Video time
11:29 min

OCDE : les collectivités territoriales au coeur des problématiques d’inclusivité et des changements durables

Par : Inès Krouk
21 septembre 2021
Temps de visionnage11:29 min

L’OCDE, au cœur de la coopération internationale, accompagne les collectivités territoriales dans leurs transformations et leurs besoins d’innovations. Pour cela, elle s’appuie sur les ODD (Objectifs de Développement Durable) des Nations Unies en travaillant main dans la main avec les institutions publiques, les gouvernements, les entreprises, les associations... Aziza Akhmouch, Head of Division, Cities, Urban Policies and Sustainable Development était présente sur la scène du Sustainable Cities Summit pour partager sa vision

CTA - Sustainable Cities Summit

Retrouvez dès à présent l'intégralité des interventions du Sustainable Cities Summit !


Nous avons 3 fenêtres d’opportunités pour favoriser la transition urbaine, toutes avec un dénominateur commun : la crise sanitaire.

- Aziza Akhmouch, Head of Division, Cities, Urban Policies and Sustainable Development (OECD)

Les leçons de la crise sanitaire ont permis de dégager trois tendances importantes en matière de changements à effectuer pour répondre aux Objectifs de Développement Durable des Nations Unies :

  • L’efficacité énergétique des bâtiments,
  • L’approche territoriale (pour implémenter les 17 ODD),
  • L’accélération et les innovations dans le secteur public à l’échelle locale.

1. La décarbonation des bâtiments

Ce point, qui n’est pas une nouveauté pour les villes, apparaissait comme technique, laissé aux mains des experts. Aujourd’hui, beaucoup de pays de l’OCDE se sont concentrés sur la question des transports et non sur d’autres sources d’émissions de gaz à effet de serre (GES). 65 à 75% des GES est issue des bâtiments, dépassant largement la pollution produite par les transports. C’est le cas notamment à Paris, Londres, Tokyo ou encore New-York.

La moitié des immeubles en Europe ont été construits avant les années 1970, soit avant les premières régulations vis-à-vis des bâtiments et de leur consommation énergétique.

La disparité entre les pays et au sein des pays par rapport à leur consommation énergétique (per capita) exige des politiques territoriales adaptées. L’OCDE note un ratio de 1 à 3 entre les régions concernant leur consommation énergétique.

Les villes et régions ont des avantages comparatifs :

  • Elles connaissent mieux leurs stocks et immeubles (elles ont donc plus de leviers d’actions),
  • Elles ont un rôle essentiel pour le marché public en représentant 60% de l’investissement public, 40% de la dépense publique, et sont propriétaires d’environ 20% de ces bâtiments.
  • Elles ont davantage l’habitude d’innover, tester et expérimenter au niveau local (régulation, usages des sols etc).

Pour Aziza Akhmouch, il faut mettre en place des politiques publiques locales adaptées à ces problématiques de consommation énergétique des bâtiments pour réduire ces disparités régionales.

2. L’approche territoriale avec les ODD

Parmi les 169 cibles des ODD à atteindre, 65% ne peuvent être atteints si les responsabilités ne sont pas partagées entre les divers niveaux de gouvernements. Les villes et régions jouent sur tous ces objectifs de développement durable. Les indicateurs et données de l’OCDE permettent de mesurer les distances de ces collectivités territoriales par rapport aux ODD et les aider à combler les lacunes.

Ces ODD reflètent les “patates chaudes” avec lesquelles les pays doivent composer aujourd’hui. Par exemple en France, on compte aujourd’hui 10 à 12 millions de pauvres. L’ODD 1 (réduction de la pauvreté) tend à rappeler l’importance de cette problématique pour un développement durable et une transition allant vers plus d’inclusivité.

C’est ainsi que l’organisation a créé un outil en ligne permettant de visualiser la position d’une ville par rapport à ces ODD. Plus l’objectif se rapproche du noir, meilleure est la performance de la ville. 

Aziza Akhmouch rappelle qu’avec la crise sanitaire, les collectivités territoriales ont d’avantage pris en compte le développement durable, en accélérant l’utilisation du cadre des ODD comme un outil de politique publique pour repenser le territoire local.

3. Les innovations dans le secteur public local.

Les villes et les collectivités innovent dans le cadre de l’administration publique, non au sens technologique, mais dans la prise de décision, les allocations budgétaires, la priorisation des investissements ou encore l’engagement citoyen. Les investissements des collectivités dans l’innovation délivrent des résultats tangibles qui font la différence notamment sur la performance des administrations publiques et l’engagement citoyen.

Pour conclure, une tendance très importante a été dénotée grâce à la crise sanitaire. Il s’agit de l’agilité des collectivités territoriales, qui ont su expérimenter ces nouveaux objectifs d’amélioration de gestion de leur ville. L’objectif désormais est d’avoir les équipes formées à ces problématiques, les financements nécessaires et les structures dédiées pour pérenniser ces innovations.


Retrouvez dès à présent l'intégralité des interventions du Sustainable Cities Summit !

CTA - Sustainable Cities Summit