Video time
10:35 min

CITEO : comment augmenter les performances du recyclage ?

Par : Sol Meritano
21 septembre 2021
Temps de visionnage10:35 min

Plus de 80% des français habitent dans des milieux urbains, faisant de fait de ces espaces des lieux propices à la consommation, et par extension à la production de déchets. La gestion, et surtout le recyclage, de ces déchets est donc une thématique essentielle pour le développement durable des villes. Lors du Sustainable Cities Summit, le HUB Institute recevait sur scène Anne-Sophie Louvel, Directrice Collecte Sélective & Territoires chez CITEO. Elle explique pourquoi l’augmentation de la performance du recyclage est un enjeu majeur du cœur de ville.

CTA - Sustainable Cities Summit

Retrouvez dès à présent l'intégralité des interventions du Sustainable Cities Summit !


CITEO est une entreprise à mission dotée de 30 ans d’expérience. Elle est chargée d’assurer la fin de vie des emballages et papiers de ses clients et de réduire ainsi leur impact environnemental. CITEO accompagne les entreprises dans leur objectif d’éco-conception pour leurs emballages (collecte, tri et recyclage). Aujourd’hui, 30 000 entreprises de tout secteur confondu collaborent avec CITEO. L'entreprise a également comme objectif de travailler avec les collectivités locales sur le terrain (accompagnement technique et financement) pour la mise en place et le développement du dispositif permettant de collecter et d'envoyer en filière de recyclage. 

Concernant ce dispositif de collecte et de recyclage Anne-Sophie Louvel, Directrice Collecte Sélective & Territoires chez CITEO, revient sur le cycle de vie d’un emballage à recycler. Une fois trié et collecté, un emballage a deux options :

  • Si le matériau le permet : il retourne à la forme d'emballage. Exemple : une bouteille d'eau sera recyclée et redeviendra une bouteille PET. 
  • Si le matériau ne le permet pas : l'emballage entre dans ce que l'on appel un "cycle ouvert". Il sera alors transformé en un autre objet et quitte dès lors le circuit. CITEO travaille aussi avec des filières de recyclage pour allonger le temps de vie de ce type d'emballage. 

Quand on l'interroge sur les problématiques liées au tri, à la collecte et au recyclage dans les villes françaises, l'intervenante invite à regarder le verre à moitié plein. CITEO compte 30 ans d'existence avec 40 millions de tonnes d’emballages recyclés et 3,7 millions d’emballages recyclés rien que cette année et l’année dernière. 

Un emballage qui termine dans le bac jaune c’est aussi un emballage qui ne terminera pas dans la nature.

-  Anne-Sophie Louvel, Directrice Collecte Sélective & Territoires (CITEO)

Anne-Sophie Louvel invite à faire attention lorsque l’on compare les taux de recyclage français à ceux de certains voisins européens car il existe des différences dans les méthodes de calcul. Le taux de recyclage français est actuellement de 70% ce qui peut paraître inférieur à d'autres pays d'Europe. Pourtant, on doit prendre en compte que le taux de recyclage en France calcule uniquement ce qui a été effectivement recyclé, soit vers un retour à l’emballage, soit vers un autre matériau mais en aucun cas vers quelque chose incinéré ou enfoui, ce qui est le cas parfois chez nos voisins. Sur le sujet des objectifs de CITEO, la directrice souligne qu’un taux de recyclage de 100% est très difficile à atteindre, notamment dû au coût de la dernière tonne d'emballage à recycler. Leur objectif sur l’agrément actuel est de 75%. L’entreprise dispose également de certains objectifs fixés au niveau européen et repris en France, notamment sur le taux de collecte des bouteilles de boisson qui doit passer à 90% à l’horizon 2030. La Directrice Collecte Sélective & Territoires explique que cet objectif implique de débloquer des situations compliquées sur les villes et de trouver le bon dispositif pour permettre de collecter les tonnes manquantes.

Concernant les problématiques en ville, l’intervenante pointe du doigt une contradiction : si les grandes villes consomment beaucoup plus que les zones rurales, elles trient pourtant 2 fois moins bien que ces dernières. Elle évoque également certaines problématiques liées au manque d'espace dans les zones fortement urbanisées ainsi que l'invisibilisation des dispositifs de collecte des déchets, qui nuit selon elle au tri. Certaines choses peuvent cependant être faites. La directrice évoque deux points : 

  • La simplification du tri : CITEO a actuellement en cours une campagne d’extension des consignes du tri pour pouvoir accueillir tous les emballages.
  • Adapter le bon dispositif pour accueillir l’extension du tri .

Anne-Sophie Louvel conclut en soulignant l’importance d’un geste de tri, qui doit être simple et compris avec une finalité qui est entendue et désirable.


Retrouvez dès à présent l'intégralité des interventions du Sustainable Cities Summit !

CTA - Sustainable Cities Summit