services sans affecter l’ensemble de l’application, ou de les copier d’un environnement (test, production…) à l’autre. Cela décuple la dextérité des processus DevOps et améliore de fait le time to market.”

Voir le replay vidéo

Reste que “dans une architecture moderne, on peut facilement atteindre des centaines voir des milliers de conteneurs qui marchent ensemble” précise Alain Corenflos. “Cela peut représenter un vrai challenge de management, qui, s’il n’est pas bien adressé, créera plus de complexité qui n’en résoudra.” C’est à cette problématique que répondent les plateformes d’orchestration des conteneurs, offrant aux équipes IT la visibilité et les outils d’automatisation nécessaires pour déployer et animer leurs stratégies de conteneurisation. On pense notamment à Open Shift, plateforme proposée par Red Hat, également présente lors de ce webinaire.

Décupler la célérité de ses processus de développement : 3 cas d’école aux maturités variées

Avant d’aller plus loin dans les recommandations en matière de stratégie de containerisation, les experts Metanext et Red Hat s’emploient à en démontrer les performances par le biais de plusieurs cas d’usage de maturité variée. Signe que cette technologie peut servir des entreprises de tout niveau de culture et de compétences en la matière.

L’un de ces cas, présentés par Yacine Kheddache, Specialist Solution Architect Manager pour Red Hat, est Air Bus Defense & Space. La division militaire (et aérospatiale) du groupe cherche alors à développer des applications centrées sur une meilleure utilisation des données satellitaires. Elle se confronte toutefois à un sérieux manque d’agilité en particulier dû à ses processus de développement reposant sur l’usage de machines virtuelles et d’une approche « monolithique » des applications conçues. 

C’est pourquoi elle se dirige de prime abord vers les conteneurs pour moderniser son approche de développement. Toutefois, le business très sensible d’Air Bus Defense & Space lui impose une rigueur extrême en matière de sécurisation de son SI : l’un des arguments clé de la plateforme Open Shift de Red Hat, conçue "security by design"

À lire également : "Développement applicatif : 4 raisons d’utiliser la conteneurisation pour développer l’agilité IT"

En définitive, Yacine Kheddache souligne des gains en performances significatifs, notamment des accélérations des processus de conception / développement jusqu’à 3 fois plus rapides, et une 5 fois plus rapide en matière de déploiement (delivery) des solutions développées.

De leur côté, Jérôme Delahaie et Yosri Ben Mahfoudh, tous deux spécialistes des SI containerisés, évoquent respectivement deux cas d’usage de la finance avec une grande banque française et banque de crédit local qui malgré leurs différences de maturité ont transforment aujourd’hui leurs SI mutuels pour gagner en agilité. Ils mettent notamment l’emphase sur la manière dont Metanext accompagne "l’adhésion prioritaire des métiers, et la maîtrise stricte des budgets à toutes les étapes du projet de transformation."

Les 7 phases de l’accompagnement Metanext – Red Hat

Deux aspects qui se retrouvent particulièrement dans les échanges de la dernière table ronde de ce webinaire. Centrée sur l’élaboration des étapes clés d’une transformation des habitudes de développement des entreprises (vers une approche par microservices des applications et de l’utilisation de la containerisation), Alain Corenflos et Yacine Kheddache s’accordent sur un accompagnement en 7 grandes étapes qu’ils détaillent dans ce webinaire : 

  • Évangélisation des concepts devops et de la containerisation. « Si leurs effets sur les performances de l’entreprise ne sont plus à prouver, il n’en reste pas moins vrai que c’est totalement dépendant de l’adhésion des équipes. Il ne faut donc pas négliger d’accompagner le développement de leur savoir en la matière et avec lui de leurs convictions » rappelle Alain Corenflos.
     
  • Identifier les cas d’usage et solutions maîtresses qui seront les premiers à profiter de cette transformation, puis explorer avec attention le marché pour déterminer les solutions en phase avec ces enjeux spécifiques de l’entreprise. Yacine Kheddache reprend notamment en exemple le cas Air Bus Defense & Space qui a pu profiter de la mise en place d’un Open Innovation Lab en Allemagne, avec le concours de Red Hat, pour identifier ces cas d’usage critique et tester la pertinence de la plateforme Open Shift.
     
  • Mise en place d’un prototype afin de confirmer ou d’infirmer le choix des solutions 
     
  • Architecturer : avec l’accompagnement de Metanext, les entreprises peuvent s’assurer que leur infrastructure IT est bien conçue et paramétrée pour supporter le fonctionnement d’une plateforme de containerisation et les enjeux de développement afférents. 
     
  • Accompagner la migration des applications vers des approches en mode microservices. « Il est bien entendu que la transformation d’applications monolithiques en application en microservices ne peut s’effectuer d’un claquement de doigts. Il convient donc de décider lesquelles doivent être transformées en premier, mais surtout quelles sont leurs fonctionnalités qui peuvent-être ainsi extraites pour des gains immédiats de performances en développement » explique Yacine Kheddache. 
     
  • Phase de RUN. « Lors de cette phase nous nous assurons de laisser les clés du camion à l’entreprise afin qu’elles puissent complètement opérer son nouveau SI en autonomie » explique Alain Corenflos. 
     
  • Gouvernance. « Si vous utilisez une solution de containerisation sans vous préoccuper de définir les règles de gouvernance, sur le long terme, votre organisation va capoter. Une fois l’organisation et les solutions en place, il est primordial d’en définir les règles d’usage et surtout de pilotage » conclut Alain Corenflos. 

 Voir le replay vidéo


Cet événement vous était proposé par le HUB Institute et IBM dans le cadre du "Printemps de l’IT". Retrouvez dès à présent l’ensemble des webinars du programme !

CTA - Printemps de l'IT

Envie de nous partager vos insights ?
Profile picture for user tdeschamps
Thibault
Deschamps

La mission de Thibault en tant que journaliste est de concevoir un storytelling performant associant la richesse des contenus de nos partenaires (IBM, Microsoft, Linkfluence, …) et les performances de nos formats éditoriaux (interviews, articles de fond, case study, condensés d’étude...) afin de leur garantir le meilleur rayonnement . 

Titulaire d’un master de journalisme et d’un DUT Services et Réseaux de Communication, Thibault s'appuie également sur sa culture de l’IT et du marketing...