Video time
11:14 min

AREC : développer les énergies renouvelables et de récupération en Ile-de-France

Par : Jérémie Jakubowicz
13 juillet 2021
Temps de visionnage11:14 min

Le changement climatique constitue l’une des problématiques majeures pour les générations futures et il est indispensable d'œuvrer pour la transition énergétique, et cela que ce soit à un niveau local ou national. Présente lors du Sustainable Energies Forum, Christelle Insergueix directrice de l’AREC (Agence Energie Climat) détaille les actions mises en place par la Région Ile de France concernant les énergies renouvelables.

Vous souhaitez approfondir les sujets liés aux énergies ?
 Retrouvez dès à présent l'ensemble des replays du Sustainable Energies Forum !


Certaines filières sont fortement accompagnées, notamment les filières liées à la méthanisation, au solaire et celles liées à l’hydrogène.

 Christelle Insergueix, Directrice (AREC)

Dans sa présentation, Christelle Insergueix détaille les missions de l’AREC ainsi que les 3 dispositifs qui disposent de plusieurs axes d’intervention. Ils sont non seulement dans un rôle d’accompagnement sur les différents projets, mais également dans un rôle de sensibilisation à travers un fonctionnement plus transversal en intervenant dans les différents départements. La directrice de l'AREC a également partagé quelques chiffres concernant la production d'énergie renouvelable. L’AREC vise notamment une consommation de 40% d’ici 2030 et même 100% pour 2050. Cela s’inscrit dans un vaste plan adopté par la Région Ile de France en 2018. 

Le premier dispositif de l’AREC est le dispositif PROMETHA qui a été lancé en 2020. Il s’agit du cercle francilien de la méthanisation, un collectif composé de la Région, des services de l’État (DRIAAF, DRIEE), de l’ADEME, de la Chambre d’agriculture de la région Île-de-France, de l’AREC, de GRDF, de GRTgaz et des Départements de Seine-et-Marne et de l’Essonne. Ses missions consistent principalement à accompagner des porteurs de projet (agriculteurs, syndicats d’énergie, collectivités locales, etc.) et l’acculturation du grand public ; c’est à dire l’animation du site internet qui diffuse les informations et actualités de la filière francilienne ; la production de livrables thématiques par les différents groupes de travail ou encore la planification de visites de site et d’évènements pour informer et fédérer tous les acteurs. PROMÉTHA a pour vocation d’être une instance stratégique d’échanges et de décisions.

Le second dispositif concerne le volet hydrogène grâce au Club Hydrogène, lancé également en 2020. Il rassemble 82 structures membres avec notamment des collectivités locales, des syndicats ou encore des acteurs de la filière énergie et a pour objectif d'accélérer le déploiement de la mobilité propre au moyen de la mise en place de différents projets mais également de faire un travail d’acculturation sur les enjeux et les solutions. 

Pour conclure, le dernier dispositif concerne la filière solaire grâce à l’AMI Solaire. Ce dernier réunit 10 collectivités à différentes échelle avec des communes, des départements et une intercommunalité ayant pour but de faciliter le déploiement de la filière photovoltaïque en région ; il a été lancé début 2020 et permet à la fois d’initier des projets mais aussi de mettre en relation les différents acteurs. 
 


Vous souhaitez approfondir les sujets liés aux énergies ?
 Retrouvez dès à présent l'ensemble des replays du Sustainable Energies Forum !