Video time
09:36 min

Union Française de l’Électricité : quel mix énergétique pour la France de 2030 ?

Par : Chloé Vasseur
13 juillet 2021
Temps de visionnage09:36 min

Les objectifs énergétiques sont posés. L’Europe souhaite une baisse de 55% des émissions et la France, une baisse de la consommation globale d’énergies fossiles. Mais comment atteindre ces objectifs ? Christine Goubet-Milhaud, Présidente du conseil d'administration (Union Française de l'Électricité) était présente sur la scène du Sustainable Energies Forum pour parler de l’importance de l’engagement des professionnels du secteur de l’électricité dans la lutte contre le changement climatique et dans l’atteinte des objectifs globaux.

Vous souhaitez approfondir les sujets liés aux énergies ?
 Retrouvez dès à présent l'ensemble des replays du Sustainable Energies Forum !


Au-delà des chiffres, Christine Goubet-Milhaud souhaite revenir sur l’année 2030 en tant que point de passage important pour le système énergétique français mais aussi le développement massif des énergies renouvelables. Selon elle, il faut être attentif à l’accompagnement des ménages dans ces enjeux. Au niveau européen, il faut faire attention à l’interdépendance et l’harmonisation des trajectoires énergétiques de chaque territoire.

Au niveau de l’emploi, la filière électrique dans son ensemble compte 600 000 emplois alors que la consommation d’électricité ne représente que 25% de la consommation totale. “C’est une filière en croissance. À l’horizon 2030, c’est plus de 200 000 emplois créés dans cette filière (…) sous réserve évidemment qu’il n’y ait pas de goulot d’étranglement sur les compétences et les métiers en tension.” Confirmation que l’apprentissage est un bon moyen d’amener les jeunes vers ces métiers, à travers différentes formations ou via les entreprises elles-mêmes.

La transition énergétique ne doit pas se penser seulement sur des objectifs nationaux et européens très ambitieux, mais doit aussi se penser du point de vue des territoires, à hauteur d’homme. C’est là que se concrétise la réussite de ces enjeux.

- Christine Goubet-Milhaud, Présidente du conseil d'administration (Union Française de l'Électricité)

“Nous, les professionnels de l’électricité, devons déjà produire une électricité décarbonée.” En effet, aujourd’hui, malgré un mix énergétique déjà à plus de 93% décarboné, Christine Goubet-Milhaud rappelle qu’il est important de préparer la suite, notamment en accélérant le développement des énergies renouvelables pour diversifier le mix actuel à l’horizon 2035, 2040 voire 2050... “Si l'on veut développer des usages dans le bâtiment ou la mobilité à l’avenir […] encore faut-il que nous tenions cette promesse dans la durée.”


Vous souhaitez approfondir les sujets liés aux énergies ?
 Retrouvez dès à présent l'ensemble des replays du Sustainable Energies Forum !