Image
Webinar tendance-Pierre-Vincent Fauvelle-Adobe- Thu Trinh-Bouvier-groupeADP-MarieGiuliani

Gestion des contenus digitaux : au bonheur du DAM ! Le cas du Groupe ADP

Par : Marie Giuliani
20 septembre 2021
Temps de lecture : 5 min
Chapo

Suite à la pandémie, notre société a profondément accéléré sa transition numérique. Si elles veulent continuer à prospérer, les entreprises doivent donc répondre aux nouvelles attentes des consommateurs. Et cela passe, notamment, par une meilleure gestion des actifs digitaux. Lors de ce webinar, les intervenants d’Adobe, du Groupe ADP et du HUB Institute sont revenus sur l’importance du DAM (Digital Assets Management) pour les entreprises.

Voir le replay vidéo

En partenariat avec
Body

DAM : définition et panorama du secteur

Afin d’introduire ce webinar, Agnès Mascla, Head of Event Content pose les bases du DAM . Cet outil de gestion des actifs numériques comprend un ensemble de solutions physiques ou logicielles, permettant de gérer le contenu numérique d’une organisation. Il s’inscrit dans un besoin global d’automatisation des process de ces dernières. Si jusqu’à récemment le DAM était réservé aux seuls analystes, aujourd’hui 69% des dirigeants d’entreprise place ce dernier au centre de leurs priorités. Et pour cause : il permet de parer 20% de perte de temps dédié à la recherche et au chargement de documents. Preuve de son succès, 64% des décideurs IT mondiaux ont adopté ou sont en cours d’implémentation d’une solution de DAM. Le DAM permet en effet  aux entreprises d’enregistrer de réels gains de temps et de productivité en automatisant les tâches suivantes : gérer, diffuser, retrouver, créer, et archiver. 

Pour conclure, Agnès Mascla nous présente les 6 tendances à suivre en 2021

  • Une meilleure expérience utilisateur avec une optimisation simple et épurée.
  • Une intégration des pratiques mobiles qui permet une utilisation à tous les formats.
  • Une API et une intégration reliées au système de l'entreprise et non à des systèmes parcellaires et décentralisés. 
  • Une gestion des droits et des consentements automatisés.
  • L’IA et les métadonnées afin d’analyser et de valoriser les contenus.
  • L’IA et l'algorithme de reconnaissance automatisée d’une marque par exemple.

DAM : quelques exemples...

Pour illustrer son propos, Agnès Mascla évoque quelques exemples de marques ayant adopté le DAM :

  • Le groupe SEB utilise le DAM afin de mieux organiser le contenu de son entreprise composée de 200 000 médias pour un portefeuille de 30 marques. Il permet alors de distribuer ces assets à tous les interlocuteurs de la marque interne comme externe.
  • Le groupe Beiersdorf quant à lui use du DAM afin de réaliser un véritable gain de temps dans la production. Il permet d’intégrer les visuels durant la production, en temps réel permettant de les distribuer à l’ensemble des pays dès leur validation. 
  • Gîtes de France propose à tous ses hôtes de créer leur propre publicité, avec leurs propres images et sons via un socle commun. Ce cas illustre parfaitement l'objectif de la personnalisation rapide et efficace.

Retrouver d'autres exemples dans le replay vidéo du webinar !

L'événement à suivre : "HUBFORUM 2021"

L’utilisation du DAM par Adobe et le Groupe ADP

Comment faire du DAM un levier de croissance pour son ROI ?

Autrement dit comment transformer son référentiel d’image et de vidéo en formidable levier de croissance du CA? débute Pierre-Vincent Fauvelle. Pour introduire son intervention, Pierre-Vincent Fauvelle insiste sur le fait que le DAM est aujourd’hui  un véritable levier de croissance pour les entreprises, et plus un simple référentiel d’image et de vidéo. L’expert partage avec l’audience 3 chiffres clés :

  • 8% : la chute du PIB français en 2020.
  • x2,5 : le chiffre par lequel va être multiplié le volume de contenus produits et partagés d’ici 2025.
  • 16% : la croissance des achats sur mobile en 2020.

