Video time
10:56 min

Grand Lyon : un écosystème mobilisé face aux enjeux climatiques

Par : Chloé Vasseur
21 septembre 2021
Temps de visionnage10:56 min

Le dernier rapport du GIEC est sans appel : l’urgence climatique est bien réelle et chaque acteur doit se mobiliser. Parmi eux, les villes représentent des leviers importants et nécessaires pour enclencher un changement qui fera la différence. Blandine Melay, Responsable du Service Energie Climat (Grand Lyon), était présente lors de cette édition du Sustainable Cities Summit pour présenter les ambitions et le champ d’action pour la transition durable de la ville de Lyon.

CTA - Sustainable Cities Summit

Retrouvez dès à présent l'intégralité des interventions du Sustainable Cities Summit !


Depuis le mois de juillet 2020, la Métropole de Lyon cumule les projets durables sous l’impulsion de son président, Bruno Bernard,  Après le développement du Réseau Express Vélo ou l’expérimentation du dispositif “la voie est libre”, la métropole s’est engagé à investir plus d’un milliard d’euros dans la transition écologique, le temps de son mandat.

“Les villes cherchent à promouvoir un usage positif des énergies”, assure Blandine Melay, Responsable du Service Energie Climat du Grand Lyon. La Métropole de Lyon s’est engagée depuis longue date pour la transition énergétique. Leur premier plan climat, imaginé en 2012 et exécuté en 2019, avait des objectifs très précis : réduire de 30% la consommation et doubler la part des énergies renouvelables dans le mix énergétique, le tout avec l’objectif global de réduire de 43% les émissions du territoire lyonnais.

La métropole réussira seulement si elle se donne les moyens d’action.

- Blandine Melay, Responsable du Service Energie Climat (Grand Lyon)

Pour la responsable du Service Énergie Climat, la métropole, avec son champ très large d’action, est un acteur clé de la transition écologique. Mais comment convaincre pour élargir la force de frappe des actions localisées ? Blandine Melay affirme : “il faut avant tout être exemplaire.” Parmi ses nombreuses actions, Métropole de Lyon s’engage à rénover ses bâtiments, à installer des panneaux solaires sur les toits, à distribuer des aides ou encore à produire des données qui éclairent les actions des acteurs sur le territoire. 

En matière de partenariat, Lyon a rassemblé depuis près de 13 ans un réseau de 145 partenaires qui s’engagent à mettre en place un plan d’action qui va dans le sens du plan climat global. 

Au niveau des porteurs de solutions locales, la Métropole de Lyon fonctionne par un système d’appel à projet. “Nous avons un dispositif sur le territoire qui s’appelle Prime Éco Chaleur, qui permet de proposer aux professionnels du territoire de contribuer à financer des aides aux études et à l’investissement pour développer les énergies renouvelables”, rappelle Blandine Melay.

Pour conclure, Blandine Melay cite les enjeux les plus pressants pour la Métropole de Lyon au niveau du défi climatique. Un des premiers défis concerne les conditions de vie sur le territoire qui tendent à changer, notamment à travers les questions de ressources en eau et la problématique des fortes chaleurs. Pour appuyer la véracité de ce défi, une enquête réalisée par la ville en 2020 révèle que 66% des 2000 personnes interrogées se disent inquiètes de cette menace de fortes chaleurs. C’est donc pour anticiper au mieux ces changements, que la Métropole de Lyon prend des mesures de réaménagement de la ville, notamment à travers la mise en place de sa politique de végétalisation des espaces urbains. Pour résumer, la Métropole de Lyon fait face à 2 défis majeurs pour l’avenir : les conditions de vie changeantes sur le territoire et son réaménagement pour y remédier. 


Retrouvez dès à présent l'intégralité des interventions du Sustainable Cities Summit !

CTA - Sustainable Cities Summit