Video time
10:38 min

ENGIE Solutions : concilier ENR et économie circulaire

Par : Thomas Cadi
21 septembre 2021
Temps de visionnage10:38 min

Comment consommer de l’énergie de façon durable ? Sur la scène du Sustainable Cities Summit, Pierre Guyard, Directeur des relations institutionnelles chez ENGIE Solutions a présenté les réseaux de chaleur et de froid urbains, éléments de réponse à la problématique soulevée. Ces réseaux mobilisent des ressources disponibles sur les territoires pour générer de l’énergie. Ils représentent une alternative à l’importation d’énergies fossiles et au transport d’énergie sur de longues distances. 

CTA - Sustainable Cities Summit

Retrouvez dès à présent l'intégralité des interventions du Sustainable Cities Summit !


Premier réseau de chaleur et de froid en Europe, ENGIE Solutions opère près de 140 réseaux de chaleur en France et alimente 1 200 000 logements. Aujourd’hui plus de 50% de l’énergie fournie par cet acteur, pour l’alimentation des réseaux de chaleur, est d’origine locale et renouvelable. Pour alimenter les bâtiments en énergie, un réseau de chaleur transporte de l’eau chauffée jusqu’à ceux-ci. Il est composé d’une unité de production et de canalisations situées sous les voies et espaces verts. En fin de parcours, une sous-station transfère la chaleur vers un réseau de distribution secondaire, propre à l’alimentation de chaque immeuble.  

Le réseau de froid concentre la chaleur produite pour l’évacuer. Il permet ainsi d’assurer le rafraîchissement, notamment dans les hôpitaux et les bâtiments du secteur tertiaire, tout en limitant l’impact énergétique de la création de froid. 

Trouver des solutions locales, renouvelables qui permettent d’assurer cette énergie dont on a toujours besoin.

- Pierre Guyard, directeur des relations institutionnelles (ENGIE Solutions)

La chaleur comme le froid peuvent peut être créés à partir de plusieurs ressources telles que : 

  • La géothermie qui sert dans plusieurs villes en Ile-de-France. Lorsque l’eau des nappes phréatiques est à température élevée, elle permet d’alimenter les réseaux de chaleur. Pour les nappes moins profondes, la chaleur générée par le réseau de froid pour réchauffer les sols peut être stockée et utilisée en hiver. 
     
  • L’aquathermie mobilisant l'inertie thermique de l’eau avec des pompes qui permettent ensuite d’alimenter l’installation. L’eau de mer du réseau Thassalia à Marseille permet de réaliser cette transformation.
     
  • La chaleur de récupération, obtenue à partir de l’énergie restante à l’issue d’un procédé de production industriel.

Retrouvez dès à présent l'intégralité des interventions du Sustainable Cities Summit !

CTA - Sustainable Cities Summit