Pour Pierre-Vincent Fauvelle, 7 défis justifient la mise en place d’un DAM pour un contenu personnalisé:

  1. L'augmentation des volumes de création de contenus.
  2. La complexification des parcours d'achats.
  3. La multiplicité des canaux, et in fine, le besoin de cohérence dans le déploiement des contenus.
  4. La demande de la part des consommateurs, de bénéficier d'expériences riches et interactives.
  5. Le besoin d'unification des flux des nombreuses sources jusqu’à l’ensemble des canaux de distribution.
  6. Les impératifs de collaboration entre équipes.
  7. Les contraintes réglementaires.
Ces 7 défis majeurs justifient l’urgence d’avoir un DAM d’entreprise capable d’assurer la personnalisation des contenus, l’expérience client et in fine la croissance de l’activité.

- Pierre-Vincent Fauvelle, Center of excellence AEM France & Iberica (Adobe)

L'expert conclut en insistant sur l’utilité et les bénéfices, le ROI tiré du DAM. Le DAM est un socle indispensable à l’expérience client selon lui. Ses résultats doivent donc être régulièrement mesurés et évalués pour rendre compte de son impact sur la croissance et la génération de revenu.

Comment le Groupe ADP cherche à optimiser la gestion de ses contenus digitaux ?

Thu Trinh-Bouvier, responsable du contenu éditorial à la Direction de la Communication du Groupe ADP revient sur les leviers qu’a pu actionner le groupe durant la crise : “La COVID a joué un rôle d’accélérateur dans les usages numériques”, affirme-t-elle.

À lire également : "Réussir l’engagement des collaborateurs grâce à une expérience employé digitale & créative"

Les principaux enjeux : 

  • Faciliter le partage de l’information de façon transversale : Mise en place du Hub Content.
  • Enjeu de formation : Dans l’urgence le Groupe ADP à mis en place la diffusion de contenus qui incitent les collaborateurs à participer à sa création avec l’image du jour par exemple. Une manière de faire perdurer le lien et l’engagement et d’évoluer avec les demandes et changements du moment.
  • Enjeu lié à la mobilité : Les collaborateurs travaillent sur plusieurs plateformes différentes. Il faut pouvoir délivrer le bon message, au moment pertinent aux personnes concernées tout en s’adaptant aux différentes plateformes.
  • Affiner les KPI : Permet de détenir un retour sur les résultats, particulièrement nécessaires suites aux changements mis en place.
  • Archivage et indexation des photos : Les automatiser pour un gain de temps considérable.
  • Savoir conseiller et accompagner : Le groupe ADP a vu son nombre de collaborateurs sur le réseau social Yammer croître soudainement. Il fallait réussir à rationaliser et prioriser l’information dans un contexte où parfois tout le monde voulaient parler en même temps.
Un moyen de continuer à faire perdurer le lien avec l'entreprise, un moyen de les informer. C’était pratique parce que les gens pouvaient l’avoir sur leur propre téléphone mobile.

- Thu Trinh-Bouvier, responsable du contenu éditorial à la Direction de la Communication (Groupe ADP)

Les principaux enjeux sont alors selon l’experte de faciliter le partage d'informations transversales, de faire vivre une communauté sur le long terme et ainsi trouver les bons leviers afin de diffuser les messages auprès de l’ensemble des collaborateurs. Mais le plus grand enjeu concerne l’archivage et l’indexation des photos et  vidéos. Pour répondre à ces enjeux le DAM était alors et est toujours la solution la plus efficace et complète de part son automatisation en temps réel.

Envie de nous partager vos insights ?
Profile picture for user MGiuliani
Marie
Giuliani
Content Producer